Quantcast
FLASH
[08/12/2019] Les autorités saoudiennes enquêtent pour savoir si le terroriste de #Pensacola s’est radicalisé lors d’une visite dans le royaume l’année dernière, selon deux responsables saoudiens  |  #Pensacola. Le FBI détient 10 Saoudiens après l’attaque, et en recherche d’autres qui ont participé avec le terroriste à une fête pour regarder des vidéos de tueries de masse  |  Les avions à réaction de l’armée de l’air israélienne ont frappé un camp terroriste de #Hamas, des entrepôts d’armes, des bureaux et des postes de sécurité à #Gaza  |  [07/12/2019] A 20h54 heure locale, 3 roquettes ont été tirées depuis #Gaza sur #Israël, 2 interceptées. Ni @Reuters, @AFP n’en parlent  |  [06/12/2019] En raison d’une aggravation des menaces de l’#Iran, #Israël a testé avec succès des tirs de missile capable de porter une tête nucléaire  |  [04/12/2019] Fatigué des blabla, #Trump annule la dernière conférence de l’Otan et rentre à Washington  |  [30/11/2019] Le terroriste du #LondonBridge était un proche de l’infâme prédicateur islamiste Anjem Choudary  |  La Bolivie rétablit ses liens diplomatiques avec #Israël  |  Près de 3 000 faux permis de conduire américains envoyés par la Chine ont été interceptés par la douane américaine  |  Le terroriste islamiste du pont de Londres avait demandé de l’aide pour être déradicalisé, selon son avocat  |  [29/11/2019] Alerte rouge: tir de roquettes à l’instant dans le sud d’#Israël  |  Evacuation de la #garedunord de Paris après la découverte d’un engin explosif dans un sac  |  Les talibans disent qu’ils sont prêts à reprendre les pourparlers de paix après la visite impromptue de #Trump pour thanksgiving  |  Le Premier ministre irakien déclare qu’il remet sa démission au Parlement  |  [28/11/2019] La Bolivie rétablit ses relations diplomatiques avec #Israël, qu’elle avait rompues en 2009 sous la direction du président de gauche Evo Morales, qui estimait qu’Israël n’avait pas le droit de se défendre contre les tirs de roquettes depuis #Gaza  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Frank Khalifa le 14 mai 2015

D386-070_c

Le 14 mai 1948 Israël signait sa Déclaration d’indépendance. Nous sommes le 14 mai 2015. Depuis presque 70 ans sans discontinuité, l’Europe tente de gommer cette signature.

Le 15 mai 1948 était ainsi le premier jour “officiel” de la re-création de l’Etat d’Israël sur ses terres ancestrales. Le 15 mai 1974, un groupe terroriste mené par un certain Mahmoud Abbas, obéissant aux ordres d’un chef terroriste égyptien, Yasser Arafat, massacrait 22 enfants israéliens. Ce drame, Frank Khalifa a décidé de ne pas le laisser tomber au fond des mémoires de l’oubli. Comme il a raison ! – Jean-Patrick Grumberg

Je pensais poser une plume déjà chauffée à blanc par le feu de l’actualité nauséabonde à l’endroit de la communauté juive, mais je viens de comprendre l’extrême nécessité de demander au ministère de la Santé de mettre au point un vaccin contre la perte de mémoire, notamment pour certains de nos responsables politiques qui, volontairement ou non, piétinent les valeurs qu’ils prétendent défendre.

Cet article n’est en aucun cas une apologie de l’islamophobie ou une attaque personnelle à l’encontre du Maire de Paris ou de Latifa ibn Ziaten mais l’expression libre et éclairée d’un citoyen français qui s’émeut de voir les principes les plus élémentaires de la démocratie être foulés aux pieds. Ces principes sont universels, la France peut s’enorgueillir d’en avoir insufflé l’esprit.

Au regard des actes que je vais dénoncer, je subodore qu’il s’agit plus là de maladresses politiques, ou de diplomatie à la Talleyrand que du zèle à enterrer l’histoire.

La Maire de Paris et Latifa ibn Ziaten ont été reçues en Israël sur un tapis rouge. Pourquoi ce passage obligé de dépôt d’une gerbe et de recueillement sur la tombe du terroriste Yasser Arafat ?

Etat-il un héros de la seconde guerre mondiale ? A-t-il eu la vision et le destin prophétiques de Martin Luther King ? Etait-il, comme le souligne le psaume 24, cet homme « qui a les mains immaculées » ?

Faute de vaccin, je veux rappeler ici les méfaits d’un homme qui, Oh my God !, a pourtant reçu un Nobel de la paix, et je vais faire abstraction du douloureux double langage d’Arafat qui a dupé l’opinion internationale pendant tant d’années.

Je veux rappeler un massacre. 

C’était un 15 mai, 41 ans jour pour jour. Celui de Ma’alot, le 15 mai 1974, commis par des membres du Front populaire de libération de la Palestine, organisation terroriste palestinienne qui, en 1968, avait rejoint les rangs de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) de Yasser Arafat.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

A Ma’alot, furent massacrées 22 écoliers, 3 enseignants et un couple avec leur enfant de 4 ans par les terroristes appartenant au mouvement de Yasser Arafat.

[quote]25 otages dont 22 enfants massacrés sur ordre d’Arafat[/quote]

Le deuxième jour de la prise en otage de 115 personnes (dont 105 enfants) de la Netiv Meir Elementary School, une brigade israélienne Golani donnait l’assaut, et lors de la fusillade, les preneurs d’otages massacraient à la grenade et à l’arme automatique 25 otages dont 22 enfants.

Je vais davantage enfoncer le clou.

[quote]L’un des assassins, au nom de guerre d’Abou Mazen, dit Mahmoud Abbas[/quote]

L’un des assassins, au nom de guerre d’Abou Mazen, n’était autre que l’actuel Président de l’autorité palestinienne, le citoyen d’honneur de Naples et chouchou de l’Europe et d’Obama, encore connu sous le nom de Mahmoud Abbas.

En mai 1974, avant le massacre de Ma’alot, son groupe pénétra la frontière israélo-libanaise, arriva à Ma’alot et massacra les membres de la famille de Yosseph Cohen dont Fortunée était l’épouse enceinte de 7 mois et Moché, leur fils de 3 ans. Seul Itsik, bébé sourd-muet de 3 mois, jeté in extremis sous le lit par la mère, échappa au massacre.

Mahmoud Abbas et son groupe se dirigèrent ensuite vers l’école de Ma’alot…

La suite, vous la connaissez.

Ce que l’on sait moins, c’est que depuis septembre 2011, une plainte internationale pour crime contre l’humanité et pour terrorisme a été déposée contre Mahmoud Abbas.

Quant à Arafat, dont le cercueil fut accompagné par la Garde républicaine française jusqu’à l’aéroport militaire de Villacoublay où l’attendait l’Airbus de la République française, il ne fut jamais enseveli à Jérusalem car, comme l’exprime le psaume 24, seul celui qui a « les mains immaculées » peut se tenir sur la montagne de Dieu.

Là doit être le recueillement.

Dans un essai de 1944, paru dans la revue Poésie 44 concernant les travaux de Brice Parain sur le langage : « Sur une philosophie de l’expression », Camus écrivit et résuma ainsi l’idée profonde de Parain : « Mal nommer un objet, c’est ajouter au malheur de ce monde »[1].

Au nom des grands principes républicains, j’affirme avec force que la grande tâche de l’homme, notamment de l’homme politique, n’est pas de desservir la vérité historique car, si cette dernière venait à disparaître au profit du rituel politique et au détriment du vrai recueillement, alors il deviendrait complice du pire et prierait devant sa tombe.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Frank Khalifa pour Dreuz.info.

[1] Camus Albert, Œuvres complètes, tome 1, 1931-1934, sous la dir. de Jacqueline Levi-Valensi, Gallimard « La pléiade », Paris, 2006, p. 908.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz