Quantcast
FLASH
[18/09/2019] Une terroriste arabe palestinienne a été tuée alors qu’elle tentait d’attaquer des soldats israéliens avec un couteau  |  [17/09/2019] Election Israël: Echantillon Rotter: Likoud; 37, Gantz: 34, Liste jointe (arabe) 11, Shas 8, Iahadut hathora 8, Yamina (Shaked Bennet) 7, Liberman : 7, Camp démocrate 4, Havoda/Gesher 4  |  Election Israël: à l’échelon national, le taux de participation est en hausse de 2,4%  |  Election Israël: Premier sondage coalition « naturelle » : Likoud 57 sièges, Gantz 55 – c’est le seul sondage qui compte  |  Election Israël: Netanyahou = 33 sièges, Gantz = 34 sièges – ce qui ne dit rien puisque l’élection est une affaire de coalitions  |  Election Israël: des hackers localisés en Indonésie ont tenté de pirater les ordinateurs du parti de Liberman  |  Election Israël: Netanyahou: « nous pouvons encore gagner »  |  Ayelet Shaked: « c’est la dernière heure pour bloquer un gouvernement de gauche »  |  Election Israël: taux de participation à 20h = 63,7%, en hausse de 2,4%  |  Election Israël: Taux de participation des Arabes à 20h: 63,8%  |  Election Israël: Yaïr Lapid s’adresse à des téléphones éteints pour stimuler les derniers votants  |  Election Israël: Netanyahou : « si nous perdons, il y aura distribution de bonbons à Téhéran et à Gaza »  |  Election Israël: durant un podcast, un journaliste révèle par inadvertance que les chiffres de Bleu et Blanc sont plus faibles dans les villes autour de Tel Aviv qu’au centre  |  Election Israël: A Hadera, des activistes d’Israel Beitenou (Liberman) attrapés en vidéo offrant 500 shekels pour un vote  |  Election Israël: si le taux de participation arabe est élevé, et le taux de participation en Judée Samarie est faible, on est parti pour des mauvaises surprises  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 16 mai 2015
Robert Chardon
Robert Chardon

Dans un tweet publié jeudi dernier, le maire de Venelles, une petite ville du sud de la France, a déclaré que “le 18 octobre 2027, le culte de l’islam sera interdit en France.”

Chardon ajoute que « celui qui pratique [l’islam doit être] immédiatement reconduit à la frontière ».

Pourquoi le 18, personne ne le sait, car Robert Chardon a été hospitalisé d’office chez les dingos dans la journée à la « demande d’un tiers » compte tenu de « l’incohérence de ses propos ».

Christine Tasin, sur son blog, a questionné la légalité de la décision d’internement psychiatrique de l’élu. J’ai du mal à comprendre son raisonnement. Cela semble parfaitement légal : insulter l’islam est clairement interdit par le coran.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Et puis, Robert Chardon, qui n’a publié sur son compte twitter qu’un seul message en 2014, le 22 octobre, a envoyé une onde de choc à l’ensemble des médias français, jeudi 14 mai, en publiant 6 tweets d’affilée, un indiscutable danger pour l’ordre public.

En réaction, L’UMP a lancé une procédure d’exclusion.

Mais c’est Mehdi Meftah, le fondateur des Indigènes de la République qui dans sa réaction a fait une déclaration tellement politiquement incorrecte, qu’à part al Jazeera, les médias se sont bien gardés de le citer :

« Nous interprétons ça [le tweet de Chardon] comme une grande chose. Son commentaire montre que nous [les français musulmans] sommes de plus en plus visibles. Nous avons notre mobilisation. Nous avons notre vision de ce que la France doit être. »

Meftah a ajouté que les tweets de Chardon révèlent que les politiciens français « sont dans un état de désarroi » et sapent la légitimité de l’islamophobie en temps que plate-forme politique.

« Les politiciens français nous voient [les musulmans] comme une menace », ce qui est un signe que les musulmans français gagnent du pouvoir en tant qu’entité politique ».

Meftah ajoute que les musulmans ont maintenant leurs propres mouvements politiques, comme le Parti des Indigènes de la République, et qu’ils peuvent repousser «la classe politique blanche. »

«Nous sommes ici pour de bon, » conclut Meftah, « rien ne va changer cette réalité, sauf un génocide ou quelque chose de ce genre. »

Si Robert Chardon est diagnostiqué « vol au dessus d’un nid de coucou », il sera le premier vrai cas d’islamophobie (une phobie relève de la psychiatrie) en France.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz