Publié par Jean-Patrick Grumberg le 22 mai 2015

Communautés infiltrées

Autre forme de présence, autre stratégie pour terroriser les communautés de l’intérieur : l’Etat islamique infiltre des groupes locaux, souvent par l’intimidation et quelques massacres, afin de subjuguer et soumettre les leaders des clans. Parallèlement, ils installent des cellules dormantes, qui seront activées au moment voulu ou en cas de besoin urgent. L’invasion de Ramadi, cette semaine, a été possible grâce à l’activation de cellules dormantes.

Il ne fait aucun doute que c’est cette stratégie qui est adoptée en Europe.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

3
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz