Quantcast
FLASH
[13/12/2019] Royaume-Uni : Les pro-#Brexit, anti-immigration, anti-Europe rejettent le socialisme dans un raz-de-marée électoral par 368/202 sièges  |  [11/12/2019] #Netanyahou songe à recruter l’ancien directeur de campagne de #Trump, Corey Lewandowski, pour sa prochaine campagne électorale  |  Sondage : #Trump devant tous les candidats Démocrates dans le Michigan  |  #Obama a refusé de donner une aide militaire à l’#Ukraine, mais @CBSNews prétend que #Trump met l’Ukraine en danger face à la #Russie  |  Un Islamiste a fait encore un attentat-suicide, à l’extérieur de la principale base américaine en #Afghanistan  |  [10/12/2019] La Finlande inaugurera la plus jeune Premier ministre du monde, Sanna Marin, 34 ans  |  Les Américains soupçonnent l’#Iran d’être à l’origine des attaques à la roquette contre des bases irakiennes accueillant des forces américaines près de l’aéroport international de Bagdad  |  [08/12/2019] Les autorités saoudiennes enquêtent pour savoir si le terroriste de #Pensacola s’est radicalisé lors d’une visite dans le royaume l’année dernière, selon deux responsables saoudiens  |  #Pensacola. Le FBI détient 10 Saoudiens après l’attaque, et en recherche d’autres qui ont participé avec le terroriste à une fête pour regarder des vidéos de tueries de masse  |  Les avions à réaction de l’armée de l’air israélienne ont frappé un camp terroriste de #Hamas, des entrepôts d’armes, des bureaux et des postes de sécurité à #Gaza  |  [07/12/2019] A 20h54 heure locale, 3 roquettes ont été tirées depuis #Gaza sur #Israël, 2 interceptées. Ni @Reuters, @AFP n’en parlent  |  [06/12/2019] En raison d’une aggravation des menaces de l’#Iran, #Israël a testé avec succès des tirs de missile capable de porter une tête nucléaire  |  [04/12/2019] Fatigué des blabla, #Trump annule la dernière conférence de l’Otan et rentre à Washington  |  [30/11/2019] Le terroriste du #LondonBridge était un proche de l’infâme prédicateur islamiste Anjem Choudary  |  La Bolivie rétablit ses liens diplomatiques avec #Israël  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 10 juin 2015

Quatre membres du conseil national du PS s’étonnent de la participation de la porte-parole du parti, Corinne Narassiguin, au dîner du CCIF.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

La présence, le 29 mai dernier, de la porte-parole du Parti socialiste au dîner annuel du CCIF, un collectif controversé contre l’islamophobie, interroge au sein même de la rue de Solférino. Quatre membres du conseil national du Parti socialiste ont écrit mardi au premier secrétaire, Jean-Christophe Cambadélis, pour réclamer des explications. Corinne Narassiguin, la porte-parole du PS présente au dîner avait dit sur Twitter se déplacer «pour (le) représenter». Aucun autre responsable politique n’avait honoré le rendez-vous.

«C’est avec la plus grande stupéfaction que nous apprenons qu’une des porte-parole a représenté notre parti au Comité contre l’islamophobie en France», écrivent Mehdi Ouraoui, l’ancien directeur de cabinet d’Harlem Désir, Naïma Charaï, Stéphane Delpeyrat et Charlotte Brun, proche de Martine Aubry.

Les coauteurs de la lettre rappellent qu’à «ce dîner était présente Houria Bouteldja (Parti des Indigènes de la République), qui pêle-mêle soutient le Hamas, le Hezbollah et Cheikh Yassine, et dénonce le ‘philosémitisme d’Etat’». «Le CCIF est également proche de Tariq Ramadan, théoricien étroitement lié aux Frères musulmans: dans un message vidéo qu’il a adressé au gala, un repas en sa compagnie était mis aux enchères auprès des convives», s’écrient-t-ils encore.

Narassiguin salue «l’évolution du CCIF»

«Penses-tu que cela soit la place d’une porte-parole du premier parti de la gauche française, héritier et porte-flambeau de la laïcité et des Lumières?», questionnent les quatre socialistes. Jugeant ensuite que «le Parti socialiste n’a pas à côtoyer de telles personnalités, par clientélisme communautaire, par mauvaise conscience, par déconnexion avec les réalités de la société ou par renoncement à nos valeurs fondamentales». Et de conclure par une ferme demande d’explication «sur l’erreur politique que constitue la participation officielle du Parti à ce dîner».

Interrogée mardi par Le Scan, Corinne Narassiguin explique avoir été envoyée à ce dîner pour «saluer l’évolution du discours du CCIF, de plus en plus républicain, qui s’éloigne de celui que ses membres pouvaient tenir auparavant». «Une participation qui nous permettra d’être davantage critiques s’ils s’éloignent de ces nouvelles positions», promet la porte-parole socialiste. La porte-parole du PS, qui revendique avoir «une conception différente de la laïcité», assure n’avoir eu aucun état d’âme en se rendant à ce rendez-vous, et ce malgré la présence de participants controversés. «Je ne suis pas venue pour faire ami-ami avec eux», indique-t-elle.

Deux jour après le dîner en question, le CCIF a été reçu le 1er juin, rue de Solférino. Lors de ce rendez-vous Jean-Christophe Cambadélis a été encouragé à parler de l’islamophobie dans son discours prononcé au congrès de Poitiers. Ce qu’il a effectivement fait, condamnant toutefois dans la même phrase «un islam normatif».

http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/coulisses/2015/06/09/25006-20150609ARTFIG00158-islam-cambadelis-interpelle-sur-la-presence-du-ps-au-diner-d-un-collectif-controverse.php

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz