Publié par Hildegard von Hessen am Rhein le 8 juin 2015

sea-migrant-calais-508497

Selon l’auteur et expert de la mafia, Corrado de Rosa, il y a un lien très étroit entre immigration, trafic d’êtres humains et la Mafia.

« L’immigration est une mine d’or pour les chefs de la mafia italienne, qui se tiennent derrière le trafic d’êtres humains. Cela depuis le moment même pù leur départ est organisé. » De Rosa explique que l’implication de la mafia n’est pas limitée au seul trafic d’êtres humains, mais que les demandeurs d’asile et les migrants sont exploités après leur arrivée en Italie. La mafia devient une sorte « d’agence pour l’emploi ». Dès lors que les migrants touchent le sol italien, il leur est proposé des salaires de misère et des hébergements inhumains.

S’ils souhaitent se rendre dans d’autres pays européens, contre paiement, la mafia organise alors leurs voyages. Faisant référence à une opération d’écoutes téléphoniques, de Rosa déclare que l’on a pu arrêter l’année dernière à Rome quelques membres de la mafia.

[quote]La mafia sicilienne, Cosa Nostra, gère les centres d’immigration d’Italie[/quote]

D’après les écoutes, plus aucun doute n’est permis, c’est la mafia sicilienne, Cosa Nostra, qui gère les centres d’immigration d’Italie depuis très longtemps. Les enquêtes ont prouvé les relations entre les clans siciliens et les trafiquants d’êtres humains. Les allégations qui désignent que la mafia est impliquée dans les centres pour immigrés ont été confirmées par le sénateur de Movimento 5 Stelle (Mouvement 5 étoiles), le parti de Mario Giarrusso, qui a déclaré durant une interview dans le cadre du programme de Lo Schiaffo, que des millions d’€ sont accordés sans aucun contrôle par le ministère de l’intérieur à des personnes et organismes « qui puent la mafia », soi-disant, pour des centres en charge de l’immigration.

Et les Nations Unis ont publié un rapport* complet sur le sujet.

Pour terminer, la mafia n’a cure de s’engraisser avec ce tsunami migratoire, parmi lequel se glissent immanquablement des soldats d’Allah, envoyés par l’Etat Islamique pour accomplir la conquête de l’Europe. D’ailleurs l’EI a annoncé vouloir envoyer 500.000 des leurs pour cette invasion.

Que dire des centaines de morts par noyade qui n’émeuvent pas ces criminels ? La mafia, complice de l’EI ? Que fait l’Europe ? Jamais personne n’a su éradiquer la mafia. Mussolini y était presque arrivé, en 1925, par l’intermédiaire de son « préfet de fer », Cesare Mori, lequel a dût abandonner la lutte impitoyable qu’il menait contre la mafia. Il fut rappelé à Rome, car des mafieux étaient infiltrés jusqu’aux plus hauts sommets de l’état fasciste. Un excellent film fut réalisé en 1977, par Pasquale Squitieri, avec Guliano Gemma, très fidèle à l’histoire.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Pourtant une solution pourrait être envisagée, si les caciques européens avaient quelque culture sur le sujet associé à la seconde guerre mondiale et à Lucky Luciano. Les Américains n’ont jamais d’états d’âme, lorsqu’il s’agit de protéger leurs intérêts, même à faire appel au capo dei capi, Luciano. En effet, ils craignaient que les nazis viennent saboter le port de New York. Voir la source Wikipédia sous la rubrique : seconde guerre mondiale.

Puisque personne n’a réussi à effacer ce cancer de la surface de la terre, faisons pacte avec le diable, puisque nos intérêts vitaux sont en jeu. Pourquoi ne pas s’accorder avec la mafia ? Ils demanderont des compensations. Mais afin de sauver notre continent de l’invasion migratoire, dont une grande partie pourrait être dangereuse, comme annoncé par l’EI, n’est-il pas mieux de pactiser avec le diable ? Cela éviterait aussi que davantage de ces hommes, femmes et enfants périssent inutilement en mer.

On peut discuter avec la mafia, qui n’a aucune conviction que celle du profit économique, contrairement à l’EI, qui mène une guerre de conviction politico-religieuse contre l’Occident.

Ma proposition choquera le camp du « Bien », mais j’estime que le camp du « Bien » ne serait pas très regardant face à ces centaines de pauvres gens qui perdent la vie en traversant la Méditerranée, à ne pas étudier une telle option.

Pour les mettre devant leurs responsabilités, voici une carte des bateaux qui ont chaviré en mer. Peut-être cela vaut argument convainquant à ma proposition.

Carte des bateaux qui ont chaviré en Méditerranée

Carte des bateaux qui ont chaviré Dreuz info

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hildegard von Hessen am Rhein pour Dreuz.info.

Unodc.org

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

0
Merci de nous apporter votre commentairex