Publié par Jean Vercors le 5 juin 2015

Le PDG d’Orange, Stéphane Richard, a reculé et démenti jeudi soir ses commentaires faits au Caire un jour plus tôt.

Sa décision de sortir du marché israélien était « en aucune façon motivée par des raisons politiques » : « notre décision de rompre nos liens avec la filiale israélienne était purement axée sur nos activités et la stratégie d’Orange », a déclaré Richard sur une radio israélienne.

L’ambassadeur de France aux Etats Unis Gérard Araud a défendu la décision du PDG d’Orange de boycotter Israël, il a même affirmé qu’il était «illégal de contribuer » à l’occupation des territoires (la Judée et la Samarie) en vertu du Droit international. Avant ce poste, cet énarque occupait la fonction d’ambassadeur de France auprès des Nations Unies, et nombreuses ont été les occasions où il a pu voter pour condamner Israël.

Arnaud

Les déclarations sur Twitter de cet ambassadeur, qui a servi comme ambassadeur de France en Israël de 2003 à 2006, ont été faites après que des responsables gouvernementaux israéliens ont exhorté Paris à condamner la décision d’Orange de mettre fin à sa participation en Judée et Samarie.

Les officiels de Jérusalem ont déclaré que cela fait partie d’un effort pro-palestinien plus vaste visant à imposer un boycott d’Israël.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean Vercors pour Dreuz.info.

3
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz