Publié par Frank Khalifa le 13 juillet 2015

Le 29 avril 2015, la chronique de Christian Makarian évoquait, dans L’Express, «  L’identité paisible  » alors que Sid Ahmed Ghlam, un étudiant franco-algérien de 24 ans, avait été mis en échec, par les services français, dans sa tentative d’attentas contre des églises. Il laisse derrière lui l’ignoble assassinat d’Aurélie Châtelain, jeune femme de 32 ans, originaire de Valenciennes, tuée de trois de balles et retrouvée dans sa voiture en flammes, un dimanche matin, dans une rue pavillonnaire de Villejuif.

M. Kadarian évoquait en fin d’article, «  ce sentiment, issu d’une longue tradition  » qui «  n’est en rien contradictoire avec le respect de la civilisation islamique et ses grandeurs  », cela, dans la droite file des propos de M. Valls, ménageant le chou et la chèvre.

En règle générale, je n’admire pas le manque de courage lorsqu’on s’abrite derrière le dos d’un premier-ministre et qu’on n’a pas le courage de porter sa propre analyse haut et fort d’autant plus que l’avenir, malheureusement prévisible, sauf pour les défenseurs de l’identité paisible, devait faire trébucher les souffrants de la cécité identitaire.

J’ai eu encore plus de mal à contenir mon indignation à l’écoute d’une déclaration présidentielle faisant l’abstraction du qualificatif «  islamiste  » dans le récit de l’effroyable attentat du 26 juin 2015 commis dans une usine de gaz industriels, classée Seveso et appartenant au groupe américain Air Products, à Saint-Quentin-Fallavier en Isère, alors que dans le même laps de temps, avec les mêmes modus operandi, les criminels nazi-islamistes faisaient couler le sang au Niger, en Tunisie, au Koweit, à Kobané, etc.

Ma conscience ne peut se résoudre à intérioriser cette «  saloperie  » de lâcheté politico-médiatique qui consiste à réduire «  le problème  » de l’islamisme au problème de l’assimilation laïque ou de la misère dans le monde.

Si les pauvres étaient tous des terroristes en puissance, cela se saurait et, ces assassins sont issus de notre modèle laïque dit assimilateur.

Nous sommes très loin de l’identité paisible  !

C’est dire la médiocrité des débats intellectuels d’aujourd’hui tant on n’a pas compris que l’idéologie islamiste a déjà vicié les consciences de centaines de millions de personnes surtout dans nos démocraties.

Les démocraties ne détiennent plus les armes idéologiques pour combattre l’islamisme parce qu’elles se sont engluées dans leur propre aveuglement  : celui de croire que les droits de l’homme sont universels.

La création d’une entité géographique islamiste, le Califat, démontre à quel point l’ISI est bien plus dangereuse qu’Al-Qaïda et cette situation nous rappelle malheureusement l’attentisme couard d’avant-guerre face au crescendo inexorable du nazisme.

L’islamisme ne connaît pas la dimension ontologique de l’Autre et de son Visage, celui d’Aurélie et de tant d’autres. Cette idéologie nazie gagne rapidement du terrain pas seulement dans le monde arabo-musulman mais aussi dans les consciences obscures de citoyens européens  : c’est là le vrai danger pour nos démocraties qui font preuve d’empathie djihadiste et de dérive du coeur.

L’islamisme s’est emparé des armes modernes de l’universalisme européen et ce n’est pas en réunissant des millions d’hommes et de femmes avec, à leurs têtes, un cortège de gouvernants, qu’on éduque les foules contre les dangers du révisionnisme, de l’antisémitisme, du boycott et du déséquilibre dans le traitement de l’information.

Malgré son credo  : le «  plus jamais ça  !  », l’Europe a toujours été le lieu de la guerre. Une guerre de plus ne serait pas, à Dieu ne plaise, une surprise d’autant plus que la Russie n’a jamais été autant belliqueuse, la Turquie rêve d’un passé glorieux et ottoman, l’Iran menace de rayer Israël de la carte du monde et les Etats-Unis n’ont jamais été aussi isolationnistes que sous Obama.

[box type= »info » icon= »none »]

Promotion été 2015 :
Abonnez-vous pour 3 € par mois au lieu de 7 €
et participez aux commentaires




[/box]

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

1
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz