Publié par Magali Marc le 25 juillet 2015

1R3F_j6RX5FbRtoL7iptLse5EKE

En 2013, les Turcs ont mis aux arrêts un faucon crécerelle soupçonné d’espionner pour le compte d’Israël. L’oiseau a été relâché, mais les voisins de l’État hébreu se méfient des pigeons, des chats et des requins, tous des agents entraînés par le Mossad.

Réputés intelligents, gros mangeurs, excellents grimpeurs et nageurs, ayant un fort instinct familial, ils (les ratons laveurs pas les espions du Mossad) recherchent des abris bien au chaud pour mettre bas.

Rien d’étonnant donc que les Montréalais repèrent ces agents masqués dans leurs remises ou leurs greniers et se sentent …espionnés.

Cet été, des ratons laveurs ont été vus dans le Parc du Mont Royal (au centre de l’île de Montréal).

Qu’y a t-il à espionner sur le Mont Royal ?

La question ne se pose même pas !

Il va de soi que des espions déguisés en ratons laveurs refuseront de dire pourquoi ils espionnent.

Les ratons laveurs n’ont pas peur des humains et ils ne sont pas bavards.

Ce sont donc des candidats idéals pour les Sionistes qui espionnent tout le monde comme chacun sait.

Regardez sur la photo ce faux air innocent dissimulé par un masque et ce regard attentif.

Avouez que vous vous sentiriez observés si un raton laveur vous regardait de cette façon.

C’est bien la preuve !

[box type= »info » icon= »none »]

Promotion été 2015 :
Abonnez-vous pour 3 € par mois au lieu de 7 €
et participez aux commentaires




[/box]

Depuis l’adoption à Ottawa de la Loi C-51, la GRC et le Service canadien du renseignement de sécurité (SCRS) ont plus de moyens pour espionner les individus louches, suspects de préparer une action terroriste.

Au point que le Comité des droits de l’homme des Nations unies a manifesté son inquiétude concernant la nouvelle loi antiterroriste du Canada, estimant qu’elle «pourrait contrevenir au pacte international relatif aux droits civils et politiques». On sait combien les pays membres de ce Comité honorable ont à cœur les droits civils et politiques de leurs concitoyens !

L’Association canadienne des libertés civiles et le groupe Canadian Journalists for Freedom of Expression ont déposé une demande de contestation judiciaire de la loi C-51 le 22 juillet dernier.

Et puis il faut compter sur «Angry Tom», surnom affectueux que les journalistes ont accolé à Thomas Mulcair, le chef de l’opposition, qui est vent debout contre cette loi «liberticide» visant à surveiller et stopper d’éventuels djihadistes.

Pensez donc, plus de pouvoir au SCRS pour prévenir l’attaque d’un islamiste fanatisé sur d’innocents citoyens comme ça risque de se produire lors de la semaine des quatre jeudis (ou à Ottawa, Saint-Jean -sur-Richelieu, Paris, etc.) !

C’est du délire.

Alors, il serait parfaitement compréhensible que Stephen Harper ait passé un coup de fil au Mossad pour l’entraînement de ratons laveurs, mignons, discrets et qui auront l’œil à tout y compris sur les Maghrébins qui se font des grillades l’été dans le Parc du Mont Royal.

Par contre, d’éventuels djihadistes pourraient bien profiter de la gourmandise des ratons laveurs pour les soudoyer avec leurs merguez grillées. Miam !

Les Sionistes pourront toujours essayer de dresser nos James Bond masqués à ne manger que du houmous. Mais les ratons laveurs sont d’incorrigibles carnivores…

Ah, la vie d’agent secret n’est pas drôle.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Magali Marc pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous