Publié par Dreuz Info le 30 juillet 2015

11791865_470867036410591_338051184_n

La chaîne publique France 2 – publique veut dire qu’elle devrait respecter une totale neutralité ce qu’elle ne fait pas, et qu’elle devrait respecter la séparation entre le domaine religieux et le domaine public, ce qu’elle ne fait pas – France 2 donc, a invité le rappeur Médine pour son émission spéciale Nuit de Ramadan. Médine est un islamiste, un antisémite, un anti-républicain, qui incite à la violence et au djihad.

Mise en cause, la chaine s’est fendue d’une réponse confuse, qui a suscité la réaction de Ester Lis pour Dreuz info :

La réponse* de la chaîne d’état France 2 (publiée sur le blog de Waleed Al-Husseini et que je reproduis à la fin de cet article) m’apparaît comme le témoignage d’une confusion des esprits et d’un manque de perspicacité qui sont particulièrement nocifs à la démocratie Française.

11754246_1100125426682029_6778778621238567621_n
D’abord, se retrancher – pour se justifier – derrière la réponse du rappeur Médine (antisémite avéré, proche de Tariq Ramadan et des pires antisémites Français, et auteur du clip « Don’t laïk » extrêmement violent sur le fond et la forme) me parait en soit atterrant et particulièrement inquiétant.

Ensuite, sur le fond, la réponse de Médine devrait en soit interpeller une institution qui se veut et se doit d’être laïque.

Car il n’y a selon moi pas de « laïcards », et encore moins des « laïcards » qui mériteraient un appel à la crucifixion et à l’exorcisme le plus glauque (par ailleurs pratique religieuse en terre d’islam). Parmi les défenseurs publics de la laïcité, je ne vois que des laïcs convaincus que la laïcité est justement ce qui permet le vivre ensemble et aux religions qu’elles soient pacifiquement épousées ou justement permises d’exister. Des laïcs conscients de l’attaque en règle des islamistes contre la laïcité et ayant l’immense courage de la défendre.

Comment France 2 peut-elle ainsi de facto laisser s’installer une pseudo différence entre laïcisme et laïcité et donc ainsi valider une redéfinition des contours de cette dernière, précisément par un ennemi de la laïcité ?

La réponse de Médine reconnait par ailleurs que son clip est une « attaque » qui « vise » un certain type de personne. Et pour cause, on valide cette appréciation sans peine vu la violence de l’attaque. Or France 2, en se retranchant derrière cette réponse, semble valider de telles attitudes, qui contredisent complètement le message de paix qu’elle prétend vouloir véhiculer par le choix de la chanson qu’elle a permis à Médine d’interpréter. Cela contredit aussi complètement la prétendue volonté de Médine de promouvoir un dialogue serein et équilibre. Cherchez l’erreur !

Et c’est peut-être là le pire, France 2 semble ignorer complètement l’art de duplicité et la totale auto-contradiction (concernant entre autres la démocratie et la violence) des Frères Musulmans et plus généralement des défenseurs d’un islam puriste (tels que défendu par Médine lui même dans son clip) que ces derniers emploient lorsqu’ils veulent justement faire progresser leurs propres intérêts contre nos démocraties…

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Ester Lis pour Dreuz.info.

[box type= »info » icon= »none »]

Promotion été 2015 :
Abonnez-vous pour 3 € par mois au lieu de 7 €
et participez aux commentaires




[/box]

[box type= »download » icon= »none »]

« Cher ami téléspectateur,
Nous avons diffusé pendant la nuit du Ramadan un titre de Médine  » Du Panjshir à Harlem » en hommage à Massoud et Malcom X. Ce titre dénonce les extrémistes religieux musulmans qui ont tué ces deux figures…. Rien de scandaleux, mais la polémique est née pour Medine avec son titre » don’t laik » qui en fait, dans son esprit, est une critique des « laïcards » qui rejettent la religion. Voir son commentaire sur youtube à propos de cette chanson :

« Vous écoutez Don’t Laïk de Médine en téléchargement ici : http://po.st/DemineurIT

Ici, il est important de distinguer Laïcisme de Laïcité. Le Laïcisme est une version dévoyée de la laïcité. Ma critique sadresse à cette dérive exclusive, qui se drape dans la notion dégalité en stigmatisant le religieux. La Laïcité, qui je le rappelle est secourue dans ce morceau, semble être lune des solutions au bien vivre ensemble quand elle est appliquée rigoureusement. Par ailleurs, il ne sagit pas dattaque envers une quelconque autre confession ou non-confession. Les agnostiques et athées ne sont pas visés dans ce morceau, le croire et le faire-croire est malhonnête. Le catholicisme non plus dailleurs qui fait parti des victimes de ce laïcisme. Il convient forcément de dépasser le caractère provoquant pour en comprendre le fond du propos qui cherche surtout à rassembler. Par ailleurs, si la satire est omniprésente dans mes albums et notamment dans mes derniers morceaux, à lencontre des différentes formes dextrémisme (religieux, politique et philosophique), ça nest que pour rendre le débat serein et équilibré. La provocation na dutilité que pour identifier certains phénomènes pervers, que sont tous les types de fondamentalisme, et dans le but de mieux sen prémunir. Mes morceaux appartiennent à cette tradition duvre caricaturiste qui exagère volontairement les représentations pour en extraire son contenu parfois absurde et contradictoire. Il est donc maladroit de mattribuer des considérations communautaristes, alors que jen suis précisément le critique. #ImMuslimDontPanik » D’autre part vous pourrez lire avec profit son papier paru dans le Nouvel Observateur au lendemain des évènements de janvier: http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1305180-ma-chanson-don-t-laik-vilipendee-c-est-pourtant-du-pur-esprit-charlie.html »
Bien à vous Laure Baudouin Directrice de l’unité des émissions religieuses »
Je reste à votre disposition pour toute autre demande concernant les programmes de France 2.
Bien cordialement,
Franck Vautier Directeur délégué en charge de la communication Relationnelle

[/box]

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous