Publié par Jean Vercors le 4 août 2015

IMG_3701

A mon voisin arabe, colon Palestinien,

Je t’écris aujourd’hui pour exprimer mon horreur suite à l’attaque terroriste qui a eu lieu hier à Douma et je souhaite aux survivants soignés par des docteurs sionistes un prompt et complet rétablissement.

Je suis sûr que pratiquement tous les Israéliens se joignent à moi.

Nous savons ce que vous ressentez, même si à cette heure nous ne connaissons pas les auteurs de ce crime.

En Juin, ceux qui ont brûlé l’église près de Tiberiade étaient des arabes, tu t’en souviens.

Je peux imaginer ce que les membres survivants de la famille Dawabsha ressentent, d’innombrables familles juives qui ont été déchirées par le terrorisme arabe palestinien partagent la même souffrance.

Depuis au moins une centaine d’années, les Arabes palestiniens assassinent nos bébés, nos enfants, nos athlètes, nos passagers de bus, d’avion, nos amoureux de pizza, nos jeunes assis au café, dans les discothèques, et tous les juifs fauchés au hasard au mauvais endroit au mauvais moment.

Ils ont été fusillés, poignardés dans le dos, dans leur sommeil. Ils ont été battus, enlevés, brûlés vifs, la gorge tranchée, explosés dans les attentats.
Des familles entières, comme les Dawabshas, ont été détruites. La famille Vogel, la petite Adele Bito, le bébé Chaya Zissel Braun agé de 3 mois seulement et bien d’autres encore…

Aussi je peux imaginer ce que les membres survivants de la famille Dawabsha ressentent …

Vous nous avez envoyé vos monstres terroristes pour nous anéantir, vous les avez accueillis comme des héros.

Après ces années de terrorisme palestinien, certains membres de notre nation ont peut-être appris à vous imiter.

Nous aussi avons nos criminels, nos assassins, et même nos terroristes ? Bien.

Mais nous ne les traitons pas comme des héros, comme vous le faites.

Nous ne diffusons pas d’incitation à la haine sur nos stations de radio, de télévision, dans les écoles, comme vous le faites.

Nous ne versons pas des pensions à leurs familles, comme vous le faites.

Nous ne nommons pas des rues en leurs noms pour les honorer, comme vous le faites.

Nos Rabbins ne nous incitent pas à tuer des arabes. Au contraire, ils le condamnent. Vos imams, que disent-ils ?

Nous ne distribuons pas des sucreries quand un arabe est assassiné, comme vous le faites.

Nous ne chantons pas de « Youyou » quand un palestinien meurt, comme vous le faites.

C’est là une des multiples différences qui existent entre mon peuple et vous – non pas palestinien, ce qui n’existe pas, car votre peuple est en Jordanie, en Egypte, en Syrie.

Chez nous dans le Goush Etzion, des centaines de villageois prient pour cette famille arabe. Contrairement à vous.

Chez vous à Gaza, à Ramallah, à Jennine, on crie « Allah hou akbar, Itbakh al-Yahud » (à mort les juifs). Pas chez nous.

Nos services de sécurité vont appréhender le ou les auteurs de ce crime.

[box type= »info » icon= »none »]

Promotion été 2015 :
Abonnez-vous pour 3 € par mois au lieu de 7 €
et participez aux commentaires




[/box]

Notre société saura les juger, les neutraliser, les condamner, les punir.

S’ils sont juifs, peut-être seront-ils même plus sévèrement condamnés que les terroristes arabes. Même si le terrorisme est le terrorisme. Car chez nous, le terrorisme est un fait rarissime. Depuis les attentats du 11 septembre, des centaines d’attentats terroristes sont perpétrés chaque mois dans le monde entier. Aucun n’a été commis par un juif. La quasi totalité ont été commis par des musulmans. Sans regarder les statistiques, je sais qu’aucun pays au monde n’a eu à subir d’attentat juif.

Bonne chance avec l’ONU et l’UE : ils vous aiment bien parce que vous êtes leurs petits soldats. Au travers de vous, ils nous harcèlent et tentent de nous atteindre… Bonne chance oui !

Ils seront heureux d’accueillir votre demande de commission d’enquête, enquête qu’ils n’ont jamais dépéchée après vos attaques terroristes contre mon peuple.

Nous traversons une très légère zone de turbulence. Nous sommes habitués, les épreuves, on en connait un rayon.

Les médias sont biaisés contre nous ? A force d’en faire trop, ils sèment le doute auprès du grand public.

Roquet qui aboie ne mord pas.

Shalom,

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean Vercors pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

6
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz