Publié par Rosaly le 27 septembre 2015

Screen Shot 2015-09-27 at 15.52.11 PM

Alors qu’auparavant, seuls les biens immobiliers appartenant aux municipalités, aux régions et aux états fédéraux étaient saisis pour y loger les « réfugiés », la ville de Hambourg est en train de faire un pas supplémentaire vers la capitulation de l’Allemagne devant l’envahisseur.

Le sénat rouge-vert de Hambourg sera le premier à autoriser la réquisition de locaux commerciaux vides appartenant à des privés, afin d’y loger les « refugiés ».

Au cours de ces dernières semaines, les propriétaires d’immeubles commerciaux vacants ont été approchés par les lobbies pro-immigrationnistes pour leur demander de mettre leurs biens à la disposition des « réfugiés». Suite aux nombreux refus, les autorités ont décidé d’appliquer la devise suivante : « Bist Du nicht willig, so brauch ich Gewalte » (Si tu n’est pas disposé à l’accepter, alors je dois recourir à la force… de la loi)

Pour le sénateur écolo de Hambourg, Till Steffe, à l’approche de l’hiver la priorité est de lutter contre le manque de logements pour les réfugiés et leur hébergement temporaire dans les tentes. Le recours aux logements commerciaux vacants s’avère donc indispensable.

Toutefois, rares sont les volontaires qui acceptent de mettre leurs biens immobiliers à la disposition des demandeurs d’asile. Dès lors, selon un communiqué du Sénat, les propriétés vacantes seront à l’avenir réquisitionnées pour l’hébergement des demandeurs d’asile, et ce dans le cadre de la loi, afin d’éviter toute contestation.

La loi, qui devrait être adoptée en octobre, restera en vigueur jusqu’à fin mars 2017.

Selon le ministre de l’intérieur, quelques 400 nouveaux réfugiés arrivent quotidiennement dans la ville hanséatique.

Mais rassurez-vous, il ne s’agit pas de réquisitionner les habitations privées, a affirmé le sénateur. (pas encore …)

[quote style= »boxed » float= »left »]Si le flot de l’immigration continue, le stade suivant ne sera-t-il pas de demander aux propriétaires d’accueillir « volontairement » les migrants dans leurs foyers ?[/quote]

Si l’afflux continue de manière ininterrompue, si les frontières restent grandes ouvertes, la prochaine étape ne consistera-t-elle pas à réquisitionner des habitations privées vacantes pour y loger la masse de réfugiés, avant de passer au stade suivant : demander aux propriétaires d’accueillir « volontairement » les migrants dans leurs foyers et de veiller à leur confort, s’interrogent les internautes allemands ?

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Questions pertinentes et craintes des plus justifiées.

En août dernier, le maire de Salzgitter, ville située dans le Land de Basse Saxe, Frank Klingebiel (CDU), avait décidé de restreindre « temporairement » le droit fondamental à la propriété. En raison de l’afflux massif de demandeurs d’asile, le maire avait exprimé son intention de réquisitionner des maisons privées vides.

Le maire promettait que les propriétaires seraient indemnisés. Combien ? Par qui ? Pendant combien de temps ? Et si un propriétaire décidait de récupérer l’usage de son bien, quelle serait la marche à suivre ? Dans quel état le propriétaire retrouver a-t-il son bien immobilier, et qui payera les frais de remise en ordre après saccage ?

Cette mesure, qui relève du « totalitarisme démocratique » est soutenue par le gouvernement fédéral qui a estimé qu’il fallait adapter les lois « à une situation d’urgence ». Il est notamment question de modifier les exigences légales en matière de construction pour faire bâtir de nouveaux logements destinés aux demandeurs d’asile.

Le maire de Salzgitter avait également demandé que les villes puissent se lancer dans de nouveaux emprunts pour financer l’asile des migrants !

Le scandale est d’autant plus grand que l’Europe compte de nombreux citoyens vivant dans la précarité, mais n’ayant pas accès aux services offerts aux immigrés.

Les futures forces vives, une richesse pour l’Occident, en route vers l’Allemagne : des ingénieurs, des médecins, des informaticiens, des architectes, des professeurs, etc. etc.
Les futures forces vives, une richesse pour l’Occident, en route vers l’Allemagne : des ingénieurs, des médecins, des informaticiens, des architectes, des professeurs, etc. etc.

Photos prises à la frontière hongroise le 16 septembre dernier. Les envahisseurs montrent leur véritable visage : rage, violence, volonté de détruire.

L’intifada

Il ne s’agit pas de pauvres « réfugiés » fuyant la guerre, la famine, une menace quelconque, mais des migrants économiques, des aventuriers, des soldats d’Allah, qui ne poursuivent qu’un seul et unique but : l’islamisation de l’Allemagne et de l’Europe.

L’intifada, comme à Gaza
L’intifada, comme à Gaza

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Rosaly pour Dreuz.info.

Sources : PI.news – Der Tag: Hamburg will Gewerbeimmobilien für Flüchtlinge beschlagnahmen / FAZ: Beschlagnahmung leerstehender Wohnungen für Flüchtlinge.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

17
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz