Publié par Magali Marc le 20 septembre 2015

NYT

Dès qu’il s’agit de couvrir ce qui se passe entre Israéliens et Palestiniens en Israël, le New York Times a la vue brouillée. Mais cette fois, une journaliste se fait proprement ramasser par Kevin D. Williamson.

Le 14 septembre dernier, un article de Diaa Hadid a rapporté qu’un conducteur juif qui s’acheminait sur une route de Jérusalem-Est est mort alors qu’il est entré en collision avec des pierres projetées sur son auto, lui faisant faire une embardée (Jewish Man Dies as Rocks Pelt His Car in East Jerusalem). Tout de même curieuses ces routes de l’est de Jérusalem où des pierres se mettent en branle d’elles-mêmes pour bombarder des conducteurs juifs !

Kevin D. Williamson du National Review, s’est gaussé de cet énième reportage biaisé dans lequel la journaliste tente de minimiser la responsabilité des assassins d’Alexander Levlovich,, 64 ans, qui revenait d’un souper célébrant Rosh Hashana.

Williamson, dans un article, joue le rôle du bureau de l’éditeur du New York Times chargé de relire les articles (de toute évidence ce travail n’a pas été fait !)

Titre du NYT : « Un homme juif meurt alors que des pierres bombardent sa voiture à Jérusalem-Est »

Kevin Williamson : «Alors que des pierres bombardent sa voiture ? Comment exactement s’y sont-elles prises ? S’agit-il de pierres spéciales palestiniennes qui ont le don de se soulever du sol quand elles sont en colère, pour se jeter sur les juifs ?

À moins que nous parlions de The Rock, dans ce cas, il doit être question de Dwayne Johnson, car je ne pense pas qu’un rocher soit capable de commettre un acte de violence de sa propre initiative.

NYT : « Ramallah, Cisjordanie, le 14 septembre 2015, un homme juif est mort ».

KW: on devrait écrire: « a été tué. »

NYT: « tôt lundi matin après que des attaquants ont bombardé la route. »

KW: « bombardé la route » ? Ils visaient le trottoir ? S’il vous plaît, précisez.

Alexander Levlovich conduisait sa voiture alors qu’il revenait d’un dîner célébrant Rosh Hashana, le Nouvel An juif, d’après les autorités israéliennes. L’homme a été identifié dans les bulletins de nouvelles locales comme Alexander Levlovich, 64 ans.

NYT: « Son décès a été signalé alors que la police et les jeunes palestiniens se sont affrontés… »

KW : Sommes-nous dans un des cas où la police et les jeunes palestiniens « se sont affrontés, » ou est-ce un cas où la police a essayé d’empêcher que des crimes violents soient commis ?

Dit-on généralement que la police « affronte » des voleurs de banque ou des agresseurs ?

NYT: « C’était lors d’une deuxième journée à la mosquée Al Aqsa à Jérusalem, au milieu des tensions concernant l’augmentation des visites par les Juifs pour Rosh Hashana… »

KW: Qui est tendu à ce sujet ? S’agit-il de juifs qui éprouvent des «tensions» du fait qu’ils sont autorisés à se déplacer librement afin d’aller dîner ?

NYT: « La fête de deux jours a commencé au coucher du soleil le dimanche. Selon une déclaration de la police israélienne des assaillants lançaient des pierres … »

KW: Sur qui ?

NYT: « …dimanche soir sur une route qui relie un quartier palestinien et juif à Jérusalem-Est. La police a déclaré que le jet de pierres « a conduit à un accident auto-infligé. »

KW: Ceci est une citation, bien sûr, mais sans identification certaine de la source. Allons-nous vraiment prétendre que l’accident était « auto-infligé» ?

NYT: « Que l’homme a perdu le contrôle de la voiture et a percuté un poteau. »

KW: En fait il « a été conduit hors de la route »

NYT:  » Des Palestiniens se sont bagarrés avec la police anti-émeute israélienne. »

KW: À quel moment une «bagarre» avec « la police anti-émeute » devient, heu…vous savez, une émeute ?

NYT: « …après que les forces de sécurité aient bloqué une route menant à la mosquée Al-Aqsa, dans la vieille ville de Jérusalem lundi. Luba Samri, une porte-parole de la police, a déclaré que le jets de pierres semble avoir causé l’accident, mais que « rien n’est sûr à 100 pour cent.

La police, avec l’autorisation d’un tribunal, a déclaré qu’aucun autre détail sur l’affaire ne pourrait être publié alors qu’une enquête est en cours. Lundi, M. Netanyahu a dit qu’il allait convoquer une réunion spéciale après Rosh Hashana, mardi soir pour discuter « de peines plus sévères et de leur application stricte» et d’autres moyens de lutter contre les jets de pierres. Le gouvernement avait déjà dit, le 2 septembre, qu’il envisageait des mesures plus sévères contre les lanceurs de pierres palestiniens. Y compris plus d’utilisation de balles réelles et des peines minimales plus sévères.

Les forces de sécurité israéliennes ont été de plus en plus attaquées à l’aide de jets de pierres, en particulier le long d’une autoroute dans la Cisjordanie occupée qui est surtout utilisé par les colons juifs et sur les routes menant aux quartiers juifs à Jérusalem. »

KW: Hum… les colons juifs, les quartiers juifs …voyez-vous une tendance se profiler?

À la fin du huitième paragraphe de cette histoire à propos d’un homme juif assassiné pour avoir commis le crime de conduire sa voiture tout en étant juif, je me demande si nous allons obtenir une déclaration simple du fait que cet homme juif a été assassiné pour le crime d’avoir conduit une voiture tout en étant juif ?

NYT: « La semaine dernière, la police israélienne a rapporté que les épisodes de jets de pierres … »

KW: épisodes de jets de pierres par des Palestiniens ou par qui ?

NYT: « …avait augmenté de 53 pour cent en 2014 par rapport à l’année précédente. Des Palestiniens affirment fréquemment que les pierres et les engins incendiaires grossiers sont leurs seules armes pour faire pression afin d’obtenir leur indépendance, et pour se défendre contre les forces israéliennes lors d’affrontements. »

KW: Y avait-il une confrontation avec les forces israéliennes en cours ? Ou était-ce une confrontation « en cours » avec un homme juif de 64 ans, conduisant sa voiture pour retourner à la maison à la suite d’un dîner ?

NYT: « Pour certains jeunes Palestiniens dans les zones où il existe des tensions fréquentes, leur utilisation est devenue un rite de passage. »

KW: Donc, une sorte de bar-mitsva palestinienne ?

NYT: « À Jérusalem-Est, Mme Samri, porte-parole de la police, a déclaré que des manifestants avaient lancé des pierres … »

KW: Un manifestant jetant des pierres n’est pas un manifestant, c’est un agresseur.

NYT: « … à des officiers qui avaient pénétré dans le lieu saint contesté de la Mosquée Al Aqsa – vénéré par les juifs comme le Mont du Temple et connu des musulmans comme le Noble Sanctuaire, l’un des trois sites les plus sacrés de l’islam. »

KW: C’est un lieu saint du judaïsme, aussi, non ? Si le site est si sacré, ils pourraient permettre à des non-musulmans, y compris à des juifs, d’entrer dans la zone.

NYT: « Trois personnes ont été arrêtées, selon Mme Samri. Des Palestiniens ont posté sur les médias sociaux des photos d’un vieil homme ensanglanté qui d’après eux avait été touché à l’œil par une balle en caoutchouc. La violence a commencé dimanche, quand les jeunes retranchés dans la mosquée la nuit … »

KW: Quelle est la politique de la mosquée à ce sujet ?

NYT:  » …Dans l’espoir de faire face… »

KW: faire face, c’est à dire « bombarder avec des pierres » ou « assassiner » ?

NYT: « …à la police et aux visiteurs juifs. Des affrontements similaires… »

KW: Par « affrontements » vous voulez dire lapidations de juifs qui rentrent à la maison en voiture après le dîner ?

NYT: « …ont eu lieu en juillet, alors que les juifs ont eu un jour de jeûne annuel commémorant la destruction des deux temples de l’Antiquité qu’ils croient avoir dressé autrefois… »

KW: Est-ce sérieusement remis en question ?

NYT: « … au lieu saint. Les tensions qui ont conduit à cette lutte sont un produit, au moins en partie, de plus en plus, des craintes palestiniennes que les juifs en visite au Mont du Temple fassent partie d’un plan israélien pour affirmer leur souveraineté sur le site ou le diviser.

Les prières non-musulmanes sont interdites sur le site, et M. Netanyahu a dit à plusieurs reprises qu’il n’a pas l’intention de changer cela. Beaucoup de palestiniens ne croient pas ses prétentions, en notant que certains militants juifs nationalistes se sont mobilisés en faveur d’un accès accru et des droits de prière sur le site, et que certains membres du gouvernement de M. Netanyahu ont soutenu l’appel à la prière juive ouverte.

KW: Il y avait une lutte en cours lors de cet épisode ? À quel moment était-ce un combat contre M. Levlovich ? Sûrement le mot que vous cherchez est «agression» ou «assassinat ».

NYT: « Après les affrontements de dimanche, Uri Ariel, un ministre de droite … »

KW: « de droite » ? Peut-être est-ce une caractérisation juste mais il est pour le moins curieux qu’elle soit la seule caractérisation politique de tout le reportage.

NYT: « … a exhorté les Juifs à prier sur le Mont du Temple, à visiter le site, ce qui a été interprété par certains …

KW: par qui ?

NYT: « …comme un provocation. Israël a récemment interdit la présence d’une organisation de femmes musulmanes qui pourchassent et hurlent sur les visiteurs juifs du lieu saint. Cette organisation est affiliée à un groupe d’hommes moins bruyants … »

KW: Mais plus jeteur de pierres ?

NYT: « Le gouvernement a accusé les deux groupes d’incitation à la violence. »

KW: Compte tenu de la réelle violence et des homicides sur le site, est-ce vraiment le moment de dire que « le gouvernement a accusé » ?

[box type= »info » icon= »none »]

Promotion été 2015 :
Abonnez-vous pour 3 € par mois
et participez aux commentaires




[/box]

NYT: « Avant que l’interdiction soit imposée, les femmes musulmanes étaient empêchées d’entrer dans la mosquée d’Al Aqsa en début de matinée, quand les visiteurs et les juifs étrangers étaient autorisés à entrer dans le site, dit Aviv Tatarsky, chercheur à Ir Amim … »

KW: Si M. Ariel est « de droite », de quel côté est Ir Amim ?
C’est « une organisation israélienne de gauche militante sans but lucratif fondée en 2004, » si l’on en croit Wikipedia. Pourquoi cette utilisation irrégulière de la caractérisation politique ?

NYT: « …une organisation qui milite pour les palestiniens de Jérusalem. Ce site est dans la vieille ville de Jérusalem, en territoire israélien pris de la Jordanie lors de la guerre de 1967, puis annexé, un geste qui n’a pas été reconnu internationalement. Le site a un statut particulier : il est administré par le Trust Waqf islamique … »

KW: d’extrême droite ? De gauche ? Islamiste ? Ou quoi ?

NYT: « …sous la tutelle jordanienne, mais Israël contrôle la sécurité. Les tensions sur le site ont monté au cours de la dernière année et ont souvent entraîné … »

KW: « ont entraîné » ? Devons-nous croire que les tensions perpétuent la violence sans qu’aucun organisme humain ne soit impliqué ?

NYT: « …la violence … »

KW: De la part de qui ? Nous (le NYT) ne pensons pas sérieusement mettre cet article tel quel en circulation ?

Et bien Si ! Ils l’ont publié tel quel !

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous