Publié par Alon Gilad le 2 septembre 2015
Ansar_Dine_Tombouctou
Pick d’Ansar Dine à Tmbouctou

L’opération Serval a voulu stopper l’offensive des groupes armés djihadistes qui cherchaient à faire, au Mali-Niger-Burkina Faso-Tchad, ce que font en Syrie-Irak les bandes d’Al Bagdadi.

Ces bandes, -auto-proclamées Califat-, recrutent, en France et ailleurs, le ban et l’arrière-ban d’un lumpen prolétariat ethnique radicalisé. Au nom de la charia, et par une terreur sanguinaire sans limite, elles organisent l’esclavage sexuel massif et la soumission absolue des populations.

Dans un premier temps, la décision du gouvernement français a eu des effets réels. Le djihad de Mujao, Ansar Din, renforcés d’éléments de Boko Haram, a été stoppé et confiné dans des réduits de l’Adrar des Ifoghas.

Dans le sillage de ce résultat, la diplomatie française s’est aussi employée à réconcilier Maliens de toutes ethnies attachés à l’unité territoriale du pays et le MNLA. Ce mouvement politique et militaire touareg a été le proclamateur de l’AZAWAD indépendant, en tant que première étape ou noyau d’un Etat-nation des Berbères Touaregs sahariens. Des accords ont ensuite été signés, non sans difficultés, entre lui et les autres parties maliennes.

Le djihad a-t-il été contenu ?

Rien n’est moins certain : l’attaque sanglante perpétrée dans un restaurant à Bamako, celle qui a suivie, il y a quelques jours, dans un hôtel de province, ont montré que le péril a été stoppé mais pas annihilé.

[box type= »info » icon= »none »]

Promotion été 2015 :
Abonnez-vous pour 3 € par mois au lieu de 7 €
et participez aux commentaires




[/box]

[quote]Tombouctou ne méritait pas cela[/quote]

Exclu Dreuz - enterrement des deux gardes nationaux égorgés
Exclu Dreuz – enterrement des deux gardes nationaux égorgés

Un amie Malienne m’envoie l’information et le commentaire suivant :

« ce jour, à 3 heures du matin, une nouvelle attaque meurtrière s’est produite, à Tombouctou cette fois.
Deux membres de la Garde Nationale du Mali ont été tués, égorgés. Deux autres ont été blessés, un a disparu ; un véhicule équipé d’un armement lourd a aussi été dérobé. La population de Tombouctou est sous le choc. Tombouctou ne méritait pas ça…
Dans le secteur Goundam (sud-ouest de Tombouctou), un camp de rebelles Fama a été repéré ».

C’est dire que rien n’est réglé au Mali

La situation syro-irakienne, que d’aucuns ne veulent encore voir que comme un problème soit syro-irakiens, soit de migrants, est devenu présentement un élément de la situation intérieure malienne, sachant que Boko Haram a officiellement fait allégeance à Al Bagdadi.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Alon Gilad pour Dreuz.info.

0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz