Publié par Jean-Patrick Grumberg le 10 octobre 2015
Ecole d'art contemporain en Afghanistan
Ecole d’art contemporain en Afghanistan

Des témoignages de charcutiers qui doivent plier bagage parce qu’ils sont menacés, des forains qui ne vendent plus de jupes courtes sur les marchés, des supérettes qui suppriment leur rayon alcool, nous en avons relayé des dizaines.

La vidéo ci-dessous illustre comment l’islam transforme progressivement votre environnement.

Ce supermarché n’aura pas d’autre solution que de se plier aux lois de la charia. Aucune police ne le protègera. Aucune assurance ne le couvrira. Aucun vigile n’osera s’opposer – il aura trop peur des représailles. Et aucun média ne prendra sa défense, ça je ne vous l’apprends pas. Et si le gérant est un peu musclé et réagit, c’est lui qui se retrouvera derrière les barreaux – car la justice n’est plus qu’une farce militante.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Ah j’oubliais un détail important pour comprendre la complexité de la situation : cette vidéo a été publiée sur Facebook par un certain Rachid Ben Othman, qui commente par ces mots très durs :

« Ceci se passe en France

Un échantillon du terrorisme sans kalachnikov et bien ceci n’est qu’une très petite démonstration de ce qui attend l’occident de ces malades mentaux, et ce ne sont pas les lois qui peuvent les dissuader loin de là. Il y a d’autres méthodes plus efficaces car ces gens là sont irrécupérables. »

Mes amis musulmans français, lorsque j’ai vécu en France, m’ont tenu le même discours.

Eux savent de quoi ils parlent, pas les experts invités à la télévision pour inventer des excuses à l’islam.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz