FLASH
[17/08/2018] Jérusalem : attentat au couteau, un policier blessé par un terroriste musulman palestinien, qui a été neutralisé  |  Dreuz lance un appel aux lecteurs: aidez-nous à passer au crible pendant 24 h les Fake News des radios du service public français  |  Laurent Ruquier défend son ami Gilbert Rozon, accusé d’agressions sexuelles: « Il n’a tué personne » (non, il a juste violé plusieurs femmes)  |  Suisse : à Genève 5 jeunes femmes sauvagement tabassées, 2 blessées graves, par « des Maghrébins de cités venus de France »  |  Automobiliste tué par balle à Paris: le policier mis en examen et interdit d’exercer  |  Une ex-esclave sexuelle yézidi aurait fui l’Allemagne après y avoir revu son bourreau, infiltré parmi les réfugiés  |  Grenoble : 2 migrants Albanais tirent des coups de feu sur un groupe de personnes et sont interpellés après une course-poursuite  |  Primes en liquide : Claude Guéant condamné en appel à la prison ferme  |  Effet Trump : l’emploi des jeunes est au plus bas depuis 50 ans – quel horrible président ce Trump  |  « Nous ne voulons pas de migrants africains, ils ne viennent pas pour travailler pour les aides sociales » Andrej Babiš, premier ministre tchèque  |  Un engin explosif a détoné en Italie, près d’un siège du parti La Ligue  |  Israël : durant la nuit, l’armée a arrêté en Judée Samarie un terroriste musulman palestinien recherché  |  [16/08/2018] La ‘Reine du soul’ Aretha Franklin est décédée d’un cancer du pancréas à l’âge de 76 ans  |  1 terroriste du FPLP d’un camp de réfugiés palestiniens du sud Liban a été arrêté alors qu’il entrait en Israël avec un passeport belge  |  Tsahal a arrêté 8 terroristes musulmans pendant la nuit en Judée et en Samarie, dans le cadre des opérations de lutte contre le terrorisme  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Magali Marc le 18 octobre 2015

Screen Shot 2015-10-18 at 08.58.17

Des titres présentant les bourreaux palestiniens comme des victimes, et ceux qui défendent les juifs comme des agresseurs : au Canada, les médias de masse suivent les médias européens sans aucun recul.

Ainsi, Le Soleil (un journal de Québec) reprend un article de l’AFP et titre:

«Trois palestiniens tués en voulant poignarder trois Israéliens».

Il n’est question que de «heurts», de «colons» de «Cisjordanie occupée» et d’ordres donnés à l’armée israélienne de tirer pour tuer.

Les auteurs, Sameh Shahin et Sarah Benhaida de l’Agence France Presse à Hébron écrivent :

«Depuis le début des violences le 1er octobre, 40 Palestiniens ont été tués, dont plusieurs auteurs d’attaques, et des centaines blessés, alors que sept Israéliens ont péri et des dizaines ont été blessés.»

On remarque qu’il est question de Palestiniens «tués» alors que les Israéliens ont simplement «péri».

C’est la faute à pas de chance si les méchants juifs font exprès de se jeter sur les couteaux ou vont au devant des balles des pauvres arabes désespérés qui cherchent à protéger la mosquée Al-Aqsa.

De là à dire que les Palestiniens sont victimes des attaques parce que les Israéliens se défendent, il n’y a qu’un pas, et il est franchi.

Le journal La Presse (même propriétaire que Le Soleil) reprend le même article en changeant légèrement le titre : «Trois Palestiniens tués après des attaques au couteau», ce qui revient à dire que des Palestiniens ont été tués à cause d’un quelconque couteau mis en branle on ne sait comment pour attaquer on ne sait qui.

La Presse va même jusqu’à rajouter la photo prise par Mohammed Salem, de l’agence Reuters, montrant une proche éplorée à l’enterrement d’Ayad Awawdeh, l’assassin palestinien qui s’était déguisé en journaliste.

Pour ce qui est des proches des victimes juives, on repassera, il n’y a pas de photo.

Pourtant, le Journal de Montréal, qui reprend aussi un article de Imad Saada de l’AFP, titre : « Des Palestiniens incendient un lieu sacré juif, heurts dans les Territoires».

Il est souligné qu’Abbas a condamné l’incendie du tombeau de Joseph comme un acte irresponsable mais que c’est «.. la première fois que M. Abbas condamne l’un des actes de violence antijuifs depuis le début de l’escalade de la violence.»

Enfin, quelqu’un a remarqué !

La palme de la désinformation va à Radio Canada

La palme de la désinformation va cependant à Radio Canada [NDLR: qui comme par hasard avait attaqué Dreuz] qui donne sur son site de nouvelles internationales les «informations» suivantes :

« Proche-Orient, l’éternel conflit, Trois Palestiniens abattus avant des agressions au couteau »

Trois Palestiniens ont été tués et un quatrième a été grièvement blessé samedi alors qu’ils agressaient ou tentaient d’agresser des Israéliens à l’arme blanche, rapportent les autorités israéliennes, une version contestée dans un des cas par un témoin.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Dans la matinée, un civil israélien s’est servi de son arme pour abattre un Palestinien qui tentait de le poignarder près d’une colonie juive à Hébron, en Cisjordanie, a déclaré l’armée israélienne.

Mais une lycéenne palestinienne a déclaré qu’un groupe de colons avait attaqué un Palestinien désarmé, selon le père de la jeune fille contacté par Reuters.

Toujours à Hébron, une Palestinienne a blessé à la main à coups de couteau une policière israélienne, qui a abattu l’assaillante.

Dans un faubourg proche de Jérusalem-Est, la police des frontières a voulu contrôler un adolescent de 16 ans dont elle jugeait le comportement suspect. Ce dernier a sorti un couteau et essayé de poignarder les policiers qui l’ont abattu.

Dans l’après-midi, près d’Hébron, un Palestinien a poignardé un soldat israélien, le blessant légèrement. Le militaire a ouvert le feu, blessant grièvement son agresseur.

Au cours des deux dernières semaines, 40 Palestiniens et sept Israéliens sont morts dans des heurts et des agressions entre les deux communautés. Si les violences se sont principalement concentrées à Jérusalem et en Cisjordanie occupée, des incidents ont également été signalés dans des villes israéliennes et le long de la frontière avec la bande de Gaza.

L’armée israélienne a désamorcé une roquette tirée depuis l’enclave palestinienne au cours de la nuit, et tombée sur une zone inhabitée.

Barack Obama a appelé vendredi le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas à éviter de tenir des propos de nature à alimenter cette vague de violence. Le secrétaire d’État John Kerry s’est également entretenu au téléphone avec les deux hommes et doit rencontrer Benjamin Netanyahu la semaine prochaine en Allemagne. (source: Reuters)

Pour Radio Canada, ce que rapportent les autorités israéliennes est sujet à caution dès lors qu’un quelconque témoin anonyme les remet en question.

Il est clair pour Radio Canada que les agresseurs palestiniens ont été abattus pour avoir légèrement blessé des israéliens ou pour avoir essayer de le faire.

Naturellement, il fallait conclure ce chef-d’œuvre de reportage partial par les réactions d’Obama et de Kerry qui blâment autant Nétanyahou que Abbas pour la «vague de violence», très vague en effet dans le cadre de cet «éternel conflit».

Encore la femme au niqab

Dans un autre ordre d’idée, le Journal de Montréal a «révélé» la vérité sur la dame au niqab (celle qui a été assermentée à visage couvert la semaine passée).

Il s’agit d’une information que Poste de Veille avait déjà donnée en octobre 2014, à savoir que Mme Ishaq est une militante pakistanaise qui a fait du bénévolat pour un groupe islamique (voir mon article sur Dreuz du 21 septembre dernier).

« Zunera Ishaq est bénévole pour une association liée au Jamaat-e-Islami, dont le bras armé est considéré comme une organisation terroriste» titre Le Journal de Montréal.

L’article indique que Mme Ishaq, d’origine pakistanaise, œuvre au sein de l’Islamic Circle of North America, une filiale nord-américaine du parti Jamaat-e-Islami qui vise l’instauration de gouvernements et de lois islamiques et soutient les Talibans en Afghanistan.

«Découvrant» cette information en fin de campagne électorale, Thomas Mulcair, le chef du NPD et Justin Trudeau, le chef du PLC, ont préféré botter en touche.

Mulcair n’a pas souhaité commenter, se limitant à remarquer que « La loi s’applique à tout le monde» et qu’il fait confiance aux autorités qui feront ce qu’ils devront faire (sic).

Justin Trudeau a, quant à lui, affirmé que le gouvernement devait travailler avec les services de renseignement, mais aussi protéger les libertés individuelles (?). Il n’a pas daigné se prononcer concernant le cas précis de Mme Ishaq.

Il est trop tôt pour dire si ces réactions courageuses leur coûteront des votes.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz