Publié par Frank Khalifa le 20 octobre 2015

Gilbert_Collard_-_avril_2012

Personne n’a oublié le discours prononcé le 28 novembre à l’Assemblée nationale contre la reconnaissance d’un Etat palestinien, par l’un des rares chantres de la liberté en France, je veux nommer ici, Gilbert Collard.

Son discours n’a pas pris une ride.

On connaissait l’avocat volcanique qui, par l’outrecuidance qui parfois l’anime, (il aime se définir comme un « orchidoclaste », littéralement « briseur de testicules » en grec !) bousculait sur les plateaux télévisés les juges les plus rotors et les réduisait à l’état de vierges effarouchées. Mais, au travers de cette émouvante et courageuse intervention, on a pu découvrir la terrible portée prophétique de ses propos, à la lecture de l’actualité sanglante et récente de ce petit pays démocratique qu’est Israël.

Israël n’est pas plus grand que deux départements français mais c’est encore trop grand pour certains. Israël est en proie aux dépositaires de la haine palestinienne, aiguisée par les signaux haineux et sournois venus d’une Europe à l’effigie d’un poulet sans tête.

J’ai rencontré cet homme exceptionnel, le 10 octobre 2015, dans son Gard traditionnel et familial. Gilbert Collard a fait son entrée à l’Assemblée nationale le 17 juin 2012 en tant que Député du Rassemblement Bleu Marine de la deuxième circonscription du Gard à Aimargues.

L’homme est simple et authentique. Je lui précise que la simplicité est bibliquement synonyme de perfection. La formule plait.

Gilbert Collard a rapidement intégré la prestigieuse commission des Lois constitutionnelles, de la législation et de l’administration, au champ vaste de compétences. L’homme n’a pas chômé, et les propositions de loi se sont succédées à un rythme quasi-mensuel : référendum d’initiative populaire, vérité et justice pour les français rapatriés, présomption de légitime défense dans le cas d’usage de la force armée, favoriser la lute contre la propagande et les menées terroristes dans les lieux de culte, etc.

Au travers de ces propositions, on comprend rapidement l’urgence de la situation française et européenne devant les dégâts de la gouvernance molle face au terreau «nazislamiste ».

C’est cela un député RBM ? Oui, c’est cela !

Beaucoup de mes coreligionnaires sont -malheureusement- enfermés dans l’image tristement soralienne de l’extrême-droite, mais je n’ai rien vu de cela à la dernière Université d’été du Front national à Marseille, le 30 août 2015.

Au contraire, j’y ai vu une France paisible mais inquiète de voir ce beau pays, la France, creuset des libertés révolutionnaires, partir à vau-l’eau.

Tout comme Philippot est un produit du chevènementisme, Gilbert Collard a quitté le PS quand la France a appris la vérité de la francisque mitterrandienne.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Gilbert Collard ne se situe ni dans la dictature de la pensée, ni dans l’écologie totalitaire

Au grand dam de ceux qui veulent voir un antisémite derrière chaque électeur du FN, (pardon Gilbert, je sais que tu fais partie du RBM et non du FN !), et, comme de nombreux français dont la parole a été confisquée par une gauche stalinienne et une droite mythomane, Gilbert Collard ne se situe ni dans la dictature de la pensée ou le discours monolithique ni dans l’écologie totalitaire.

Il a repris le flambeau de la préférence nationale tout comme le front populaire a pu le faire dans les années 30. Mais cela, c’est une affaire de mémoire, et la France l’a perdue partiellement par trop de dérive, celle de l’universalisme massificateur…

Pour ma part, je n’ai pas oublié l’ami Gilbert, l’ami d’Israël, le philosémite sincère, et, il y a plus de 25 ans, j’ai pu écrire quelques mots dictés par la Muse sur un ami justement prénommé Gilbert : « J’ai un ami très riche, sa richesse, c’est son cœur, de cela, il n’a pas peur, et jamais il ne triche… ».

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Frank Khalifa pour Dreuz.info.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

47
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz