Publié par Hildegard von Hessen am Rhein le 21 octobre 2015

Screen Shot 2015-10-21 at 20.08.13

Ca se passe dans une Allemagne devenue méconnaissable, ou Gauck (Président de la RFA)-Merkel déclarent en coeur, que l’islam fait parti de l’histoire de leur pays.

Mise à jour le 22 octobre 2015 : il semble que cette vidéo, qui vient de refaire surface, concerne un drame qui remonte en fait à 2012. 

L’article original de Die Welt présente des informations contradictoires qui prêtent à confusion : en haut de l’article est mentionné une date : 04/06/12, et tout en bas, © 2015, mais il semble bien qu’il s’agisse d’un acte de barbarie commis en 2012.

Hildegard von Hessen am Rhein, l’auteur de l’article, n’est en rien responsable de cette erreur : germanophone, nous lui avons demandé de bien vouloir traduire la vidéo pour les lecteurs de Dreuz, ce qu’elle s’est empressée de faire, pensant en toute bonne foi – comme nous d’ailleurs – qu’il s’agissait d’un témoignage actuel.

Mais il semble important de préciser qu’à part la date, cela ne change rien aux horribles faits, aux acteurs, et leur culture islamique, qui est synonyme de décapitation, et de barbarie envers les femmes, pour les musulmans qui respectent strictement le coran et la sharia.

« Welcome Germany » dans la réalité.

Les idiots utiles continueront-ils a brandir des pancartes: « Refugees welcome » ? En France, nous sommes déjà passé par l’épreuve de la « tolérance » islamique. Nous avons notre décapité en la personne d’un entrepreneur par un employé islamiste-salafiste.

C’est déjà oublié.

Classé dans les faits divers, comme n’importe quel vol à l’étalage.

La cruelle réalité islamique se rappelle à nous, par cet acte barbare, obscurantiste en Allemagne, qui vient de se produire.

Une vidéo avec témoignages des voisins ahuris, sous le choc, publiée par le journal BILD démontre l’horreur qui s’est passé vers 1h15 du matin, dans le quartier de Berlin-Kreuzberg, que l’on pourrait comparer au 18ème arrondissement nord-est de Paris.

Un homme hurlait « Allah u Akbar » en brandissant un couteau, et dans l’autre main la tête de son épouse qu’il tenait par les cheveux

Dans la nuit, les voisins et des passants ont été interpellés par des cris ressemblants à une querelle de couple. Soudain, des passants ont vu qu’au balcon du cinquième étage de l’immeuble, un homme hurlait « Allah u Akbar » en brandissant un couteau, et dans l’autre main la tête de son épouse qu’il tenait par les cheveux, puis la jeta du balcon.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Selon le micro trottoir, les témoins disent avoir vu que l’islamiste jetait d’autres parties du corps dépecé, tout en hurlant, « qu’ils pouvaient tous venir ». Ce qui devait signifier qu’il était sur la lancée de vouloir décapiter d’autres que sa femme.

C’est alors que la police est arrivée.

La famille avait 6 enfants de 1 à 13 ans qui se trouvaient à ce moment tragique dans l’appartement.

Les enfants ont été placés, et le fou d’Allah arrêté pour « soupçon d’assassinat » !

Le camp du Bien, par ses mainstreams, vont vite déclarer que « c’est l’acte d’un déséquilibré ».

Pour l’instant la vidéo fait le tour du web Allemand.

Hollande-Cazeneuve-Valls de leurs côtés estiment que l’islam appartient à la France.

Nous leur laissons la responsabilité de leurs déclarations félonnes, qui ne sont que tristement électoralistes, car ils refusent d’évoquer ces horreurs, de peur d’entacher la réputation de leurs électeurs musulmans. Lesquels sont bien silencieux lorsque certains des leurs commettent ces actes de guerre, ces barbaries sur nos territoires et contre les nôtres. Ils ont même le culot, pour leurs responsables, de déclarer que ce sont eux, les musulmans, les premières victimes de leur minorité agissante.

Le seul commentaire que j’ai à faire est que, si de toute urgence les musulmans qui veulent vivre selon nos valeurs ne descendent pas en masse dans la rue, pour condamner avec force les actes de leur minorité agissante – je le dis avec conviction – c’est qu’il ne sont ni choqués, ni concernés. Et comme l’on dit, qui ne dit mot, consent, cela veut dire qu’ils approuvent donc massivement la déclaration de leur leader d’alors, Houari Boumedienne, qu’il est toujours utile de répéter sans cesse:

« Un jour, des millions d’hommes quitteront l’hémisphère Sud pour aller dans l’hémisphère Nord. Et ils n’iront pas là-bas en tant qu’amis. Parce qu’ils iront là-bas pour le conquérir. Et ils le conquerront avec leurs fils. Le ventre de nos femmes nous donnera la victoire. »

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hildegard von Hessen am Rhein pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

28
0
Merci de nous apporter votre commentairex