FLASH
[14/12/2018] Le Weekly Standard, un magazine conservateur psycho-rigide et anti-Trump, ferme après 23 ans d’existence  |  Effet trump : La Chine annonce que sa croissance économique est beaucoup + lente que prévu : elle perd la guerre commerciale contre les USA et a suspendu ses hausses de tarifaires contre les USA. Les États-Unis, en revanche, se portent très bien  |  Israël : un colon musulman palestinien s’est infiltré par la clôture de protection de Gaza et a attaqué un soldat, qui a été légèrement blessé à la tête  |  [13/12/2018] Chérif Chekatt a été abattu par la police à Strasbourg  |  Pollution : le tribunal de l’Union européenne juge – trop élevées – les limites d’émissions des diesels  |  2 heures avant l’attentat de Strasbourg, la garde des sceaux annonçait qu’elle ne prendrait pas de sanction contre le juge ayant libéré par erreur un djihadiste dangereux  |  La fécondité baisse pour toutes les femmes en France, sauf les immigrées, selon l’INSEE  |  Hassan Nasrallah, le leader du Hezbollah, aurait déclaré dans un discours que la création d’Israël a épargné au groupe terroriste la peine de traquer les Juifs jusqu’au bout du monde  |  [12/12/2018] Saleh Omar Al-Barghouti, le terroriste de l’attentat d’Ofra et fils du fondateur de #BDS Omar Barghouti a été abattu lors d’une intervention de Tsahal à Ramallah  |  Le premier ministre britannique Theresa May joue son poste après un vote de défiance  |  La bénédiction d’Abraham se vérifie: « Je bénirai ceux qui te bénissent Je maudirai ceux qui te maudissent ». La #France s’est mise en travers d’#Israël. Elle en subit les conséquences. Ce n’est que le début  |  Non mais allo ! On peut même pas compter sur #Israël pour faire correctement de l’#Apartheid ! Une femme arabe #palestinienne va être maire adjointe de Haïfa  |  [11/12/2018] L’antisémitisme était la solution respectable pour se débarrasser des juifs d’Europe. L’antisionisme est la façon respectable de se débarrasser des juifs de Palestine  |  100 chrétiens enlevés lors de raids nocturnes dans une église chinoise clandestine  |  Chérif Chekatt, le terroriste de #Strasbourg est armé et n’a pas été interpelé, nuit multiculturelle en vue pour les habitants  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 23 novembre 2015

Electric-Chair

Mardi 21 juillet 2009, Daniel Zillevic, fondateur du blog drzz.info (devenu Dreuz.info) écrivait :

« Drzz.info n’a AUCUNE intention de se joindre à une mouvance d’extrême-droite, quelle qu’elle soit. Nous ne tenons absolument pas à être associé à votre parti, ou à vous-même d’ailleurs. Certaines personnes, en France, ont des réelles difficultés à comprendre ce que « défense des valeurs de la civilisation » signifie, dans toute sa complexité. Comme s’il n’existait pas de pensée capable de conjuguer respect de la démocratie et respect de la laïcité, lutte contre le fondamentalisme musulman et protection des croyances personnelles, promotion de la démocratie et rejet des Frères musulmans… Ce n’est pas la première fois que drzz.info reçoit le soutien du diable, et ce n’est pas la première fois qu’il le rejette. Qu’on se le tienne pour dit ».

Malgré cela, Le Monde, Le Point, Mediapart, Arte, n’hésitent jamais à affirmer que Dreuz est d’extrême droite, parce que eux sont politiquement corrects.

Le politiquement correct, expliquait Vladimir Volkoff, est essentiellement manichéen : « le politiquement correct représente le bien, tout ce qui n’est pas politiquement correct représente le mal ».

Se pose alors la question suivante : est-on, politiquement, ce qu’on dit être, ou ce que vos ennemis disent de vous ? La question est plus complexe qu’il n’y parait car nos ennemis politiques ne sont pas intéressés à définir ce que nous sommes, mais à nous détruire. Rien ne les intéresse moins que définir honnêtement ce que nous sommes, ce que nous croyons, et cela vaut pour chacun d’entre vous, chacun des lecteurs de Dreuz.

La gauche a développé un réflexe : attaquer le porteur des messages qu’elle n’aime pas, jamais le message. La gauche ne combat pas les idées mais les hommes. Preuve par l’inverse : viscéralement opposée à la peine de mort, elle applaudit sans culpabilité ceux qui la donnent – s’ils sont du bord qu’elle soutient.

Mais il y a toujours plus à gauche que soi, et la gauche de la gauche attaque la droite de sa gauche, qui lui cède tout par crainte de subir la diabolisation qu’elle inflige elle-même à la droite, et dont elle sait qu’elle ne pourrait pas se dépétrer.

La crainte d’être identifiés à la bourgeoisie, aux privilégiés, aux nantis, aux riches et aux profiteurs fait trembler les piliers socialistes au point qu’ils accèdent à la plupart des demandes de l’extrême gauche. Pour les apaiser, ils leurs donnent ministères (Christiane Taubira), passe-droits (le prêt de 4 millions d’euros au journal l’Humanité, jamais remboursé, puis « effacé ») et pouvoirs (les syndicats ne représentent que 7% des salariés français, mais leur est garanti le label « représentatif » sans remise en cause ni débat).

Récemment, un de nos confrères avec qui nous ne partageons pas un millimètre de sa ligne, mais que nous respectons car nous respectons le droit de chacun à ses opinions (ce que nous ne respectons pas est l’intox, la désinformation et la manipulation des masses), a subi les foudres et la censure des boycotteurs d’Israël, alors qu’il soutient lui-même le boycott d’Israël.

Il s’agit de l’Agence Info Libre, qui a été boycotté par BDS Toulouse parce que considérée par eux comme « d’extrême droite » (l’Agence Info Libre déclare qu’ « un esprit étriqué pourrait qualifier 60% du contenu sur notre site ‘à gauche' »).

Agence Info Libre déclare dans son manifeste « bousculer les idées reçues … en laissant place à des penseurs hétérodoxes, et ce, quelque soit leur obédience politique. »

Mais peu importe. BDS leur a interdit la diffusion d’un reportage sur une campagne de boycott car disent-ils, « l’Agence Info Libre roule pour l’extrême droite ». Ce que BDS lui reproche ? Avoir « filmé des responsables du FN ».

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

J’ai pris à dessein l’exemple de l’Agence Info Libre car elle ne se situe vraiment pas dans nos idées, et pourtant elle subit le traitement que subit Dreuz. La gauche est censeur. Plus l’on se déplace vers l’extrême gauche, plus le refus du pluralisme et du débat est radical.

Pour ce qui me concerne, j’ai racheté Drzz à Daniel Zillevic en 2010. Je l’ai cédé fin 2012 à un Américain, à la condition de pouvoir continuer à m’y exprimer librement : je ne défends pas d’idées politiques mais des idées.

Je suis profondément humaniste et essentiellement intéressé par l’homme, son bien-être, son bonheur, son épanouissement, indissociable de la défense de ses libertés : liberté religieuse, de penser, de parler, d’aller et venir, droit supérieur à l’intégrité et la sécurité, respect de la propriété privée, liberté d’entreprendre, égalité de traitement, respect des droits de la majorité et rejet de la dictature de la minorité, respect du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, etc.

Toute idée qui me semble pouvoir contribuer m’intéresse, de quelque bord qu’elle vienne sans exception. Toute idée qui me semble mettre en danger ces valeurs vaut pour moi d’être combattue. Et je combats dur les idées destructrices, et suis d’une désespérante indifférence aux insultes et menaces.

Noam Chomsky, un autre homme dont je déteste profondément les idées, dit qu’il n’apprécie pas d’être catalogué dans une catégorie politique traditionnelle, et préfère laisser ses points de vue parler pour lui.

Je préfère laisser mes poings de vue frapper pour moi.

Le privilège offert à Chomsky n’existe pas pour nous : dans son camp, tout ce qui est politiquement correct est le bien, tout ce qui n’est pas politiquement correct est le mal. Point. Poing.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz