Publié par Jean-Patrick Grumberg le 30 novembre 2015

photo

L’empereur du Japon souhaite nommer un nouveau chef samouraï. Il le fait donc savoir à travers son empire.

Il reçoit trois candidatures : un samouraï chinois, un samouraï japonais, et un rabbin samouraï.

L’empereur les convoque et leur demande de démontrer leur aptitude au combat.

Le samouraï chinois ouvre une boîte d’allumettes d’où sort un gros bourdon.

« Whoosh » fait le sabre du chinois et le bourdon tombe, mort, coupé en deux.

« Très impressionnant » dit l’empereur.

Le samouraï japonais ouvre également une boite d’allumettes d’où s’envole une mouche.

« Whoosh Whoosh » fait le sabre du japonais et la mouche tomba, tranchée en trois.

« Vraiment très impressionnant » dit l’empereur…

Pour soutenir Dreuz financièrement, cliquez sur Paypal.Dreuz et choisissez le montant de votre don.

Et il se tourne vers le rabbin samouraï.

Celui-ci ouvre une boite d’allumettes d’où s’envole un moucheron.

« Whoosh » fait le sabre du rabbin.

Mais le moucheron continue à voleter autour de lui.

L’empereur, surpris, demande : « Pourquoi ce moucheron est-il toujours vivant ? »

Le rabbin samouraï lui répond, souriant : « Circoncire n’est pas mutiler »…

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz