Publié par Hildegard von Hessen am Rhein le 5 novembre 2015

885209_m3w605h320q75v52850_pol_kopftuch_140115_4c

Hier, je vous parlais du « Crépuscule de Merkel », car c’est ainsi que titrait un grand quotidien Suisse germanophone, Zürcher Zeitung, en se posant des questions sur l’état mental de la Chancelière en matière de politique migratoire.

Questions que se posait également son ministre des Finances, Sigmar Gabriel, SPD, que le grand hebdomadaire STERN n’a pas, contrairement aux médias français, eu l’idée de censurer, et où il étalait, brut de décoffrage, ses inquiétudes sur la stabilité de l’Europe, estimant qu’elle pouvait exploser sous les flux migratoires.

Aujourd’hui, c’est au tour du célèbre quotidien, DIE WELT, qui commence aussi à se poser des questions, en citant son confrère, le quotidien le plus influent d’Allemagne, la FAZ (Frankfurter Allgemeine Zeitung) et titre carrément :

« Merkel déstabilise l’Allemagne et l’Europe », sous la plume vedette de Jochen Buchsteiner, à partir de Londres.

DIE WELT, lui, titre : « La Chancelière sait-elle encore ce qu’elle fait ? »

Et toujours rien dans les médias français : bloquer à ce point l’information, alors qu’ils savent que internet la relaie, j’ai honte pour eux.

Devant de tels titres alarmants, le pauvre lecteur allemand doit se poser mille questions ou alors, devant les déclarations et exhortations démentes de la Chancelière, il est déjà prit de panique, comme dis hier dans mon article ici en lien et sur Dreuz Info.

C’est une certitude, si ces deux grands quotidiens commencent à émettre de tels doutes, à poser de telles questions, à mettre en vedette ceux qu’ils ont conspués, insultés, critiqués, comme Thilo Sarrazin et Guido Westerwelle, pour avoir anticipé les choses, c’est que l’heure est plus que grave pour l’Allemagne et l’Europe.

Sous la plume de Buchsteiner vedette du FAZ, on lira : 

« Que si bien Westerwelle qui évoquait la disparition de Rome, que Sarrazin celle de l’Allemagne, les deux auteurs se voient tardivement confirmés malgré eux par les agissements de Merkel. »

DIE WELT rapporte les propos d’une supportrice sans conditions de Merkel, qui vous laissera sans voix, il s’agit de Ursula von der Leyen :

« Devant ces désordres d’une situation sans précédent, l’Union (CDU-CSU) sait très bien que personne d’autre en Allemagne ou en Europe ne pourra nous sortir de ces temps difficiles, comme notre Chancelière. »

Elle oublie, cette chère von der Leyen, que c’est d’abord « sa » Chancelière qui a plongé l’Allemagne dans « cette situation sans précédent » et que tout le monde constate que « sa » Chancelière est dépassée et même soupçonnée de déficience mentale !

Déficience contagieuse, puisque Madame von der Leyen se permet une telle déclaration. Et, tenez vous bien, elle est ministre de la Défense !

Sans vouloir offenser son statut de femme aux allures de gravure de mode, je crois qu’elle devrait démissionner, et continuer à jouer les mères de famille nombreuse car, oui, elle est mère de sept enfants …

Contre les folies migratoires de Merkel qui ne maitrise plus rien, les plus grands journaux doutent du bienfondé de sa politique migratoire. Et en France, silence radio, je ne vois ni n’entend quoi que ce soit. Ils sont englués dans le suivisme Merkel, médias comme politiques. Il est pourtant plus qu’indispensable que le rassemblement du SIEL, samedi 7 octobre prochain à 15 heures, devant l’Ambassade de Hongrie soit massivement suivi.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Ce rassemblement, en soutien à Viktor Orban et à sa famille, menacés qu’ils sont par l’Etat Islamique qui en ont fait leurs ennemis n°1, car Orban a osé s’opposer à la politique Merkel.

Orban, heureusement, est suivi par d’autres pays importants d’Europe de l’Est. Faites savoir vos indignations et inquiétudes, et soyez présents samedi 7 novembre à 15 heures !

J’en terminerai pour m’indigner contre certains qui classent Dreuz Info dans la faschosphère, parce que Dreuz est un journal d’expression libre qui vient contredire la pensée unique, laquelle est génératrice de violence. Ce ne sont pas ceux qui s’efforcent d’ouvrir les yeux de leurs contemporains qui ont tort, mais bien ceux qui les manipulent, tentent de les lobotomiser par leurs mensonges et dissimulations.

Alors que les grands médias travaillent dur pour enterrer la vérité, Dreuz travaille pour la déterrer.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hildegard von Hessen am Rhein pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

28
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz