Publié par Hildegard von Hessen am Rhein le 16 novembre 2015

Mideast Islamic State

Déjà, le camp du Bien attribuait l’attentat contre la synagogue de la Rue Copernic à l’extrême droite, fille de tous les maux de la France. Or, il s’est agi de soldats d’Allah venus du Liban.

C’était le 3 octobre 1980 ! 4 morts, 40 blessés.

Le groupe Abou Nidal, autres soldats d’Allah, continua la guerre en massacrant des citoyens français, chez Joe Goldenberg, fameux restaurant juif du quartier du Marais, hélas aujourd’hui remplacé par une boutique de prêt à porter. C’était le 9 août 1982, rue des Rosiers. 6 morts, 22 blessés.

C’est le Hezbollah qui frappait devant le magasin TATI, rue de Rennes. C’était le 17 septembre 1986. 7 morts, 55 blessés.

Puis, le GIA Algérien frappait à son tour dans le métro Saint Michel. Cétait le 25 juillet 1995. 8 morts 55 blessés.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Depuis, il y eut Khelkhal, Merah, Nemmouche, Charlie Hebdo, le Supermarché casher, Bruxelles, Tunis, le Thalys, sans oublier tant d’attentats en Egypte au Liban au Mali en Afghanistan en Irak en Libye au Pakistan en Chine au Kenya, Niger, Nigéria, Soudan, Somalie, Ethiopie, et maintenant, des attaques simultanées dans plusieurs endroits de Paris.

La gauche, qui a la mauvaise habitude de terroriser intellectuellement la droite molle et de diaboliser l’autre, sous Jospin, a même osé mettre sur le dos du FN le dossier du cimetière de Carpentras. Aujourd’hui encore, le CRIF craint plus le FN que les soldats d’Allah. Cette gauche, par clientélisme, refuse de donner une mauvaise image de l’islam. En effet, il faut souligner et ne jamais oublier que Hollande fut élu grâce à 93% des voix musulmanes, et que pour la gauche, une minorité est mécaniquement, forcément, victime, quelle que soit la réalité.

Après ces nouveaux actes de guerre contre la France, ce vendredi 13 novembre 2015, où sont les musulmans dit « modérés » qui appellent les leurs à descendre massivement dans la rue pour protester contre leurs radicaux, salafistes, Frères musulmans, qui ne font rien d’autre que suivre le coran dans le texte ?

Qu’attendent les « intellectuels » musulmans, en Europe, pour épurer leur livre des versets incitant à la haine de tout ce qui n’est pas musulman ?

Il est temps de dire : l’islam est l’ennemi de l’Occident, il veut le détruire, et il doit, en tant que tel être combattu à mort.

Il est temps de cesser de dire que « ça n’a rien à voir avec l’islam ». C’est l’islam !

Il est temps de cesser de criminaliser les lanceurs d’alertes critiques de l’islam.

Il est temps que les caciques se tiennent aux côtés des valeurs occidentales issues du christianisme, du judaïsme et avant tout, de la Grèce antique.

Le temps du PADAMALGAME est terminé.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hildegard von Hessen am Rhein pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous