Publié par Hildegard von Hessen am Rhein le 14 novembre 2015

Screen Shot 2015-11-14 at 10.36.17

L’Etat d’urgence est décrété sur notre territoire en ce vendredi 13, 2015. Nous sommes le lendemain de cette guerre sporadique qui nous est menée depuis des années, que personne ne veut désigner comme telle et qui ne se terminera jamais.

Les journalistes les nommaient « loups solitaires » depuis Mohamed Merah, dans le but de minimiser.

Ils tardaient toujours à mettre un nom sur les soldats d’Allah, jusqu’à présent de consonance arabe. Ils disaient qu’ils étaient mentalement dérangés, instables…

Et malgré 158 victimes, ça continue.

Les médias continuent à les nommer « terroristes », toujours pour minimiser et s’efforcer de ne pas donner une image négative de l’islam.

unnamed

Tous les musulmans ne sont heureusement pas des soldats d’Allah, mais ceux qui passent à l’acte sont des soldats d’Allah. Ils ne sont ni criminels, ni terroristes, ni barbares – la guerre est barbare – eux sont des soldats d’Allah. Tout simplement.

Tant que cela ne sera pas admis pas nommé, il y en aura davantage. Des victimes innocentes, en train de vaquer à leurs loisirs, comme en cette funeste soirée du vendredi 13 novembre 2015.

Avez vous entendu les cries d’orfraie lorsque Breivik est passé à l’action contre les siens ? Je les entends encore. Entendez-vous les cries d’orfraie contre ces actes de guerre que viennent de nous mener des soldats d’Allah « compatriotes de papiers ou convertis » ? On n’en sait rien pour le moment. Il a fallu arriver à 7h14 du matin pour enfin entendre le mot « guerre qu’on nous aurait déclaré » sans même oser dire qui nous mène la guerre et pourquoi : pour Allah, pour le coran, pour la charia.

unnamed-1

Je parie que dans la journée, les innéfables Boubakeur, Obrou et autres de la religion de paix et d’amour, dont grand nombre de leurs idiots utiles, Askolovitch, Pleynel et consorts, vont nous lancer leur énième « ce n’est pas ça l’islam ». Les victimes s’empileront, il y en aura des milliers, et ils continueront à débiter leur criminelle rengaine.

J’ai vu passer un tweet qui disait que dans la jungle de Calais, les masses islamisées se réjouissaient. Qu’en est-il dans nos banlieues islamisées ? Qu’en est-il à Roubaix ou l’islam est majoritaire et dont Philippe Azziz, paix à son âme, avertissait déjà dans son livre en 1991 : Le paradoxe de Roubaix*, l’islamisation intense de cette ville ? Alors pensez … en 2015.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Je pense aux familles de toutes les victimes de l’islam depuis Merah, et avant lui de New York, de Paris, aussi dans le métro en 1985, de Londres et de Madrid, et bien entendu il y a quelques jours un avion russe abattu au dessus de l’Egypte, faisant plus de 220 morts. A celles des chrétiens d’Orient massacrées en continu, sans que l’Occident s’en émeuve davantage, malgré les appels des clers chrétiens d’Orient.

Ce matin, les mines de circonstances, les larmes de crocodiles, les condoléances qui affluent des chefs d’Etat du monde entier, dont Obama et Merkel, artisans en chef de ce qui nous arrive.

Et c’est peu dire, leurs combattants arrivent par centaines de milliers, comme l’avait annoncé l’Etat Islamique. Nous venons de vivre dans notre chair leur prédiction funeste. Hollande et son gouvernement dépassés vont profiter pour récupérer à leur avantage cette guerre sans merci qui nous est menée par l’islam. Hidalgo, hébétée, soumise à l’islam en organisant depuis Delanoë les festivités du ramadan.

L’islam est incompatible avec l’Occident.

C’est maintenant aux Français musulmans de montrer qu’ils aiment la France, qu’ils sont solidaires des victimes et non des bourreaux. Nous attendons qu’ils sortent enfin massivement dans les rues de Paris, brandissant le drapeau tricolore et non celui de leur pays d’origine pour montrer leur opposition, leur désapprobation, leur courroux contre ceux qui agissent contre nous, contre eux. S’ils ne le font pas, il faudra qu’ils quittent la France. Le moment est venu pour eux, de montrer leur appartenance à la France et de s’y assimiler.

J’en terminerai pour la énième fois, afin que le clou entre enfin totalement dans le mur, avec l’avertissement de Boumédienne en 1974 du haut de la tribune de l’ONU :

« Un jour, des millions d’hommes quitteront l’hémisphère sud pour marcher vers l’hémisphère nord. Ils ne viendront pas en tant qu’amis. Ils viendront pour conquérir. Ils conquerront l’hémisphère nord par ses fils. C’est le ventre de nos femmes qui nous apporteront la victoire. »

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hildegard von Hessen am Rhein pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous