Publié par Hervé Roubaix le 30 novembre 2015

France 3

Samuel Laurent, le journaliste relou du Monde, troll éternel auto-satisfait (à ne pas confondre avec Samuel Laurent auteur d’Al-Qaïda en France*), a relayé un hoax islamophobe de France 3.

Samuel Laurent est sans doute frustré de ne pas avoir d’agressions islamophobes à dénoncer pour nourrir ses idées reçues et ses préjugés, qu’il n’a pas hésité un seul instant à relayer un hoax islamophobe de France 3.

Et les sites qui s’auto-proclament « chasseurs de hoax » comme d’autres se disent « anti-racistes », n’ont évidemment rien dénoncé : ils ne s’en prennent qu’aux mal pensants (ou alors ils le feront après nous avoir lu pour dissimuler qu’ils sont partiaux et ne pas passer pour des idiots)

Samuel Laurent n’en est pas à sa première bourde. Il a plusieurs fois attaqué Dreuz info, et à chaque fois, il est tombé à coté, s’est pris les pieds dans des concepts qu’il ne comprend visiblement pas clairement, et nous a accusé de choses que nous ne sommes pas. Un vrai noob.

Cette fois, il a relayé le hoax fabriqué par une journaliste de France 3 qui ira loin, car ce n’est pas la première fois qu’elle montre son talent de désinformatrice : Sonia Hamdi.

A partir d’un fait divers sans aucun rapport avec les faits qu’elle invente, Hamdi, frustrée de ne pas avoir d’actes islamophobes à dénoncer, a titré

«  »Sales arabes », « terroristes » : injures racistes et coups de feu sur un restaurant kebab à Blaye ».

La réalité, elle fut révélée par un journaliste intègre de La Charente Libre, qui se donna la peine de faire une enquête honnête comme tout journaliste devrait le faire, et remit Sonia Hamdi à sa place :

« COUP DE FEU SUR UN KEBAB À BLAYE: CE N’ÉTAIT PAS UNE ATTAQUE RACISTE ».

« Après 5 jours d’investigation, les enquêteurs de la compagnie de Blaye ont réussi à démêler le vrai du faux et on peut aujourd’hui affirmer que cette agression n’est ni raciste, ni terroriste », explique la Gendarmerie de Gironde :

  • le 7 novembre, un individu alcoolisé, urine à proximité d’un kebab à 2 reprises. Le propriétaire l’agresse avec une bombe lacrymogène.
  • 8 jours plus tard, dimanche 15 novembre, pour se venger, il revient avec 3 personnes voir le tenancier du kebab. L’une d’elle casse la vitre du kebab avec une batte de base-ball.
  • les 4 individus repartent, et reviennent peu de temps après avec un fusil. L’un d’eux tire un coup de feu en l’air et ils prennent la fuite en voiture puis tirent un deuxième coup de feu quelques centaines de mètres plus loin.

Pour soutenir Dreuz financièrement, cliquez sur Paypal.Dreuz et choisissez le montant de votre don.

Fin de l’histoire Sonia Hamdi a menti sur toute la ligne :

  • Aucun acte raciste n’a été proféré.
  • Il n’y a aucun lien avec les attentats de Paris.
  • Les coups de feu ont été tirés en l’air.
  • Aucun coup de feu contre le kebab.
  • Aucun coup de feu contre une personne.

Sonia Hamdi en prenait pour son grade.

Samuel Laurent s’est ridiculisé.

Le noob s’est jeté sur l’information sans aucune vérification, parce qu’il est trop fainéant pour faire son travail avec sérieux, et surtout parce qu’il veut des agressions islamophobes à dénoncer.

Samuel Laurent a fait preuve d’amateurisme mais je ne lui en fait pas reproche : il n’est qu’un pion dans la machine. Le responsable, l’amateurisme, c’est Le Monde, qui a souvent été dénoncé pour des articles publiés sans enquête sérieuse, comme ici. Le Monde est devenu un quotidien approximatif.

Le Monde se satisfait du travail de Samuel Laurent, imaginez les autres !

© Hervé Roubaix pour Dreuz.info. Toute reproduction interdite sans l’autorisation écrite de l’auteur.

* En achetant le livre avec ce lien, vous soutenez Dreuz qui reçoit une commission de 5%. Cette information est fournie pour assurer une parfaite transparence des conséquences de votre action, conformément à la recommandation 16 CFR § 255.5 de la Federal Trade Commission.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous