Quantcast
FLASH
[24/03/2019] Les Démocrates, qui cherchent éperdument un motif pour l’impeachment de Trump ont enfin trouvé : « son crime, c’est qu’il est Trump »  |  L’Hatikva a été jouée au Qatar quand Israël a remporté une médaille d’or en gymnastique  |  Les autorités libanaises ont arrêté à Beyrouth un double ressortissant libano-canadien soupçonné d’espionnage pour le compte des services de renseignements israéliens  |  Des inondations massives inondent le nord de l’Iran, forçant l’armée à réagir  |  Aberrant! Une pétition appelant le Premier ministre néo-zélandais à recevoir le prix Nobel de la paix remporte plus de 20.000 signatures  |  Le scrutin en sortie des urnes en Thaïlande indique que l’opposition remporte le plus grand nombre de sièges, Mais pas assez pour former le gouvernement  |  Des suspects munis de passeports israéliens arrêtés pour avoir utilisé de fausses cartes d’identité au Maroc  |  #Israël a arrêté en Judée-Samarie illégalement occupée par les #Palestiniens, 12 colons terroristes arabes, et saisi des fonds destinés à des opérations terroristes  |  [23/03/2019] Violences contre les #Giletsjaunes: Une femme gravement blessée à Nice après une charge. Tombée au sol, sa tête a percuté un plot. France 3 PACA publie une vidéo de la scène  |  Somalie : des immeubles gouvernementaux de Mogadishu frappés par une série d’attaques d’al Shabaab à la voiture piégée  |  [21/03/2019] En réponse aux explosifs déclenchés par le Hamas à la frontière, Tsahal a détruit des postes de contrôle du Hamas  |  Golan : réponse de Netanyahou à Trump : « vous venez d’écrire l’Histoire »  |  Trump à l’instant : « Après 52 ans, il est temps que les États-Unis reconnaissent pleinement la souveraineté d’Israël sur le plateau du Golan, qui revêt une importance stratégique et sécuritaire cruciale pour l’État d’Israël et la stabilité régionale ! »  |  [20/03/2019] #CNN n’a pas annoncé à ses téléspectateurs que l’étudiant catholique injustement accusé par la chaîne les poursuit en justice à hauteur de 275 millions  |  Attentat terroriste à Milan : 1 migrant a détourné un bus scolaire avec 51 enfants et a mis le feu au bus. La police a rapidement secouru tous les enfants  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Hervé Roubaix le 25 décembre 2015

Francois-Hollande-en-train-de-courir-pour-eviter-la-pluie-le-31-janvier-2014-a-Brize-Norton_exact1024x768_l

Mise à jour 25 décembre :

La ministre de la Justice Christiane Taubira a fanfaronné mardi que la déchéance de nationalité était supprimée de la réforme constitutionnelle.

Mais coup de théâtre, retournement qui montre l’autorité d’un président constamment balloté, l’extension de la déchéance de nationalité pour les binationaux nés Français et reconnus coupables de terrorisme est bien dans le projet de loi constitutionnelle de protection de la Nation, et il a bien été présenté en conseil des ministres mercredi 23 décembre.

« C’est une sanction lourde que la nation a légitimement le droit d’infliger à des gens qui commettent des actes terroristes, qui ont trahi et renié la nation. Celle-ci a le droit de se défendre », a expliqué une source au bureau du Premier ministre, et nous ne pouvons qu’approuver ces propos normaux et pleins de bons sens – ça change du délire socialiste habituel.

o=o=o=o=o

En réponse aux attentats du 13 novembre, François Hollande roi du scooter avait tapé son petit poing sur la table et décidé la déchéance de la nationalité pour les binationaux nés Français reconnus coupables d’actes terroristes.

Et le champion du monde de la rue du Cirque François Hollande a renoncé car son projet divise la gauche, sans garantir le vote de la droite.

Refilé comme une patate chaude

La mesure avait été annoncée en grande pompe le 16 novembre devant le Parlement réuni en Congrès. Mais tout le monde se l’est refilée comme une patate chaude, sans oser dire qui en a eu la paternité.

• La semaine dernière, l’Élysée laissait entendre que l’idée avait été soumise au président par le premier ministre Manuel Valls et le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve.

• Cette semaine, la présidence change de ton et affirme que la décision a été prise «de concert». «Hollande, Valls et Cazeneuve ont passé tout le week-end ensemble, ils ont décidé ensemble, ils en sont responsables ensemble», dit un conseiller.

• Couac du gouvernement en réponse : «Valls n’a jamais été convaincu», affirme un membre du gouvernement.

Pour soutenir Dreuz financièrement, cliquez sur Paypal.Dreuz et choisissez le montant de votre don.

• Mardi, lors d’un point presse, Manuel Valls refilait la patate à Hollande : «La déchéance de nationalité n’est pas une arme contre le terrorisme. On l’a prise parce que c’était une proposition de la droite. C’est un débat compliqué sur qu’est-ce qu’être Français?… Je ne suis pas gêné par cette proposition même si j’en vois les limites. C’est le président de la République qui a mis cela dans son discours.»

• Bernard Cazeneuve renvoyait aussi la patate brulante à Hollande : «Cazeneuve n’était pas demandeur, assure un élu proche du ministre de l’Intérieur. Il pense que cela ne sert pas à grand-chose et que c’est très lourd sur le plan symbolique,» ajoutant, «Il faudrait faire la démonstration d’utilité d’une extension de la déchéance».

Donc grosjean, François Hollande se retrouve avec la patate entre les mains.

Courageux mais pas téméraire, il va la laisser tomber et après avoir bombé le torse. Il se déballonne et enterre la déchéance de natalité : les terroristes resteront à la charge et sous la responsabilité de la France, qui se fera fort de les remettre en liberté très très vite c’est promis.

(Une chose est sûre: la décision ne venait pas de chez Christiane Taubira, la ministre d’extrême gauche y était très hostile, elle chouchoute ses djihadistes comme la prunelle de ses yeux)

© Hervé Roubaix pour Dreuz.info. Toute reproduction interdite sans l’autorisation écrite de l’auteur.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :