Publié par Magali Marc le 24 décembre 2015
© Ludovic Mottini
© Ludovic Mottini

Les Montréalais n’aiment pas que les ratons laveurs fouillent dans leurs poubelles et laissent des dégâts. La Ville de Montréal a cherché une solution en posant des poubelles plus difficiles à ouvrir sur le Mont Royal mais ce sont les humains qui ont des difficultés à les utiliser !

Le Service des parcs de la Ville de Montréal cherche à mettre au point un prototype de poubelle qui puisse empêcher la centaine de ratons peuplant le Mont-Royal de s’y servir comme à un buffet.

Les poubelles du belvédère du Mont Royal ont été adaptées pour tenter d’empêcher les ratons d’accéder à leur contenu. La ville a posé des couvercles à ressorts. Afin de les ouvrir, il faut pousser sur le bouton et tirer la porte. Mais les ratons laveurs astucieux ont réussi à actionner le mécanisme.

M. Fournier, un technicien en aménagement de la faune pour la ville dit qu’il faut vraiment être imaginatif pour trouver un mécanisme qui leur bloque l’accès et qui serait en même temps facile d’usage pour les humains.

Il paraît que ce sont les humains qui ont de la difficulté à ouvrir les couvercles à ressorts !

Pour soutenir Dreuz financièrement, cliquez sur Paypal.Dreuz et choisissez le montant de votre don.

M. Fournier a expliqué que le défi était d’autant plus grand que dès qu’un raton réussit à trouver l’astuce pour ouvrir une poubelle, il enseigne la technique aux autres ratons.

La prochaine fois que vous aurez de la difficulté en ôter le couvercle d’une poubelle, pensez-y, un raton laveur québécois pourrait vous aider !

Joyeux Noël aux lecteurs de Dreuz !

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous