Publié par Jean-Patrick Grumberg le 23 décembre 2015
Enfant palestinien conditionné à se sacrifier
Enfant palestinien conditionné à se sacrifier

Fédayin (en arabe : فِدائيّين‎) veut dire littéralement « prêt à se sacrifier » ou « celui qui est prêt à se sacrifier », ou encore, « celui qui se sacrifie », et c’est le terme qui doit être employé pour désigner les auteurs des attentats « suicide ».

Les fédayins se font exploser parmi d’innocents civils, par opposition aux kamikazes (en japonais : 神風).

Le code d’honneur des kamikaze n’aurait jamais permis de viser des civils

Dans l’émission de Thierry Ardisson, le réalisateur de courts métrages politiques Pierre Rehov, intervenant sur la question du terrorisme, avait indiqué avoir interviewé des kamikazes survivants, qui lui ont expliqué que le code d’honneur des kamikaze n’aurait jamais permis de viser des civils. Si leurs supérieurs leurs avaient donné l’ordre de projeter leurs avions sur une foule de civils, ils auraient désobéi.

De fait, les kamikazes étaient des aviateurs japonais qui effectuaient des attaques suicides en lançant leurs avions bourrés d’explosifs contre les vaisseaux militaires américains pendant la seconde guerre mondiale, une stratégie qui s’avérait plus efficace que les attaques conventionnelles, et qui puisait ses racines dans le code d’honneur des samouraïs.

Par opposition, les musulmans qui se font exploser visent essentiellement des civils, innocents, afin de semer la terreur en période de paix, afin d’avancer la cause de l’islam, qui est de dominer le monde non musulman.
Pour soutenir Dreuz financièrement, cliquez sur Paypal.Dreuz et choisissez le montant de votre don.

Fidāʼīyīn qui est le pluriel de fidāʼī, veut dire se « sacrifier pour Allah », c’est à dire pour une cause politiquement religieuse, qui consiste, selon le coran, à obéir aux ordres d’Allah d’établir un califat sur l’ensemble de la terre, ce qui est l’objectif déclaré de l’Etat islamique, d’al Qaïda, du Hamas, du Hezbollah, de Boko Haram, et des autres organisations terroristes de la planète.

En usant du terme kamikaze, les médias islamophiles tentent de mettre la plus grande distance possible entre l’islam, les musulmans, les palestiniens, champions des attaques de bombes humaines, et les motivations religieuses de ceux qui se font exploser.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

8
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz