Quantcast
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 8 janvier 2016

cyn9m_pwsaa0pup-copy

Un policier de Philadelphie, aux Etats Unis, était assis dans sa voiture, vers 23h30, quand un homme armé et habillé d’une longue djellaba blanche s’est approché de lui et a tiré 13 fois par la fenêtre conducteur, rapporte le commissaire de police Richard Ross.

L’officier de police, Jesse Hartnett, 33 ans, par miracle, n’est pas mort, il a été blessé à trois endroits au bras et il a été opéré au centre médical Penn Presbyterian.

Selon les premiers témoignages de l’officier, l’homme s’est approché de sa voiture comme s’il s’apprêtait à demander son chemin, lorsqu’il a sorti un pistolet 9 mm et a ouvert le feu pour tirer 13 fois. L’officier de police a été blessé, mais il a réussi à sortir son arme et riposter. Il a blessé son agresseur, lequel a reçu des blessures non mortelles.

Hartnett a riposté et a tiré au moins trois fois. Le djihadiste a alors tenté de s’enfuir, mais il a été rapidement capturé.

Pour soutenir Dreuz financièrement, cliquez sur Paypal.Dreuz et choisissez le montant de votre don.

Dans un premier temps, la police a classé l’affaire comme “tentative d’assassinat”, au moyen d’une arme qui avait été volée à la police.

Mais nous venons d’apprendre que le criminel a avoué avoir agi au nom de l’islam. CBS Philadelphia a également confirmé.

Le djihadiste s’appelle Edward Archer, de Yeadon, et il s’était converti à l’islam.

Il a déclaré : “j’obéis à Allah, j’ai fait allégeance à l’Etat islamique” a rapporté James Clark, un des policiers en charge de l’enquête qui a interrogé Archer, ajoutant “la police applique des lois qui sont contraires aux préceptes du coran.”

Edward Archer
Edward Archer

“Quand vous regardez la vidéo, c’est une des scènes les plus effrayantes que j’ai jamais vu », a déclaré le commissaire Ross qui a décrit la scène comme « absolument diabolique ». “Ce type a agi comme s’il voulait exécuter l’officier de police, qui n’a rien vu venir. C’est incroyable qu’il soit vivant.”

Robert Hartnett, le père du policier, a déclaré : “ça sera difficile, mais c’est un garçon solide. Je lui ai dit que je l’aime, que je suis fier de lui, et qu’il est une personne admirable.”

Le FBI a été appelé pour le cours de l’enquête.

La mère de l’islamiste a déclaré à la police que son fils « entend des voix ».

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz