Quantcast
Publié par Manuel Gomez le 9 janvier 2016
Nous voulons le prophète plus que nos vies - musulmans de Barcelone
Nous voulons le prophète plus que nos vies – musulmans de Barcelone

Le parti d’extrême gauche espagnol « Podemos », et son leader Pablo Iglesias exigent que l’Espagne demande pardon à l’Islam pour la prise de la ville de Grenade, qui va célébrer ce samedi 9 janvier le 524 ème anniversaire de la reconquête de cette cité par les rois catholiques.

Victoire décisive des chrétiens qui a mis en déroute les arabes et précédé leur expulsion totale de la péninsule ibérique.

Podemos estime qu’il s’agit là d’une célébration fasciste et s’élève contre le « génocide » du peuple andalou. (Source : La Gaceta – Espagne)

Une importante manifestation est prévue, organisée par l’extrême gauche et les communistes.

Avec 20% des voix lors des dernières élections qui se sont déroulées en décembre 2015, Podemos est en posture de participer au nouveau gouvernement de l’Espagne, si le Parti socialiste (PSOE) les sollicite afin d’obtenir une majorité qu’il ne possède pas.

Le peuple espagnol ne peut qu’espérer que les socialistes, tout comme en France et dans le reste de l’Europe, sauront freiner leur soif de pouvoir et comprendront que, tout comme l’extrême gauche française et Jean-Luc Mélenchon, Podemos et Pablo Iglesias disparaîtront très bientôt du paysage politique espagnol.

Pour soutenir Dreuz financièrement, cliquez sur Paypal.Dreuz et choisissez le montant de votre don.

Il ne peut en être autrement et ce n’est qu’une question de mois.

Tout comme le paysage politique se dessine en France, il serait souhaitable, pour la stabilité retrouvée du pays et sa croissance en spectaculaire remontée, que les deux partis souverains, qui alternent à la direction du pays, le Parti Populaire (PP) de Rajoy et le Parti socialiste (PSOE) de Pablo Sanchez, sauront faire barrage à cette extrême gauche de passage qui ne peut que conduire l’Espagne vers le gouffre.

Si une majorité doit être trouvée, qu’elle le soit avec le nouveau parti « Cuidadanos », et son charismatique leader Alberto Rivera, qui, dans les mois et les années à venir, occupera une place de plus en plus importante.

Chaque année, depuis des siècles et des siècles, toutes les villes et villages d’Espagne fêtent la victoire des « Chrétiens » sur les « Maures ».

Podemos souhaiterait que ces manifestations traditionnelles disparaissent totalement et verrait sans doute d’un œil favorable une prochaine victoire de « Los Moros » contre « Los Cristianos ».

Tout comme ce parti s’engage totalement contre les intérêts supérieurs de l’Espagne en aidant manifestement le gouvernement catalan à obtenir une prochaine indépendance.

Les citoyens français tardent à se réveiller, espérons que les citoyens espagnols se manifestent plus rapidement.

L’Espagne est sur le chemin d’un spectaculaire redressement, que cela continue !

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Manuel Gomez pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz