Publié par Nancy Verdier le 11 janvier 2016

Comme le souligne Robert Spencer, «Notez-bien, pas de canons à eau contre les musulmans migrants qui ont commis la majeure partie des assauts sexuels au cours de la nuit du Réveillon. Il est clair qu’il y a une nouvelle classe protégée en Allemagne, tout comme en Grande-Bretagne et ailleurs et ceux qui s’opposent à cette invasion sont classés dans la catégorie des gens de ‘droite’ qui eux sont arrosés aux canons à eau.»

“La police allemande arrose aux canons à eau les manifestants de PEGIDA à Cologne,” (RT, 9 janvier 2016)

La police allemande s’est servie de canons à eau pour disperser les manifestants de PEGIDA à Cologne. Le mouvement anti-immigration s’était rassemblé contre les débordements sexuels à l’encontre des femmes, avec en ligne de mire les migrants responsables de ces attaques au cours de la nuit du Réveillon.

Plus de mille supporters du mouvement de droite avaient pris part à cette protestation en centre ville ce samedi. Ils scandaient “expulsion !”, tout en agitant des drapeaux allemands et d’autres pancartes avec des slogans comme “Réfugiés violeurs dehors !”

L’autre slogan favori des protestataires était “Merkel démission”.

Pour soutenir Dreuz financièrement, cliquez sur Paypal.Dreuz et choisissez le montant de votre don.

Les gens de droite sont furieux de la position de la Chancelière allemande, Angela Merkel qui fait preuve de bienveillance vis à vis des réfugiés et qui a déclaré que le pays pouvait accepter plus d’1 million de demandeurs d’asile.

Des échauffourées entre la police et les supporters de PEGIDA ont commencé quand les manifestants ont allumé des pétards et lancé des bouteilles de bière aux forces de police. Comme ils continuaient à lancer des projectiles, la police a déployé des canons à eau et a utilisé des sprays au poivre pour disperser le groupe. Les supporters du mouvement anti-immigration ont ensuite été repoussés vers une zone, près de la gare de la ville.

La police de Cologne a pratiqué aussi un certain nombre d’arrestations des partisans de PEGIDA. Une porte-parole de la police a dit que PEGIDA avait rassemblé environ 1700 personnes, dont la moitié, selon elle, était issue de la “mouvance hooligan,” a rapporté Reuters….

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Nancy Verdier pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz