Publié par Alain Leger le 21 février 2016

FeaturedImage_8231329302_0c32e8b3a5_k_Flickr_BNP_Paribas-Germany-Bank-e1455775485309

Le géant bancaire français BNP Paribas a fermé le compte de BDS Allemagne (Boycott, désinvestissement et Sanction), l’organisation qui milite pour la destruction d’Israël.

Il s’agit là de la dernière étape d’envergure contre l’organisation antisémite.

La banque DAB Bank, une filiale de BNP Paribas, a décidé de fermer le compte sur lequel le site allemand de BDS recevait ses dons, a révélé le Jerusalem Post.

Cette excellente nouvelle contre l’antisémitisme déguisé s’inscrit dans une tendance de fond qui gagne le monde entier.

Jean Patrick Grumberg a publié la semaine dernière que le gouvernement britannique a voté une loi interdisant à tout organisme d’Etat de boycotter et de travailler avec une entreprise qui boycotte Israël.

La chancelière allemande Angela Merkel et l’UE « officiellement », dénoncent BDS.

En septembre 2015, la Commerzbank avait fermé le compte d’une branche de BDS qui était affiliée aux marches de la journée al-Quds dans plusieurs villes allemandes en appelant à la destruction d’Israël, suite à un article publié dans le quotidien de Berlin, BZ, où le journaliste Gunnar Schupelius dénonçait que “ceux qui ont la haine d’Israël reçoivent de l’argent par la Commerzbank.”

Le centre culturel Bürgerhaus Weserterrassen, à Bremen, a annulé une conférence quand il s’est apperçu que le confériencier était un activiste de BDS.

Pour soutenir Dreuz financièrement, cliquez sur Paypal.Dreuz et choisissez le montant de votre don.

Sans qu’il puisse être possible de faire un lien direct, on se souvent que BNP Paribas a été condamné à une amende de près de 9 milliards de dollars, aux Etats Unis, pour avoir abrité des transactions financières avec des organisations soudanaises, iraniennes et cubaines visées par des sanctions économiques.

Et l’on peut supposer que le durcissement des lois américaines contre le boycott d’Israël ait un rapport avec l’action de BNP Paribas en Allemagne, et qu’il s’étende aux autres branches de la BNP dans le monde.

Aux Etats Unis, la Caroline du Sud, l’Illinois, le Tennessee, l’Etat de New York, l’Indiana, la Pennsylvanie, la Floride et la Californie ont voté des résolutions ou des lois qui condamnent BDS. 35 Etats américains devraient suivre cette tendance de fond.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Alain Leger pour Dreuz.info.

9
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz