Publié par Jean Vercors le 24 février 2016

9a10e236f2cf0d33-e6380

Le consulat français de Jérusalem, situé dans la capitale israélienne et non dans les territoires occupés par les colons arabes, a lancé une campagne pour offrir des bourses aux étudiants palestiniens uniquement, pas aux juifs.

Observez l’affiche : elle est rédigée en francais, en arabe mais pas en hébreu. Surtout pas en hébreu, cela risquerait de froisser les relations diplomatiques avec les dictatures du Golfe, et troubler la « paix sociale » dans l’hexagone.

Les citoyens israéliens ne peuvent pas postuler car les bourses sont proposées uniquement aux palestiniens.

Oui, cela ressemble à une mesure d’apartheid, et l’initiative est discriminatoire.

Les dossiers doivent être déposés avant le 29/2/16 comme mentionné sur le site du consulat.

Pour soutenir Dreuz financièrement, cliquez sur Paypal.Dreuz et choisissez le montant de votre don.

La campagne a été présentée aux instituts français de Jérusalem, Naplouse, au centre franco-allemand de Ramallah, à l’association France et à l’alliance Française de Bethléem.

Ce consulat a de longue date la réputation de ne servir pratiquement que la cause palestinienne, et d’avoir été exposé ainsi ne le dérange aucunement pour continuer ses activités moralement douteuses. Il va souvent jusqu’à faire œuvre d’ingérence dans les affaires intérieures d’Israël via l’AFD (Agence Française de Développement) qui veut diviser Jérusalem.

En octobre 2013, le consulat faisait la promotion de Leila Khaled, cette « célèbre » terroriste palestinienne devenue romancière, avec keffieh et AK47, via l’institut Français Chateaubriand de Jérusalem.

La France a toujours apporté un soutien actif à l’UNRWA, dont les bâtiments servent de rampes de lancement de roquettes tirées sur les civils israéliens. Parmi leur personnel, se trouvent des militants du Hamas.

La France, grand défenseur des droits de l’homme, ne dit rien, ne dénonce pas l’utilisation d’enfants palestiniens par les groupes terroristes.

Ceux qui attaquent d’innocents piétons israéliens au couteau – dans le dos – ont entre 11 et 15 ans.

Il s’agit de violations des conventions de Genève, commises par les groupes terroristes contre les enfants en période de conflit armé. Mais comme il ne faut pas montrer que des palestiniens se conduisent mal, les moralisateurs et droits de l’hommiste plus idéologues que défenseurs laissent ces enfants souffrir et mourir.

La France accorde des millions d’euros à des organisations non gouvernementales françaises, israéliennes d’extrême gauche et palestiniennes, à conditions qu’elles soient anti-israéliennes. Le financement est effectué par l’AFD et le Consulat Général de France à Jérusalem.

Aucun média officiel ne vous montrera les somptueuses propriétés de Ramallah ou du bord de mer à Gaza, les 4×4 de luxe, BMW et Mercedes, que les dirigeants palestiniens s’offrent avec cet argent.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean Vercors pour Dreuz.info.

http://www.consulfrance-jerusalem.org/APPEL-A-CANDIDATURES-CAMPAGNE-DE-BOURSES-DU-GOUVERNEMENT-FRANCAIS-ANNEE

15
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz