Publié par Nancy Verdier le 6 février 2016

Hamas tunnel3

La population du sud d’Israël voit avec effroi le Hamas relancer ses opérations « tunnels ».

En Judée-Samarie, les attaques au couteau et même aux armes à feu ne mollissent pas. Un autre front est déjà ouvert contre Daesch au Sinaï et le 4ème front est constitué par l’animosité de l’Occident à l’égard d’Israël.

Voilà les épreuves auxquelles ce petit pays se trouve confronté, c’est beaucoup …

Les occidentaux dans leur ensemble ont perdu toute faculté de jugement. Critiquer Israël en lui faisant porter la responsabilité de la situation des arabes « palestiniens » – comme l’ont fait dernièrement Laurent Fabius et Ban Ki Moon, tient de l’escroquerie politique.

Mais faire respecter les conventions internationales, tant pour dénoncer l’exploitation d’enfants soldats, que le détournement de matières premières et de biens de consommations, qui sont utilisés par le Hamas au détriment de populations que l’on est censé soutenir, là, c’est silence radio des ONG, de l’ONU, des USA, de l’UE et des médias.

Gaza est entièrement aux mains du Hamas. Le Hamas est une organisation terroriste. L’opinion internationale semble s’en satisfaire.

Pourtant, certains se plaisent toujours à dire – et faire croire – que l’enclave de Gaza est occupée par Israël, ou qu’Israël fait blocus.

C’est du côté du passage de Rafah entre l’Egypte et l’enclave qu’il y a parfois blocus, même après la destruction par les égyptiens de tous les tunnels de contrebande utilisés par les gazaouis.

Depuis Israël partent et transitent quotidiennement vers Gaza par les points de passage de Erez et Kerem Shalom, des centaines de camions chargés de milliers de tonnes de matériaux, financés entièrement par la communauté internationale. La majeure partie est destinée à la consommation courante et sanitaire des habitants et à la construction d’immeubles résidentiels, d’écoles et d’hôpitaux pour les habitants de Gaza.

Sauf que le Hamas, qui délaisse sa population et ne construit rien pour elle, déploie son « génie » malfaisant et son esprit belliqueux à la percée de tunnels à proximité des villages israéliens en bordure de la Bande de Gaza – au su et au vu de cette même communauté internationale qui lui fournit les matériaux, et qui dénonce sempiternellement Israël. Les travaux de terrassements peuvent être observés à la jumelle, et les habitants se plaignent de vibrations comme si les tunnels étaient sous leurs pieds.

La série noire des effondrements de tunnels

Creuser le sous-sol d’une région sablonneuse présente quelques désagréments. Les responsables du Hamas ont confirmé mercredi matin la mort d’au moins deux de leurs gradés dans l’éboulement d’un des tunnels terroristes, dans la zone côtière. Huit autres manquaient à l’appel après l’effondrement complet de la zone, selon l’aile militaire du Hamas, les Brigades Izzadin al-Kassam.

Mercredi soir, ce fut au tour d’un tunnel dans la zone de Zeitoun. Le Hamas s’empressa de quadriller la zone tout en vérifiant qu’aucune radio n’était présente pour rapporter l’évènement.

On avait déjà là une série de trois incidents en un peu plus d’une semaine.

Quelques jours plus tôt, sept hommes du Hamas avaient trouvé la mort dans l’effondrement d’un tunnel sur la bordure orientale de l’enclave jouxtant des habitations israéliennes – information confirmée ensuite par le Hamas, qui a attribué l’effondrement aux pluies abondantes dans la région, d’où la difficulté de retrouver les corps et d’établir un bilan.

Toutes les mosquées de l’enclave ont pleuré ces morts, les qualifiant de “martyrs de la Préparation,” en référence aux travaux titanesques nécessaires pour la préparation de la prochaine attaque d’envergure contre Israël. Une vidéo promotionnelle a même été lancée par le groupe terroriste, montrant le royaume souterrain édifié par le Hamas, le tout agrémenté de chants guerriers et de séquences d’entrainement avec des simulations d’embuscades contre les soldats de Tsahal.

Ismail Haniyeh, l’un des leaders du Hamas dans la bande de Gaza, a dit ensuite que le groupe terroriste ne cessera jamais de creuser des tunnels et de perfectionner les roquettes capables d’atteindre Israël à la prochaine confrontation.

Haniyeh s’est adressé à la foule des fidèles de la mosquée de Gaza lors des funérailles des sept combattants du Hamas :

“Ce sont nos héros du front Est de Gaza City, morts en creusant et en bâtissant des tunnels » a dit Haniyeh. « Et nos héros à l’Ouest de Gaza, testent des roquettes chaque matin, chaque jour, pour les préparatifs. »

« Sous terre dans les tunnels, sur terre au-dessus des tunnels, sur mer et dans les airs, avec des roquettes – partout, c’est une préparation permanente pour l’amour de Jérusalem et de la Palestine, au nom de l’intifada de Jérusalem et de notre peuple,” a dit Haniyeh.

 

S’exprimant au meeting annuel des ambassadeurs et des consuls généraux, Benjamin Netanyahou a fait allusion aux récentes menaces du Hamas :

“Si nous sommes attaqués à partir des tunnels de la Bande de Gaza, nous répliquerons avec plus de force contre le Hamas, bien plus fort que pendant l’Opération Bordure de Protection. Je pense que la région et le monde approuveront notre réaction. Je ne souhaite pas en arriver là, mais notre potentiel défensif et offensif se développent rapidement et je ne conseille à personne de nous tester”.

Face à la menace directe des tunnels de Gaza sur les populations israéliennes voisines, un rapport préliminaire du Commissaire aux comptes Joseph Shapira été remis mercredi au Premier ministre israélien, au ministre de la défense Moshe Ya’alon et au Lieutenant général en chef de Tsahal, Gadi Eisenkot. Il souligne les lacunes de la préparation et de l’évaluation d’Israël à la veille de l’Opération Bordure de protection. Il est prévu que la suite du rapport traite des réponses techniques à la question des tunnels, des moyens de défense et de protection des populations face aux roquettes et aux missiles, et des actions de l’Armée d’Israël compte tenu des diktats de la Cour Criminelle de Justice pour l’Opération Bordure de Protection.

Pour soutenir Dreuz financièrement, cliquez sur Paypal.Dreuz et choisissez le montant de votre don.

Le député du parti Yesh Atid Haim Jelin, qui siégeait au Conseil Régional d’Eshkol en bordure de Gaza pendant la guerre de 2014, a demandé à ce que le point sur la situation soit fait rapidement.

“Les tunnels constituent une menace tactique qui peut devenir une menace stratégique. Nous parlons de vies humaines, » a dit Jelin.

Mercredi, le Ministre des Finances Moshe Kahlon (du parti Koulanou) a rendu visite aux communes près de la frontière avec Gaza et promis aux résidents que les restrictions budgétaires “ne porteront pas atteinte à la sécurité des résidents frontaliers.” Kahlon songe à financer une barrière autour d’une partie de l’enclave qui bloquerait efficacement le creusement des tunnels jusqu’au territoire israélien.

Après le dôme de Fer, Israël se voit obligé de construire un raffinement de dispositifs non dissuasifs, uniquement défensifs pour éliminer la pression des tunnels.

Pour le général en chef Yoav Mordechai, coordinateur du gouvernement aux activités dans les territoires (COGAT), il ne fait aucun doute que le Hamas utilise activement les matériaux de construction destinés à l’assistance technique et humanitaire à des fins d’activités terroristes. Il s’agit du détournement d’une aide conditionnée par les Nations Unies à la construction et la réhabilitation des maisons détruites appartenant à des citoyens de Gaza.

Le COGAT a évalué que 3.5 millions de tonnes de matériaux de construction ont été transférés à Gaza pour la reconstruction, et il a conseillé aux citoyens de l’enclave de se tenir à distance de la construction des tunnels, surtout après l’annonce de l’effondrement de plusieurs d’entre eux en peu de temps.

Mordechai a déclaré jeudi à l’agence palestinienne Ma’an que les tunnels du Hamas n’apporteront que souffrance, destruction et mort aux citoyens arabes de l’enclave. Il a souligné que « les tunnels de la mort » sont creusés au détriment de la population de Gaza.

« Les tunnels que creuse le Hamas apporteront le désastre à la Bande de Gaza, ce sont des tunnels de la mort » a insisté Mordechai auprès de Ma’an.

D. seul le sait

A la question de savoir si Israël a sa part dans l’effondrement des tunnels terroristes, le Général Mordechai a répondu : “D. seul sait”.

C’est dans ce contexte que mercredi soir, l’agence Walla apprenait de source palestinienne qu’un nouveau tunnel s’était effondré, le 3ème en un peu plus d’une semaine, dans le secteur A-Zeitoun au sud de la ville de Gaza.

Selon le tweet d’un colonel de Tsahal, le tunnel A-Zeitoun est un tunnel d’attaque. Certains tunnels sont des voies de circulation à double-sens avec une sortie qui peut aussi servir d’entrée.

L’exploitation d’enfants par le Hamas

L’Institut des Etudes de Palestine rapporte que le Hamas emploie beaucoup d’enfants pour la construction de ces tunnels et accuse l’organisation terroriste “de faire peu de cas du travail des enfants et des accidents mortels dans les tunnels” étant donné “que rien n’a été fait pour interdire l’exploitation d’enfants dans les tunnels où comme à l’époque victorienne, ils sont recherchés pour leur taille frêle.”

Entre temps, un message d’apaisement est venu d’un dirigeant du Hamas qui a confié à l’agence Walla mercredi soir que l’organisation ne prépare aucune action agressive contre l’Etat juif dans un proche avenir. “Notre position est claire, il n’y aura pas d’escalade, nous ne voulons pas la guerre.”

Les combattants continuent de creuser deux fois plus de tunnels qu’au Vietnam.

Il fut demandé ensuite à ce même haut responsable d’expliquer le message très belliqueux de vendredi dernier par Ismail Haniyeh, qui annonçait une guerre contre Israël, au cours des funérailles des sept “martyrs” du Hamas tués dans l’éboulement d’un tunnel :

C’est une façon de célébrer nos martyrs. Il y a ceux qui pensent que la période de calme est une période de repos, mais c’est la continuation de la lutte. Les Brigades des Martyrs d’Al-Aqsa travaillent et se préparent pour la Palestine. Les combattants continuent de creuser deux fois plus de tunnels qu’au Vietnam.”

Et pendant ce temps, en Judée-Samarie, Mahmoud Abbas, courtisé par les occidentaux, a beau jeu de rendre visite aux familles des trois terroristes qui ont assassiné une jeune garde-frontière… parce qu’il sait que le Hamas se prépare à prendre la relève dans cette région après son départ…. et que ce sera la guerre totale.

En Syrie, aujourd’hui comme hier, l’aviation russe bombarde les rebelles opposés à Assad, et vient de tuer des dizaines, voire des centaines de citoyens syriens, hommes, femmes, enfants, désarmés, sans résoudre le conflit ni bombarder Daesch.

Mais là aussi le monde se tait…. Le monde n’a de voix que pour vilipender Israël.

Et pourquoi Israël ne pourrait-il pas utiliser pleinement le potentiel défensif et offensif de son armée pour éliminer le Hamas à Gaza et plus tard en Judée-Samarie ? Pourquoi resterait-il sur la défensive ?

« Les tunnels que creuse le Hamas apporteront le désastre à la Bande de Gaza, ce sont des tunnels de la mort » Général Yoav Mordechai.

Et le responsable de ce désastre, sera bien le Hamas, pas Israël qui sur la défensive, protégera sa population.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Nancy Verdier pour Dreuz.info.

Image à la Une : Hamas montre ses nouveaux tunnels à Gaza. (photo credit:ARAB MEDIA)

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

22
0
Merci de nous apporter votre commentairex