Publié par Jean-Patrick Grumberg le 1 février 2016

Indonesia_Obama_Asia_Thir_c0-0-3000-1749_s885x516

29% des Américains pensent que Barack Obama est musulman. Il ne l’est pas, mais sa sympathie pour l’islam, en particulier pour les Frères musulmans, est très grande.

Un porte parole de la Maison Blanche a déclaré que Mr. Obama “va célébrer les contributions des musulmans américains aux Etats Unis et réaffirmer l’importance de la liberté religieuse dans notre mode de vie.”

“Le président organisera une table ronde avec les membres de la communauté où il rappellera l’importance d’être fidèle à nos valeurs fondamentales : bien recevoir les étrangers sur notre sol [ceci concerne l’accueil des réfugiés syriens malgré son refus d’entendre les mises en garde de ses services de renseignement que des jihadistes seront infiltrés parmi eux], s’élever contre l’intolérance, rejeter l’indifférence et protéger les traditions de notre nation pour la liberté religieuse [non, cela ne s’adresse pas aux musulmans],” ajoute le représentant de la Maison Blanche.

Barack Obama entend faire de sa visite à la mosquée un signe de soutien envers les musulmans américains, en réaction aux déclarations des candidats républicains à l’élection présidentielle. (Donald Trump a déclaré qu’il fallait temporairement interdire aux musulmans d’entrer aux Etats Unis pour laisser le temps aux services américains de « comprendre ce qui se passe ». Ben Carson a expliqué que tout musulman qui renonce à ce que la charia soit appliquée et qui désire embrasser la démocratie américaine est le bienvenu, et les autres candidats ont tous attaqué Obama qui refuse d’employer le mot radical à coté du mot islam)

Les paroles du représentant de la Maison Blanche sont très belles, très pures, très généreuses et très humanistes, mais il y a un gros problème…

Et c’est que la mosquée de Baltimore que Barack Obama a choisi de visiter a des liens connus, documentés et anciens avec des groupes islamistes radicaux.

La société islamique de Baltimore a été dirigée par un imam radical des Frères musulmans. Elle est reliée à la société islamique d’Amérique du nord, mentionnée en 2008 lors d’une affaire criminelle où plusieurs individus ont été condamnés pour avoir récolté et tranféré des fonds à l’organisation terroriste Hamas.

En 2011, le Département américain de la sécurité intérieure avait pris comme exemple Jamaat al-Muslimeen (JaM), une organisation islamique de Baltimore qui diffuse depuis plusieurs décades des sermons extrémistes, pour illustrer comment se développe le danger de l’intérieur.

En réaction, le vice président de la commission américaine sur la liberté religieuse, Dr. Zuhdi Jasser, musulman lui-même, a déclaré que la décision d’Obama de visiter cette mosquée est une insulte aux musulmans américains.

“C’est choquant qu’il ait choisi cette mosquée pour sa première visite,” a déclaré le Dr. Jasser. “Cette mosquée est très préoccupante … Historiquement, elle est connue pour être une mosquée radicale, extrémiste, et elle ne représente pas le courant des musulmans américains contemporains”

Mohammad Adam el-Sheikh, un imam qui a dirigé la mosquée de Baltimore pendant 15 ans, est bien connu du contre espionnage américain. Il était membre des Frères musulmans au Soudan dans les années 70. Il a également travaillé pour l’Islamic relief group dont l’organisation mère, Islamic African Relief Agency a été accusée par le Département d’Etat de financer Osama bin Laden, al-Qaeda, le Hamas et d’autres organisations terroristes. L’Islamic relief group a été classé comme organisation terroriste en 2004.

The Daily Caller a révélé samedi que el-Sheikh est également l’un des co-fondateurs de la Société des musulmans américains de Falls Church, en Virginie, une organisation radicale contrôlée par les Frères musulmans.

En 2013, un autre imam de cette mosquée, Yaseen Shaikh, a fait un sermon, publié sur YouTube où il décrit l’homosexualité comme un désordre psychologique qui n’a aucune place dans l’Islam ni dans la société.

En 2004, el-Sheikh déclarait au Washington Post que certains groupes musulmans étrangers veulent qu’ils [la mosquée de Baltimore] coupent toutes relations avec les Frères musulmans “mais nous ne recevons d’ordre d’aucune organisation à l’étranger et ils n’ont aucune autorité pour nous dire ce que nous devons faire.”

Et il expliqua aux fidèles de Falls Church que les Palestiniens qui se font exploser parmi des Israéliens ont « quelques fois raison de le faire ».

Pour soutenir Dreuz financièrement, cliquez sur Paypal.Dreuz et choisissez le montant de votre don.

“Si certains musulmans sont trop piégés et qu’ils ne peuvent pas se défendre autrement que par ces moyens, et que leurs leaders religieux émettent des fatwas qui permettent cela [se faire exploser parmi des civils juifs], et bien cela devient acceptable en tant que règle exceptionnelle, mais cela ne devrait pas devenir un principe,” avait-il déclaré.

C’est également au centre Dar Al-Hijrah islamique de Falls Church, dont el-Sheikh était l’imam, que Mohammed al-Hanooti, nommé comme co-conspirateur de l’attentat contre le World Trade Center de New York en 1993, était affilié.

Hamdi Rifai, activiste américano syrien et président de l’ONG Arabes Americains pour une Démocratie en Syrie, a déclaré que son groupe a l’intention de protester contre la visite d’Obama à cette mosquée et « pour montrer que les musulmans [américains] n’approuvent pas la politique étrangère d’Obama, ici et à l’étranger, particulièrement en Syrie.”

Le Dr. Jasser, qui a été nommé à son poste par le Sénateur Mitch McConnell, a déclaré que Obama utilise sa visite [à cette mosquée] pour faire une cascade politique périlleuse.

Zuhdi Jasser : “Il utilise sa visite avec l’élection présidentielle en toile de fond, pour montrer les photos de lui avec des musulmans, parlant de diversité, d’égalité, et pour faire honte aux Républicains,” mais “notre communauté musulmane est utlisée comme outil de surenchère partisane plutôt que pour faire les véritables réformes que le président devrait engager, nationalement et mondialement ».

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

27
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz