FLASH
[25/09/2018] La France refuse l’Aquarius bourré d’étrangers illégaux et suggère qu’il accoste à Malte  |  Comme l’a expliqué Trump, la Chine ne peut pas gagner son bras de fer tarifaire contre les Etats-Unis. La guerre commerciale de Trump prend une dimension militaire avec la vente d’armes de chasse à réaction à Taiwan  |  [24/09/2018] Allo tonton, pourquoi tu tousses ? A Grenoble un musulman fiché S a tenté de mettre le feu à une chapelle, car l’islam est une religion d’amour  |  Comme promis lors de l’élection, le gouvernement italien serre la vis sécuritaire et anti-étrangers illégaux  |  La Belgique est scandalisée par la libération de Noureddine C., condamné en 2007 à 30 ans de prison pour le meurtre d’une policière  |  Pendant la présidentielle, Benalla posait avec son arme pour un selfie… sans port d’armes, mais la justice n’est pas égale pour tous  |  L’Aquarius demande l’autorisation de débarquer 58 « migrants » (le vrai terme est étrangers illégaux) à Marseille  |  Sous les pressions de l’Italie, le Panama retire son pavillon à L’Aquarius  |  Ecosse : interdiction d’arborer un drapeau palestinien (ne pas se réjouir trop vite : les drapeaux israélien, catalan, du Vatican, tricolore irlandais, etc. sont également interdits)  |  Paris : Un adolescent de 17 ans tué à coups de couteau en pleine rue. Toujours le couteau…  |  Dans un nouveau sondage Fox News, le soutien du public pour Kavanaugh a chuté de 5% à 40%  |  Une seconde femme accuse Brett Kavanaugh de comportement sexuel douteux quand ils étaient étudiants  |  Marseille : Attaqués par environ 40 racailles, la police contrainte de faire feu à deux reprises pour éviter d’être lynchée  |  Censure des voix conservatrices : James Wood viré de Twitter. A qui est-ce jamais arrivé à gauche ?  |  Des pirates ont capturé 12 marins suisses au large du Nigeria  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 3 mars 2016

22607505184_c7f4d546c5_b

Un ami m’a transmis un article qui m’avait échappé : Laurent Joffrin, dans Libération du 14 août 2015 (que vous pouvez lire ici car vous aurez du mal à me croire), se livrait à une attaque rangée pour dénoncer la nature antisémite et les intentions génocidaires de BDS.

Le lire confirme que le journalisme et les journalistes n’existent plus. Une nouvelle désignation professionnelle s’impose.

Que le quotidien antisioniste par essence dénonce BDS sous le clavier de son co-directeur de la rédaction, a de quoi soulager un instant la communauté juive française assomée par la haine médiatique anti-israélienne.

Quelques uns iront imaginer qu’un sang moins impur coule dans les veines du journal sous perfusion.

Laurent Joffrin y révèle à son lecteur peu informé mais pétri de certitudes, la vraie nature « extrêmement douteuse » de BDS, que Dreuz est villenpendé depuis des années pour avoir énoncé.

Joffrin n’oublie pas de demander :

« quelle est la force palestinienne la plus active qui demande [comme BDS] un seul Etat ? Le Hamas, qui prévoit … que cet Etat unique sera un Etat islamique et qui reprend à son compte, dans sa charte, les clichés antisémites les plus éculés. »

Il n’oublie pas de rappeler que :

« la charte de BDS …exige le retour sans conditions des réfugiés palestiniens sur leur terre d’origine [et que], sous une apparence logique, cette revendication révèle la vraie nature des dirigeants de BDS, [car elle] rendrait les juifs d’Israël minoritaires dans l’Etat qu’ils ont créé et dont l’ONU reconnaît le droit à l’existence. »

Joffrin n’est pas dupe :

Oui, « Omar Barghouti, animateur et cofondateur de BDS, assure que la situation des juifs dans cet Etat nouveau serait comparable à celle des juifs américains ou français, minoritaires dans leur pays mais néanmoins protégés et égaux en droit ».

Mais, rétorque Joffrin,

« c’est là qu’éclate l’artifice rhétorique. Comment les juifs qui ont souvent fui les pays musulmans par peur des discriminations, qui entendent chaque jour des extrémistes musulmans se répandre en imprécations antisémites, qui observent le sort réservé aux minorités non-musulmanes dans les pays où l’islamisme sévit, pourraient-ils accepter cette perspective, alors que le mouvement palestinien, à Gaza par exemple, comprend une composante islamiste puissante ? »

Joffrin fait une démonstration impeccable de l’antisémitisme intrinsèque de BDS :

  • « Le boycott indistinct de tous les produits israéliens a d’abord pour effet de mettre tous ses citoyens dans le même sac et de sanctionner aussi ceux d’entre eux qui sont favorables à la paix ».
  • « On ne peut pas assimiler Israël à une dictature où l’opinion ne compte pas. »
  • « Quand Omar Barghouti met Israël sur le même plan que le Soudan du général El-Béchir, islamiste implacable, où la guerre civile et la répression ont causé quelque 2 millions de morts, il pratique un amalgame inacceptable ».
  • « …le même Omar Barghouti compare aussi les Israéliens à des nazis… »
  • « …les militants du boycott, qui agissent en principe au nom de valeurs universelles … se gardent bien de dénoncer les atteintes à ces principes quand elles sont le fait de certaines forces palestiniennes, par exemple le Hamas qui gouverne Gaza en pratiquant une répression impitoyable et qui use lui aussi de moyens de lutte cruels et contraires aux conventions internationales ».
  • « En se donnant pour objectif final la transformation de l’Etat d’Israël en un autre Etat où les juifs seraient minoritaires…le fondateur de BDS rejoint, sous les atours d’une action légale et pacifique, les mouvements les plus extrémistes. »
  • « Ainsi beaucoup de militants sincères, qui croient lutter pour le droit international, risquent de se retrouver instrumentalisés au profit d’une entreprise extrêmement douteuse. »

Voilà ce qu’écrit Joffrin. N’est-ce pas lamentable ?

Je veux dire : n’est-ce pas lamentable que la profession fasse si peu son travail qu’il faille encore rappeler ces évidences ? Et qu’ils soient si peu à le faire ? Combien lui ont emboité le pas, dans la foulée de cet article ?

Pour soutenir Dreuz financièrement, cliquez sur Paypal.Dreuz et choisissez le montant de votre don.

La presse est morte de l’enterrement, par elle et depuis des temps reculés, de la charte éthique qu’elle a ciselé avec attention.

Les propos de Joffrin sonnent le glas de ce long monopole où la presse disait ce que doit penser le petit peuple.

Le petit peuple rit jaune de s’être fait duper, mais il a juré qu’on ne l’y reprendra plus.

Notre confrère OJIM, citant l’étude de l’agence de communication Edelman (une des plus grosses au monde) note que le vent à tourné :

« La défiance dans les médias est plus accentuée en France que dans le reste du monde », constate l’enquête Edelman annuelle sur l’état de la confiance de l’opinion publique pour 2015, notant que « la population de l’hexagone se montre de plus en plus méfiante vis-à-vis des médias et des politiciens » (hélas, elle n’a pas de Donald Trump sur qui fixer son rejet des politiques et des médias)

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz