FLASH
[18/10/2018] Le juge rejette la demande de Paul Manafort de porter un costume au tribunal plutôt qu’un uniforme de prison  |  Effet Trump : en raison du rééquilibrage des tarifs douaniers sur l’acier, les métallurgistes américains vont obtenir la plus forte augmentation de salaire depuis des années  |  Elections de mi-mandat américaines : Le Comité national républicain a levé 269 millions de $ : « c’est le meilleur chiffre de tous les temps »  |  Effet Trump : après avoir réduit les réglementations, le président demande au gouvernement de réduire ses dépenses de 5%  |  Corée du Sud : vague de protestations du peuple, le gouvernement recule et refuse l’asile à 400 migrants musulmans  |  Le Havre : Les policiers agressés par une dizaine de racailles cagoulés après la saisie de 200 kg de cocaïne  |  Un crédit d’impôts pour héberger des réfugiés : pourquoi les les SDF français n’ont jamais eu ce privilège ?  |  Clermont-Ferrand : Une étudiante violée en pleine rue a reconnu son agresseur – c’est un Algérien  |  [17/10/2018] Tiens tiens, le candidat brésilien soit-disant « extrême-droite » a refusé le soutien de David Duke, l’ex leader du KKK  |  Israël a détruit un autre tunnel terroriste partant de Gaza  |  Après des tirs de roquette depuis Gaza sur Beersheba, Israël a lancé une attaque aérienne d’envergure sur des sites terroristes du Hamas  |  [16/10/2018] La semaine dernière, une frappe aérienne américaine en Somalie a tué une soixantaine de membres du groupe terroriste Al-Shabaab  |  James Wolfe, directeur pendant 28 ans de la sécurité de la Commission du renseignement du Sénat, a avoué avoir menti au FBI et fuité des informations confidentielles au New York Times  |  Usual Suspect : les autorités allemandes annoncent que le preneur d’otages d’hier à Cologne était un Syrien  |  Les USA lancent une nouvelle vague de sanctions contre des entreprises iraniennes  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Hervé Roubaix le 14 mars 2016

pretres-pour-chretiens-d-orient

Après la publication de la tribune de Philippe Karsenty « Cette année encore, je n’irai pas au dîner du CRIF » qui a beaucoup circulé, les langues se sont déliées, et les témoignages des « petites manipulations » de Roger Cukierman, son président, sont apparues au grand jour.

Inventaire :

  • L’élection du futur président du CRIF devrait n’être qu’une formalité puisqu’il n’y a qu’un candidat au poste, Francis Kalifat, mais il n’est pas certain que tout se déroule comme prévu. En effet, certains envisagent de ne pas aller voter afin que le quorum se soit pas atteint.
  • L’élection des vice-présidents a mis le feu aux poudres. Grâce aux membres qu’il a cooptés au début de son mandat, Roger Cukierman a imposé des vice-présidents pas vraiment représentatifs de la communauté juive française, c’est le moins qu’on puisse dire.
  • Si la réélection du socialiste et insipide Yonathan Arfi à la vice-présidence semblait acquise en raison des mauvais calculs politiques de certains membres du comité exécutif, c’est surtout l’arrivée de Gérard Unger qui risque de décrédibiliser le CRIF.

Gérard Unger n’est autre que le président en France de JCall, une organisation marginale d’extrême gauche qui veut imposer une paix aux Israéliens sans rien demander aux Palestiniens, sur le modèle américain de l’organisation post-sioniste et juive américaine JStreet, qui agit pour le compte de Barack Hussein Obama – c’est tout dire.

La montée au CRIF de Gérard Unger risque donc d’aggraver le fossé qui sépare le CRIF de la réalité de la communauté juive qui, faut-il le rappeler, est devenue très majoritairement à droite, en France, mais aussi quand il s’agit de l’échiquier politique israélien.

Dit clairement, le CRIF vire à gauche tout en prétendant représenter (CRIF veut dire Conseil représentatif) des juifs majoritairement à droite, en France et pour Israël. Plus hypocrite tu meurs et ça ne les dérange pas d’un pouce.

Les deux grands perdants de cette manipulation made in Cukierman sont le très actif Ariel Amar et le président du B’nei Brith, Serge Dahan. Il faut le dire : ces deux candidats-là sont sépharades, ça n’arrange pas leurs affaires…

Pour soutenir Dreuz financièrement, cliquez sur : Paypal.Dreuz, et choisissez le montant de votre don.

Mais ce n’est pas tout.

La censure de l’affiche du Métro pour les Chrétiens d’orient, c’est Gérard Unger
La censure de l’affiche du Métro pour les Chrétiens d’orient, c’était lui, Gérard Unger
Unger Gerard
Unger Gerard

Souvenez-vous : Gérard Unger est aussi le président de Métrobus, la filiale de Publicis qui, en mars 2015 avait refusé, au nom d’une laïcité dévoyée, la publicité pour un concert à l’Olympia au profit des Chrétiens d’Orient victimes du génocide de l’Etat Islamique, alors que le même président accueille bras ouverts les affiches annonçant le Ramadan…

unnamed251

Monseigneur Di Falco avait alors rappelé à Unger quelques vérités bien senties :

« Dire que l’on ne prend pas parti face à un génocide, c’est de la lâcheté : quand une population est massacrée de manière systématique, on prend parti. Et c’est parce qu’on n’a pas pris parti qu’il y a eu la Shoah ».

Soyons très clairs :

Le CRIF ne représentera pas les Juifs de France, et il sera hostile aux chrétiens d’Orient.

Mais qui peut bien se sentir représenté par une telle organisation !

© Hervé Roubaix pour Dreuz.info. Toute reproduction interdite sans l’autorisation écrite de l’auteur.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz