Publié par Rosaly le 7 mars 2016

acquaparc

Nous sommes dans l’ère du jihad » et les « réfugiés » musulmans, qui déferlent sur l’Occident s’arrogent les droits, prescrits par la loi et les traditions islamiques.

Suite aux attaques sexuelles perpétrées par de « gentils réfugiés » en mal d’affection à l’encontre de deux jeunes filles âgées de 14 et 18 ans dans le parc aquatique Arriba, à Norderstedt dans la région du Schleswig-Holstein, la Direction a décidé de ... séparer les hommes des femmes.

Le terrorisme soft opère merveilleusement bien pour forcer l’Occident à instaurer la divine charia.

En réponse à l’attitude écoeurante de migrants musulmans, conforme à la charia, sur la façon de traiter les femmes infidèles, la Direction de ce parc aquatique a décidé, non d’interdire l’entrée aux obsédés sexuels musulmans, mais d’adopter les restrictions imposées par la charia relatives à la mixité homme-femme.

L’islamisation de l’Allemagne se poursuit à grands pas et s’y opposer serait « raciste », « néo-nazi » et « islamophobe ».

Accepter de s’y laisser soumettre, par contre, serait faire preuve de tolérance, d’ouverture d’esprit, de fraternité, selon les disciples de l’accueil sans limite de tous les « réfugiés » musulmans de la terre.

Dorénavant, hommes et adolescents ne seront plus autorisés à utiliser les toboggans aquatiques aux heures réservées aux femmes, aux jeunes filles et aux très jeunes garçons.

Cette décision fut prise après l’arrestation par la police de deux demandeurs d’asile afghans accusés d’avoir agressé sexuellement deux jeunes filles sur les toboggans du parc aquatique Arriba.

Les jeunes filles, de 14 et 18 ans, s’amusaient sur les toboggans. Deux hommes, âgés de 14 et 34 ans les attendaient en bas du toboggan, tels des chasseurs à l’affût de leurs proies, et les agressèrent sexuellement, une fois arrivées à leur portée.

Les accusés ont été mis en détention, car selon les procureurs, la gravité de l’attaque sexuelle justifiait les accusations de viol.

L’été dernier, dans ce même parc aquatique, quatre jeunes allemandes âgées de 15 ans et une cinquième de 17 ans furent également molestées par un groupe de demandeurs d’asile, traumatisés et en quête d’affection.

Sept garçons bloquèrent le toboggan avec des joints en caoutchouc et commencèrent à molester sexuellement les filles en les touchant à la poitrine et entre les jambes.

A l’époque, le Directeur du parc, Ruud Swaen, exprima ses regrets et affirma que tout serait fait pour éviter que de tels actes ne se reproduisent à l’avenir.

Mais les mesures prises n’empêchèrent pas cette nouvelle odieuse attaque en février dernier.

Au lieu de prendre la seule mesure efficace, à savoir interdire l’accès du parc à ces demandeurs d’asile dégénérés sexuels et appartenant à la meilleure communauté qui soit, la Direction a opté pour l’interdiction de la mixité à certaines heures et l’installation de nouvelles caméras de surveillance, venant ainsi s’ajouter aux 48 déjà opérationnelles sur le site.

Des gardes de sécurité, en maillots de bain, vont se mêler aux visiteurs dans les piscines et les toboggans aquatiques.

Pour soutenir Dreuz financièrement, cliquez sur Paypal.Dreuz et choisissez le montant de votre don.

L’Allemagne a dépensé des centaines de milliers d’euros dans la distribution d’affiches, rédigées en plusieurs langues, afin d’informer ces analphabètes demandeurs d’asile de la conduite à avoir à l’égard des femmes. Apparemment, ces derniers s’en moquent éperdument. Les femmes infidèles ne sont-elles pas là pour le plaisir des hommes musulmans, quand ces derniers souffrent d’une urgence sexuelle ?

J’aimerais rappeler ici cet « incident » survenu en Autriche, dans cette merveilleuse nouvelle société multiculturelle dont on nous fait miroiter à longueur de journée tous les bienfaits et avantages pour un avenir radieux sous l’étendard lumineux du croissant de lune.

Le 2 décembre 2015, « un pauvre réfugié irakien », fuyant la guerre et l’oppression, viola férocement un petit garçon de 10 ans dans une piscine de Vienne. L’enfant dut être hospitalisé en urgence, suite aux graves blessures infligées par ce monstre.

Si les blessures physiques pourront sans doute être guéries, les séquelles psychologiques, elles, le poursuivront toute sa vie.

Il fait désormais partie de cette liste d’enfants européens sacrifiés sur l’autel sacré du multiculturalisme si cher à nos « élites », dont la magnifique humanité protège le manque d’humanité de ces « invités » barbares.

Ce migrant, entré en Autriche le 13 septembre 2015 par la route des Balkans, justifia son geste par « une urgence sexuelle » après plusieurs mois d’abstinence…

Cet enfant, non musulman, n’était-il pas là pour le plaisir du musulman ?

Il poussa donc l’enfant dans une cabine, lui ôta le maillot et le viola avec une violence inouïe. Les cris de l’enfant ne furent entendus par personne, selon le journal Kronen Zeitung. Après son crime, le violeur s’amusa à plonger et à nager dans la piscine, comme si rien n’était. Le petit, en larmes, alla trouver un maître nageur et lui raconta ce qu’il venait de subir. Le police appelée immédiatement arrêta l’Irakien. Ce dernier excusa son geste par « une urgence sexuelle ».

L’urgence sexuelle : un nouveau moyen de défense des migrants musulmans.

En Suède, 46% des femmes de plus de 16 ans ont peur de sortir le soir par crainte de se faire violer par les "gentils", mais sexuellement frustrés migrants musulmans.

Si les femmes européennes persistent à ne pas s’habiller pudiquement, selon les prescriptions de la charia, elles se feront violer et ce sera justifié, dixit le noble coran, protecteur de la vertu des femmes.

Coran 33 : 59 « Prophète, dis à tes femmes et à tes filles et aux femmes des croyants de se couvrir de leur voile. C’est le meilleur moyen pour elles d’être reconnues et de n’être pas offensées, car Dieu pardonne, il a pitié. »

rapefugees

Mais, les principaux responsables de cette régression de nos libertés, de tous ces drames qui frappent nos concitoyens, ne sont-ils pas ces fous furieux aux commandes de l’Europe ?

Ces irresponsables, dont la haine des peuples européens les aveugle au point de les offrir en sacrifice aux nombreux barbares - sans aucun lien avec les vrais réfugiés - venus du monde musulman en décomposition. Barbares érigés en dieux par les grands prêtres du multiculturalisme, dénonçant toute lien entre islam et terreur de l'islam comme ils dénonçaient tout lien entre communisme et crimes du communisme, entre migration et insécurité, comme si en parler était une atteinte dangereuse au chimérique « vivre ensemble », si vanté par ces fossoyeurs de nos nations et qui n'existe nulle part.

Entendre Pietro Grasso, le Président du Sénat de la république italienne, affirmer qu’assimiler l’islam avec la terreur est dangereux et alimente les crimes de haine, il y a quoi se poser des questions quant à ses connaissances de l’islam. Encore un donneur de leçons qui n’a jamais ouvert une page du coran et nous fait la morale du haut de son ignorance.

« Nous devons rejeter avec la plus grande fermeté tout lien entre la migration et le terrorisme, la diversité et le radicalisme. … » a déclaré Pietro Grasso lors d’une conférence organisée par l’ Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe (OSCE) .

« Nous devons rejeter toute suspicion et tout ressentiment à l’égard de l’islam, des étrangers, des réfugiés, ressentis par les citoyens désemparés, sentiments alimentés par des forces politiques irresponsables. »

« Ce n’est pas par hasard, que crimes de haine, intolérance et violence, motivés par des haines religieuses, ethniques et culturelles, augmentent en Europe. »

Il ajouta :

« comme nous le savons, les attaques de Paris furent perpétrées par des gens vivant en Europe. Dès lors, réduire le problème de la sécurité et celui de la lutte contre le terrorisme à un contrôle du flux de réfugiés et de migrants est une mystification. Evidemment le contrôle des frontières sera essentiel, mais en concertation avec les services de renseignement, les services de sécurité, l’action diplomatique, tout en garantissant les droits de tous : les citoyens, les migrants et les réfugiés. »

Ce discours : une petite merveille du langage mensonger politiquement correct.

C’est son discours qui est une véritable mystification destinée aux moutons occidentaux, car les droits des migrants et des réfugiés priment de plus en plus sur les droits des citoyens européens.

Il oublia aussi de spécifier que « ces gens, vivant en Europe » - de véritables agneaux inoffensifs, sans doute transformés en monstres sanguinaires à cause de l’islamophobie ambiante - étaient tous des adeptes de la si belle, si douce, si tolérante « religion » de paix.

Pourquoi est-il si dangereux de dire la vérité ?

Tous ces politiques sont-ils menacés par le serpent islamique, grassement rémunérés par les riches monarchies du Golfe pour imposer de force à leurs concitoyens l’idéologie islamo-nazie ?

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Rosaly pour Dreuz.info.

Sources :

“German swimming pool where two migrant sex attacks have been carried out says it has been forced to segregate men and women,” by Simon Tomlinson, MailOnLine

“Dangerous’ to fuel anti-Islam sentiment says Grasso,” ANSA

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz