Publié par Christian Larnet le 8 mars 2016

6c8536087-130806-germany-sausage-merkel.nbcnews-ux-2880-1000

Le site du quotidien britannique Express rapporte que des écoles et cafés ont commencé à interdire les saucisses pour ne pas offenser les musulmans.

Hier, nous apprenait Rosaly, un parc aquatique interdit dorénavant la mixité pour s’adapter aux migrants musulmans.

Un nombre croissant de cantines publiques, de crèches et d’écoles ont cessé de servir des saucisses, du bacon et du jambon par soumission aux demandes de l’islam.

La symbolique est si forte que des membres du CDU, le parti de la chancelière allemande Angela Merkel, se mobilisent pour tenter de maintenir le porc au menu des écoles, car c’est un des aspects de la culture allemande. Mais c’est trop tard.

Dans une interview pour Die Welt par exemple, Daniel Günther, membre du parlement et président du CDU de Schleswig-Holstein, met en garde contre « l’obéissance anticipée envers une minorité ».

Il se plaint que les produits à base de porc ont disparu du menu des écoles, des crèches et des cantines un peu partout dans le pays.

Pour soutenir Dreuz financièrement, cliquez sur Paypal.Dreuz et choisissez le montant de votre don.

Il a notamment déclaré : « La protection des minorités – y compris pour des motifs religieux – ne doit pas priver la majorité de sa liberté de choix pour des considérations mal pensées. »

Au cœur de notre proposition, ma vraie préocupation, c’est ​​le succès de l’intégration, pas l’alimentation. Et l’intégration ne sera pas garantie si la majorité s’ajuste complètement dans une obéissance anticipée envers la minorité.

Günther ajoute que la tolérance, c’est « l’appréciation et l’acceptation d’autres modes de vie et cultures culinaires que les siennes”, et que ceux qui ne veulent pas manger du porc ne sont pas obligés de le faire, mais « la consommation de porc appartient à notre culture. »

“Personne ne devrait être obligé de manger du porc s’il ne veut pas. Mais nous ne voulons pas non plus que la majorité soit contrainte de faire pareil », conclut le député.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

Sources : Die Welt, Express.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

30
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz