Publié par Dreuz Info le 29 mars 2016

Samir Laidi mairie de St Ouen

Samir Laidi est conseiller municipal de la ville de Saint-Ouen, en région parisienne, et délégué aux finances de la ville.

Mais ce n’est pas tout :

En haut à droite, drapeau d'al Qaeda, porté par Samir Laidi
En haut à droite, drapeau d’al Qaeda, porté par Samir Laidi

En sa qualité de responsable des finances de la ville il affiche une générosité sans failles à l’égard du boycott d’Israël qui, rappelons-le, est interdit par la loi.

Screen Shot 2016-03-29 at 18.08.47 PM

Il confirme cette prise de position au travers de l’association à laquelle il adhère, l’UMDF (union des démocrates musulmans français), où il retrouve ses amis de « génération Palestine » : Omar Soumi et Ibrahim Burnat, entre autres.

Manifestation al Quds qui a fait allégeance à al Qaeda

Là où ça se complique un peu, c’est que dans cette sphère se trouve également l’organisation «al Qods» avec Taymour Ahmed Sohaib Klouz et l’imam Mohamed Yassine Aouidet, fan du Hamas et surtout de l’Etat islamique, vous savez, ce groupuscule qui a tué 130 personnes à Paris en novembre, abattu un avion russe au dessus de l’Egypte, et fait exploser des bombes dans le métro et à l’aéroport de Bruxelles la semaine dernière, tuant 35 personnes.

Dans la video ci-dessus, cette association fait référence au djihad islamique – dans les rues de Paris – et elle a prêté allégeance à al Qaeda. Le conseiller municipal Samir Laidi est à leur coté avec un sourire béat, non vous ne rêvez pas…

Pour soutenir Dreuz financièrement, cliquez sur : Paypal.Dreuz, et choisissez le montant de votre don.

Ce n’est pas un cas anodin…

La section BDS Lyon par exemple, a eu ses accointances avec Forzane Alliza, celles de Nîmes et Perpignan avec le Djihad Islamique au sud Liban, celle de Toulouse avec la communauté d’Artigat où sont passés Merah et Nemouche, Montpellier avec les « ministres » du Hamas, et des membres actifs du BDS Paris s’affichent sans honte à coté de terroristes sur les réseaux sociaux.

De là on s’interroge…

Comment un adjoint au maire peut il s’impliquer dans des organisations prônant la destruction des valeurs de l’Occident et à la fois prétendre servir l’intérêt public ?

Comment le maire d’une ville peut-il fermer les yeux, lorsque la municipalité qu’il dirige offre la possibilité à des associations flirtant avec le terrorisme, de s’exprimer dans des salles financées par nos impôts ?

Monsieur le Maire de Saint Ouen William Delannoy, nous sommes impatients de connaître votre position à ce sujet, mais pour nous, ce monsieur ne peut pas à la fois adhérer à des organisations qui soutiennent le terrorisme, le boycott interdit par la loi, et être fonctionnaire au service du public.

 

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

23
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz