Publié par Christian Larnet le 7 avril 2016
Les nouveaux antisémites : BDS34
Les nouveaux antisémites : BDS34

Le ministre de la justice britannique Michael Gove a déclaré que BDS n’est rien de plus que la manifestation nouvelle de la vieille haine antijuive.

S’exprimant lors d’une conférence de la revue new-yorkaise Algemeiner, le ministre a déclaré :

“Nous avions tous pensé que [la haine antisémite] aurait disparu de la surface de la terre pour toujours, après le crime si unique de l’Holocauste. 

Mais l’antisémitisme a muté. Maintenant, il trouve son expression dans l’opposition à l’identité collective du peuple juif et à l’existence de l’Etat d’Israël.

Partout dans le monde, le nouvel antisémitisme s’est rangé derrière les campagnes de BDS »

Ce qu’il dit est confirmé par la condamnation pour propos antisémites, incitation à la haine, négation de crimes contre l’humanité de deux membres éminents de BDS de l’Herault en France, Saadia Ben Fakha et Husein Abu-Zaid.

Les propos des deux antisémites, nous les avons maintes fois entendu sur Twitter, YouTube ou Facebook : «les nazis et les sionistes sont les deux revers de la même médaille», «ce que faisait Hitler aux Juifs était fait exprès pour que le monde sympathise avec eux et leur donne tous les droits».

Pour soutenir Dreuz financièrement, cliquez sur : Paypal.Dreuz, et choisissez le montant de votre don.

Ce sont les thèmes des Faurisson, Soral, Dieudonné, Houria Bouteldja, et des Frères musulmans que Alain Juppé considère comme des gens très fréquentables.

La Ligue des droits de l’homme de Montpellier s’était même émue du soutien que BDS avait apporté à ses militants antisémites.

« Nous n’avons obtenu aucune condamnation claire de BDS. Elle n’est intervenue que près de sept mois plus tard, le jour de l’audition des militants par la police, tout en se dédouanant de leur responsabilité», avait déclaré Sophie Mazas, la présidente de LDH Montpellier.

Gove a vu juste en affirmant que les nouveaux antisémites se sont rangés derrière les campagnes de BDS, car les dirigeants de BDS ont soutenu les deux antisémites.

«Je connais ces jeunes depuis des années, ils ne sont pas antisémites», avait déclaré José-Luis Moraguès, un des piliers de BDS Montpelier. Une ligne de défense bien faible mais si courante.

Le tribunal de Montpelier en a décidé autrement, et il a condamnée les deux négationnistes à 3000 euros d’amende chacun.

12957188_893786770729840_723753345_n

Maître Tubiana, l’avocat des plaignants, a fait remarquer au tribunal que sur leur page Facebook, les deux antisémites affichaient aussi des photos de cadavres de soldats israéliens avec des commentaires antisémites, des photos de salut nazi inversé (quenelle) devant un nom de ville à consonance juive, etc.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz