FLASH
[15/07/2018] Depuis samedi matin, les terroristes ont tiré plus de 200 roquettes sur les citoyens israéliens. Et aucun gros titre pour dénoncer ça ?  |  [14/07/2018] Tsahal a frappé des douzaines de cibles du #Hamas à la suite des attaques terroristes de roquette contre non pas l’armée mais des civils en #Israël  |  Eric Ciotti a qualifié Emmanuel Macron d' »adolescent immature » atteint d’un « sentiment de surpuissance ». Ça dit quoi sur les français qui ont choisi d’élire un ado immature ?  |  #Syrie L’État islamique affirme que des engins explosifs ont explosé à la base de Hay’at Tahrir Al-Sham à Sarmada- #Idlib  |  #Tsahal vient de cibler 1 zone derrière l’Université Al Quds au nord de #Gaza avec un missile en réponse à une agression du Hamas  |  #Gaza: 2 Palestiniens modérément blessés par 1 roquette artisanale tirée depuis Gaza et retombée sur Gaza dans le quartier d’Al-Nasser à Rafah. Boom!!!  |  #Bastille night was very quite in #Paris area: 237 jailed, 183 arrests for questioning, 134 vehicles burned. 5 police officers, 4 firemen injured. 1 supermarket looted. Immigration brings a lot of good things  |  La nuit du 13 juillet a été normalement calme en région parisienne: 237 interpellations, 183 GAV, 134 véhicules incendiés. 4 policiers, 4 pompiers et 1 gendarme blessés. 1 Franprix pillé  |  « Après ma nuit blanche à cause des tirs de roquettes des islamistes de Gaza superbement occultés par les médias, l’alerte rouge continue chez moi au sud d’Israël. C’est ça, une religion de paix et d’amour ? »  |  Purge de #Twitter: Les journalistes et gauchistes s’attendaient à ce que Trump perde des millions de followers, il en a perdu 340 000. Obama en a perdu 3 millions, mais là les gauchistes ont regardé ailleurs  |  Pour la 1ère fois depuis 2014, 1 missile antichar guidé a été tiré sur les forces israéliennes à l’est de Khan Younis. Des chars israéliens ont tiré sur 1 maison d’où le missile a été lancé. Plusieurs victimes parmi les terroristes  |  Fin du suspens: Le Sénat confirmera la nomination du juge Kavanaugh à la Cour suprême le 1er octobre – prudemment avant les élections de mi-mandat  |  Les Arabes rapportent que des avions de combat israéliens bombardent des cibles terroristes du Hamas dans le centre de Gaza en réponse aux attaques terroristes d’aujourd’hui le long de la clôture de la frontière de sécurité. Des alertes rouge retentissent dans le sud d’Israël  |  [13/07/2018] De plus en plus à gauche, les Démocrates ont demandé que les fonds du Congrès soient utilisés pour fournir gratuitement des tampons d’hygiène féminine. Ils en ont reçu 500 par la poste !  |  Les médias obsédés par la haine de Trump ne vous ont pas dit que Trump passe en revue les troupes avec la reine Elizabeth II à Windsor, l’une des rares, sinon la seule fois en plus de 70 ans, qu’elle l’a fait avec un chef d’État? Étrange, leur métier n’est pas d’informer?  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Rosaly le 26 avril 2016

afflux de migrants

Croatie : aider les migrants pourrait bientôt devenir un délit, passible d’une amende de 3.000 Euros.

Pour l’instant, il ne s’agit que d’un projet de loi, que le gouvernement conservateur croate aimerait faire voter, même s’il suscite déjà une certaine polémique dans le pays.

L’objectif visé ne serait pas tellement le citoyen, mû par la compassion, mais surtout les extrémistes pro-migrants, en provenance de nombreux pays européens, qui depuis l’année dernière se mobilisent pour favoriser l’invasion de refugiés et de clandestins.

Les activistes « no border » italiens écrivent clairement sur leurs sites qu’ils soutiennent les migrants dans leurs actes de « résistance » (à quoi puisqu’ils ont fui la guerre dans leur pays) et de violation des frontières internes et externes de l’Europe.

L’été dernier, la Croatie fut confrontée à une marée humaine empruntant la route des Balkans.

La proposition de loi de Zagreb sanctionnerait tout accueil de migrants chez soi, leur transport en voiture, mais également la distribution de nourriture et de boissons aux migrants économiques, qui n’ont pas le droit à l’asile.

A ce jour, la Croatie punit quiconque aide les clandestins à entrer ou à transiter illégalement par le pays – ce qui est bien normal si l’on veut appliquer la loi.

La nouvelle loi, qui doit encore être votée, serait un tour de vis supplémentaire, visant surtout à freiner le phénomène des activistes : des volontaires d’ONG officielles en provenance de divers pays d’Europe, faisant partie de la gauche antagoniste ou anarchiste, qui voudraient une Europe ouverte à tous les déshérités de la planète.

L’année dernière, en Croatie, à la frontière avec la Serbie, les activistes « no border » se firent passer pour journalistes ou personnel humanitaire, afin de canaliser le flux humain vers le cœur de l’Europe.

Quand les Hongrois érigèrent leur mur, ils communiquèrent aux migrants sur internet ou via les portables, des routes alternatives, indiquant les parcours à suivre sur le terrain.

La proposition de loi croate a été publiée, et les citoyens peuvent exprimer leurs propres opinions à ce sujet. Il s’agit du premier pas vers le vote au Sabor, le parlement croate. La prochaine étape sera l’examen du projet par les commissions, à commencer par celle des Droits humains, présidée par le député de la minorité italienne, Furio Radin, qui a immédiatement appelé à une levée des boucliers. Le Centre d’étude pour la paix de Zagreb a qualifié la proposition de loi de « criminalisation de la solidarité ».

Le gouvernement veut durcir la loi et imposer une amende de 3.000 Euros à celui qui aidera les migrants illégaux, même à titre bénévole. La seule exception autorisée serait l’intervention pour empêcher un décès, soigner une blessure grave ou en cas d’urgence sanitaire.

Le projet de loi, disais-je plus haut, vise surtout à dissuader les bonnes âmes et les activistes « no border », ces « humanistes » gauchistes pro-migrants, que nous avons pu observer en action à Calais, à Vintimille et sur la route des Balkans.

En mars, dans le camp de migrants d’Idomeni en Grèce, les extrémistes « no border » sont entrés en action par deux fois en distribuant des tracts, rédigés aussi en arabe, informant les migrants des points de passage de la frontière macédonienne surveillée par la police. Celà provoqua des heurts violents, des centaines de blessés et une cinquantaine d’arrestations d’activistes, relâchés par la suite.

Les « no border » italiens soutiennent les relais de solidarité #OVERTHEFORTRESS, le long de la route des Balkans et le projet “Melting Pot Europe”.

Pour soutenir Dreuz financièrement, cliquez sur : Paypal.Dreuz, et choisissez le montant de votre don.

Officiellement, ces activistes s’autofinancent ou bénéficient de fonds recueillis via les réseaux sociaux en ligne, mais l’hebdomadaire Panorama a découvert que la campagne extrême pro-migrant est amplement relancée sur le site « Melting Pot Europa », sponsorisé par l’Institut national d’assistance aux citoyens, l’INAC. Depuis plus de 40 ans, l’INAC s’implique dans le social et dans son projet « Melting Pot Europa » soutenu par la Confédération italienne des agriculteurs, qui fournit une assistance gratuite aux migrants pour l’obtention de permis de séjour et les regroupements familiaux.

En outre, le réseau « no border », actif dans les plus importants pays européens, est appuyé par une organisation bien structurée depuis des années : « United against Racism-Fascism-Nationalism ». Parmi les sponsors, on trouve les fossoyeurs de l’Europe, et vous ne serez pas surpris : le grand « philanthrope » George Soros, la Commission européenne et le Conseil de l’Europe.

Ce sont ces mêmes institutions – paradoxalement vues par les « no border » italiens comme étant aussi détestables que de la fumée dans les yeux – qui propagent la lutte contre la Forteresse Europe, même dans les cercles Arci : associations récréatives et culturelles italiennes, liées à la gauche.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Rosaly pour Dreuz.info.

Source: « La Croazia alza il suo muro! Aiutare i migranti è reato!  » (Il Giornale.it) Traduit par Rosaly

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz