Quantcast
FLASH
[20/11/2019] #Israël a encore bombardé des sites de caches d’armes en Syrie appartenant aux Iraniens, et arrêté 4 missiles tirés depuis la #Syrie  |  [18/11/2019] Horrible nouvelle – La majorité des Américains ne veut pas de destitution, 76 % ne font pas confiance aux démocrates et croient que les médias font pression pour la destitution  |  [17/11/2019] La zone verte fortifiée de Bagdad, qui abrite des ambassades et des bâtiments gouvernementaux, a été touchée par une roquette. Pas de victime  |  Deux croix gammées ont été découvertes dans les toilettes d’une école du Maryland  |  Tout va mieux avec Macron : 7 Français sur 10 préfèrent avoir froid plutôt qu’allumer le chauffage  |  Netanyahou dimanche matin « Notre politique de sécurité n’a pas changé, pas même légèrement. Nous avons gardé toute notre liberté d’action et nous porterons atteinte à ceux qui veulent nous atteindre”  |  [16/11/2019] C’est reparti. Les foules de Téhéran crient « Mort au Dictateur » et « Reza Shah repose en paix. »  |  Syrie : Une grosse explosion frappe un terminal de bus à Al-Bab sous contrôle turc. 10 civils auraient été tués, milices Kurdes soupçonnés  |  Regime répressif de Macron contre les Gilets Jaunes : 24 interpellations et plus de 2000 contrôles avant la manif de Paris  |  [15/11/2019] Cette nuit #Israël a bombardé les cibles terroristes du Jihad islamique en réponse aux dernières attaques de roquettes de #Gaza  |  [13/11/2019] Les partisans de Quaido envahissent l’ambassade du Venezuela au Brésil et annoncent la nomination d’un nouvel « ambassadeur »  |  Isère : 20 et 12 ans de prison requis contre le couple salafiste  |  #Israël/ #Gaza: la France condamne les tirs de roquettes terroristes sur l’Etat juif  |  #Israël : une roquette terroriste a percuté une maison d’Ashkélon, au sud du pays, lors du dernier tir de roquettes de #Gaza  |  L’armée de l’air israélienne vient de « BOUM » une escouade de terroristes du Jihad islamique qui tentaient de tirer des roquettes sur #Israël  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Manuel Gomez le 29 avril 2016

2015-12_Manuel_Valls_SPD_Bundesparteitag_by_Olaf_Kosinsky-2

Il faut que le chef de l’Etat, le premier ministre et le ministre de l’Intérieur en soient conscient : la République est en danger.

La République est en danger peut-être même davantage de l’intérieur que de la menace terroriste venue de l’extérieure.

De Rennes à Lyon, en passant par Nantes, Paris, Grenoble, Bordeaux, Marseille ou Toulouse, dans tout le pays les bandes de casseurs s’organisent, ou sont organisées, manipulées, dirigées.

Les blessés parmi les forces de l’ordre se multiplient. Demain il y aura des morts.

Les dégats matériels se chiffrent déjà par millions d’euros.

Le droit de grève n’est pas en cause. C’est le droit de « casser » qui doit être interdit

Des explosifs sont lancés, demain sortiront les fusils, les kalashnikovs.

Le droit de grève, de manifester, n’est pas en cause. C’est le droit de « casser » qui doit être interdit, même par la force si nécessaire. Le laxisme a trop duré.

Il faut autoriser les forces de l’ordre, et même l’armée, à mettre hors d’état de nuire ces bandes de casseurs cagoulés.

Les gauchistes qui approuvent ne doivent pas être épargnés, ni les médias qui n’hésitent pas à mettre en exergue « le coup de poing d’un flic sur un étudiant insultant », ou « le coup de pied d’un CRS contre une furie déchaînée », ni la CGT qui affiche des slogans stigmatisant ces derniers et encore moins l’UNEF, qui estime que l’usage des forces de l’ordre est disproportionné. Et, enfin, les syndicats en général qui ne représentent qu’eux-mêmes.

Cela suffit !

Que François Hollande se souvienne qu’en mai 1968, le général De Gaulle n’avait pas hésité à ordonner à son ministre de l’Intérieur de « tirer sur les casseurs », comme il n’avait pas hésité à le faire six années auparavant contre les manifestants pacifiques de la rue d’Isly, à Alger, le 26 mars 1962.

Pour soutenir Dreuz financièrement, cliquez sur : Paypal.Dreuz, et choisissez le montant de votre don.

Christian Fouchet avait refusé, après avoir longuement hésité, car il savait déjà que le règne du général touchait à sa fin.

⇒Voici le témoignage et l’aveu de Christian Fouchet le 28 octobre 1969 :

«J’en ai voulu au général de m’avoir limogé au lendemain de mai 1968. C’était une faute politique.

De Gaulle m’a reproché de ne pas avoir maintenu l’ordre en mai 68.

– ‘Vous n’avez pas osé tirer’ m’a-t-il dit.

J’aurais osé s’il l’avait fallut – lui ai-je répondu.

Souvenez-vous de l’Algérie et de la rue d’Isly. Là j’ai osé et je ne le regrette pas parce qu’il fallait montrer que l’armée n’était pas complice de la population algéroise. »

(Source : Jean Mauriac « L’après-de Gaulle : Notes confidentielles 1969-1989* – page 41)

Il est fort probable que le règne des Hollande, Valls, Cazeneuve, touche également à sa fin, mais ils auront au moins une sortie plus glorieuse, s’ils rétablissent l’ordre républicain qu’ils ont largement contribué à déstabiliser, avant de quitter la scène.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Manuel Gomez pour Dreuz.info.

* En achetant le livre avec ce lien, vous soutenez Dreuz qui reçoit une commission de 5%. Cette information est fournie pour assurer une parfaite transparence des conséquences de votre action, conformément à la recommandation 16 CFR § 255.5 de la Federal Trade Commission.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz