Quantcast
FLASH
[20/09/2019] Le maire communiste de New York Bill de Blasion, qui a défiguré New York, abandonne la course à la présidence – il était à zéro % !  |  Un juge californien retoque une loi qui voulait obliger #Trump à présenter ses déclarations d’impôts pour entrer en lice aux élections primaires de Californie en 2020  |  [19/09/2019] USA : le nombre de maladies et accidents dus aux cigarettes électroniques atteint maintenant 530 cas  |  Des explosions ont été signalées à Damas, et la Syrie affirme avoir abattu un drone  |  [18/09/2019] Une terroriste arabe palestinienne a été tuée alors qu’elle tentait d’attaquer des soldats israéliens avec un couteau  |  [17/09/2019] Election Israël: Echantillon Rotter: Likoud; 37, Gantz: 34, Liste jointe (arabe) 11, Shas 8, Iahadut hathora 8, Yamina (Shaked Bennet) 7, Liberman : 7, Camp démocrate 4, Havoda/Gesher 4  |  Election Israël: à l’échelon national, le taux de participation est en hausse de 2,4%  |  Election Israël: Premier sondage coalition « naturelle » : Likoud 57 sièges, Gantz 55 – c’est le seul sondage qui compte  |  Election Israël: Netanyahou = 33 sièges, Gantz = 34 sièges – ce qui ne dit rien puisque l’élection est une affaire de coalitions  |  Election Israël: des hackers localisés en Indonésie ont tenté de pirater les ordinateurs du parti de Liberman  |  Election Israël: Netanyahou: « nous pouvons encore gagner »  |  Ayelet Shaked: « c’est la dernière heure pour bloquer un gouvernement de gauche »  |  Election Israël: taux de participation à 20h = 63,7%, en hausse de 2,4%  |  Election Israël: Taux de participation des Arabes à 20h: 63,8%  |  Election Israël: Yaïr Lapid s’adresse à des téléphones éteints pour stimuler les derniers votants  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 17 mai 2016

Nouveau carnage en Irak. Plusieurs attentats ont fait 63 morts et plus de 100 blessés à Bagdad, frappé pour la deuxième fois en une semaine par des attaques sanglantes de l’EI
Plus de 160 personnes, pour la plupart des civils, ont été tuées depuis mercredi dernier par ces attentats visant des lieux publics des quartiers chiites de la capitale irakienne. De telles attaques montrent que les autorités ont échoué à mettre en place des mesures de sécurité efficaces à Bagdad, en dépit de l’aide de la coalition internationale menée par les Etats-Unis qui entraîne les forces irakiennes dans le cadre de la lutte contre l’EI.

Pour soutenir Dreuz financièrement, cliquez sur : Paypal.Dreuz, et choisissez le montant de votre don.

Un kamikaze s’est fait exploser sur un marché dans le  quartier nord d’Al Chaab, tuant 38 personnes et en blessant 70.  Dix-neuf personnes ont été tuées et 17 autres blessées dans  le grand faubourg à majorité chiite de Sadr City, voisin d’Al  Chaab. Six personnes enfin ont péri dans l’explosion d’une voiture piégée qui a également fait 21 blessés dans le sud de la capitale, à Al Rachid.

irak-carnage-bagdad-au-moins-63-morts-dans-un-triple-attentat_0

Le porte-parole du ministère de l’Intérieur Saad Maan a indiqué le kamikaze d’Al Chaab, une femme, avait actionné un gilet d’explosifs. Mais l’EI a revendiqué l’attaque en affirmant qu’elle avait été commise par un homme, identifié comme Abou Khattab al-Iraqi, qui a jeté des grenades avant de faire détoner sa ceinture explosive.

Recrudescence d’attentats

Le 11 mai, au moins 94 personnes avaient notamment été tuées dans trois attentats à la voiture piégée à Bagdad, dont un à Sadr City, lors de la journée la plus meurtrière dans la capitale irakienne cette année.

Cette recrudescence intervient alors que l’EI recule en Irak où il s’est emparé de vastes pans du territoire en 2014. Depuis, les forces irakiennes soutenues par les frappes de la coalition internationale ont repris le contrôle de plusieurs villes, dont Tikrit et Ramadi, respectivement au nord et à l’ouest de Bagdad.

Mais les jihadistes conservent des places fortes, dont Mossoul, deuxième ville du pays, et gardent la capacité de frapper à Bagdad ou ailleurs dans le pays.

Failles

Des milliers de membres des forces de sécurité irakiennes ont été formés et entraînés par la coalition anti-EI pour lutter contre l’EI, mais les failles en matière de sécurité demeurent très importantes.

Des détecteurs d’explosifs, achetés par les autorités pour plusieurs de millions de dollars dans les années 2000, restent largement utilisés dans le pays alors qu’ils ne fonctionnent pas. L’homme qui les avait vendus a été condamné pour fraude à Londres à dix ans de prison en 2013.

Beaucoup mettent par ailleurs en doute l’efficacité des barrages autour de la capitale, qui provoquent des embouteillages monstre. La vérification des papiers d’identité et la fouille des véhicules y est menée de façon superficielle.

© Gaïa pour www.Dreuz.info
Source : Ouest-france

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz