FLASH
[26/09/2017] Choquant: les Palestiniens qui luttent pour leur indépendance sont opposés à l’indépendance du peuple kurde  |  Attentat islamiste en Israël : 3 israéliens tués par un colon arabe armé par le Fatah et possédant une carte de travail  |  [25/09/2017] Vive le multiculturel ! 6 voitures brûlées, 2 écoles incendiées par une vingtaine de « jeunes » à Aulnay-sous-Bois  |  ⁠⁠⁠⁠⁠La pression israélienne a échoué, les terroristes entrent à Interpol: la candidature de l’Autorité palestinienne sera examinée  |  Avec la victoire de Merkel, l’euro s’est écroulé  |  Grande-Bretagne : Muhammad, prénom le plus donné aux bébés en 2016 selon le site Qz.com  |  Belgique : 8 perquisitions anti-terroristes lundi matin à Bruxelles et dans les environs  |  [24/09/2017] #Tennessee #Antioch : la quasi totalité des médias rapportant la conférence de police omettent de rapporter l’origine ethnique de l’assassin  |  Tuerie à l’église du #Tennessee : seul Fox News reprend l’info du shériff que l’assassin est un Afro-Américain  |  #Tennessee #Antioch : l’assassin est un Afro-Américain de 26 ans  |  Tennessee : le tireur serait un homme blanc d’une vingtaine d’années  |  Tennessee : l’assassin a été abattu par un civil armé  |  Tennessee : rectification, 1 mort, 7 blessés. Le tireur, blessé, a été arrêté  |  Fusillade dans une église du Tennessee : 7 morts, attaquant abattu – motif encore inconnu  |  Allemagne : le SPD (2e avec 20%) refuse une nouvelle coalition avec Merkel après la chute qu’elle subit  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Hervé Roubaix le 18 mai 2016
Sadiq Khan et son double, Patrick Klugman, entourant la maire de Paris
Sadiq Khan et son double, Patrick Klugman, entourant la maire de Paris

Dans cette nouvelle saison de notre héros klugmanien, Patrick Klugman salue en Sadiq Khan, le nouveau maire de Londres dont les amitiés antisémites et homophobes ne sont pas un secret, « un homme remarquable, engagé et courageux ».

Si Dreuz est le seul site qui attaque systématiquement le programme du FN, cela ne l’empêche pas de regarder en face ce qui se passe :

Résumé des épisodes précédents du bêtisier :

Né avec une louche d’argent dans la bouche, Patrick Klugman est un représentant caricatural de la gauche caviar. S’il existait un équivalent à droite, il serait la réplique de celui qu’il accuse d’être « mal avisé, mal renseigné et mal conseillé », Zac Goldsmith, le politicien juif et milliardaire anglais qui a perdu la course à la mairie de Londres contre son rival musulman et pauvre – mais de la seule noblesse qui vaille aux yeux de Klugman : la gauche.

Encarté au Parti socialiste, Klugman est vice-président de SOS Racisme, et il a accompli un rare tour de force : il fait l’unanimité contre lui dans la communauté juive, et il n’est plus très apprécié par ses amis du Parti socialiste.

Dans un vidéo d’incitation à la haine, on le voit, lors d’une réunion de l’UEJF, cracher sur ses coreligionnaires :

 

  • Le 28 septembre 2015, lors du conseil municipal de Paris, le groupe Les Républicains introduisait un vœu pour que la Mairie de Paris prenne position contre le boycott d’Israël et BDS. Patrick Klugman, membre du CRIF qui dénonce avec constance le boycott d’Israël, s’y est violemment opposé : « Nous rejetons ce voeu parce qu’il est d’une lâcheté et qu’il est d’une manœuvre politicienne inacceptable ! »
  • En 2002 Klugman, qui a œuvré pour l’UEJF, se désistait de l’action qui avait été engagée contre Le Monde et Edgar Morin, qui avait écrit « Les Juifs prennent plaisir à humilier les palestiniens ».
  • En juin 2006, Patrick Klugman faisait expulser le député Philippe de Villiers de la manifestation unitaire en hommage à Ilan Halimi. Pas assez de gauche pour Klugman, le fils de l’ancien résistant déporté ne faisait pas partie du clan, il était forcément raciste, accusa Klugman.
  • En 2008 Klugman diffamait Ruddy Haddad, un jeune juif passé à tabac qui était dans le coma, suite à une agression antisémite. Il l’a accusé d’être un petit délinquant récidiviste dans le but de minimiser l’agression, et de blanchir ses patrons de la Mairie de Paris de toute responsabilité. Quand Klugman a proféré ce gros mensonge sur une radio juive, Ruddy ne pouvait se défendre, il était à l’hôpital entre la vie et la mort. Courageux le Klugman.
  • Il a attaqué le professeur Guy Millière parce qu’il avait osé critiquer le vilain livre « OPA sur les Juifs de France ».
  • Très sélectif dans ses attaques, il a porté plainte contre le journaliste Eric Zemmour pour une phrase de trop chez Ardisson, contre Brice Hortefeux pour une simple plaisanterie, mais n’a pas eu envie d’embêter les boycotteurs d’Israël (« c’est pas du racisme », disait-il),
  • Au nom de SOS Racisme, dont il est vice président, il a porté plainte contre le journaliste Clément Weil-Raynal, connu pour son combat inlassable en faveur d’Israël, car il n’a pas apprécié que Weil-Raynal découvre le pot aux roses : SOS Racisme tolère les appels au boycott d’Israël.

Retour à Sadiq Khan – Patrick Klugman, sur sa page Facebook a écrit :

093286ad-1d42-4f89-bb4f-bf3125ef2de2

« Sadiq Khan … est un homme remarquable, engagé et courageux. Qu’il soit un maire londonien progressiste, européen et musulman (dans cet ordre) est une chance à l’heure des assignations à résidence religieuses et identitaires. Mardi j’aurai la chance de participer à son premier entretien avec Anne Hidalgo. Il a d’ailleurs souhaité que ce soit la première personnalité étrangère qu’il recevra. »

Richard C. Abitbol, Président de l’UPJF, découvrant l’apologie par Klugman de Sadiq Khan, a jugé utile de rappeler à l’avocat gauchiste quelques faits :

  • Sadiq Khan a été engagé aux côtés des travaillistes les plus extrémistes.
  • Il a soutenu Farrakhan, ‘l’Hitler Noir’ accusé de sexisme, d’homophobie, de racisme et d’antisémitisme.
  • Il a donné des conférences devant des spectateurs agitant l’étendard noirs des djihadistes .
  • Il a accusé le Royaume-Uni d’être responsable des attentats terroristes de Londres, parce qu’il soutient Israël.
  • Il a accusé Tony Blair d’être « soumis » aux intérêts d’Israël.

Richard C. Abitbol, ne cachant pas sa stupéfaction, ajoutait :

« Vous osez dire que Sadiq Khan… est un homme remarquable, engagé et courageux alors qu’il a soutenu des organisations ayant appelé à la violence envers des femmes,… qu’il a appelé à rejoindre la campagne de boycott d’Israël …. et qu’il a attribué la responsabilité du 11 septembre aux Etats-unis ?

Miroir, miroir

Respectueusement, permettez cher Richard Abitbol, que je tempère votre stupéfaction et corrige ce que je crois être une erreur d’interprétation.

L’homme remarquable que Patrick Klugman reconnait en Sadiq Khan n’est autre que Patrick Klugman dans son miroir. Klugman fait un transfert, il se voit maire de la capitale française à force de retournement de veste – comme Sadiq Khan est devenu maire de la capitale anglaise à force de retournement de veste.

Pour soutenir Dreuz financièrement, cliquez sur : Paypal.Dreuz, et choisissez le montant de votre don.

Patrick Klugman est un homme bien informé. Il sait parfaitement, cher Abitbol, que Sadiq Khan a été l’avocat d’islamistes, qu’il est lié aux Frères musulmans, qu’il a appelé au boycott d’Israël, qu’il a accusé la Grande Bretagne d’être responsable des attentats de Londres, et les Etats Unis d’être derrière les attentats du 11 septembre.

Klugman le sait, et c’est ce qu’il admire en Khan : cette capacité de renier tout ce à quoi il croit pour gagner une élection.

Klugman admire l’opportunisme d’un Sadiq Khan qui soutient Farakhan l’Hitler noir, les djihadistes, l’appel au boycott d’Israël, l’accuse de contrôler Tony Blair, et se rend au Mémorial de Yad Vashem le 8 mai.

Klugman admire cela parce qu’il aime profondément Israël, et rendit hommage à Mahmoud Abbas, qui ne cache pas sa haine des Juifs, donne des noms de rues aux terroristes, et récompense leurs familles d’une pension à vie pour susciter les vocations.

Pour Patrick Klugman, Sadiq Khan est un homme remarquable car il a déclaré au Jewish journal qu’il ne soutient pas le boycott d’Israël, puis s’est rétracté sur Twitter face aux pressions des militants antisionistes.

Comme Patrick Klugman, qui le 28 septembre refusait de dénoncer BDS au Conseil de Paris, puis retournait sa veste quelques semaines plus tard sous les pressions de la communauté juive.

Dans Causeur, Luc Rosenzweig rappelle que le discours de Sadiq Khan change quand il le faut. Qu’il « vote pour le mariage gay », « caresse les juifs dans le sens du poil (virage à 180° sur le boycott des produits israéliens) » pour que « les gogos de la planète bobo européenne lui [fassent] une standing ovation ».

Patrick Klugman dénonçait boycott en février 2016 : « une ligne rouge a été franchie. Nous ne voulons pas que des gens soient pris en otage de la sorte, et nous restons vigilants afin que les échanges culturels ne soient jamais entravés ».

Il refusait de le dénoncer en septembre 2015 (« Nous rejetons ce voeu parce qu’il est d’une lâcheté et qu’il est d’une manœuvre politicienne inacceptable ! »).

Et avec la casquette de vice président de SOS Racisme, il portait plainte contre le journaliste Clément Weil-Raynal qui avait révélé la tolérance de SOS Racisme aux appels au boycott d’Israël.

Comme Sadiq Khan, Patrick Klugman a appelé à voter pour la création unilatérale d’un Etat palestinien en novembre 2014. Sauf que Khan est antisioniste, et Klugman pro-israélien.

© Hervé Roubaix pour Dreuz.info. Toute reproduction interdite sans l’autorisation écrite de l’auteur.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz