Publié par Guy Millière le 22 mai 2016

Couv_obama_trump

(extrait de mon livre Apràs Obama, Trump ?* Pour les lecteurs de Dreuz)

Le monde que laissera Barack Obama derrière lui lorsqu’il quittera la Maison Blanche ne sera pas du tout celui qu’il aura trouvé fin janvier 2009.

Ce sera un monde dans lequel l’ordre planétaire mis en place après la Deuxième Guerre Mondiale sous l’égide des Etats-Unis, qui y incarnaient ce qui fut appelé autrefois le « monde libre » sera dégradé à un tel point que les dégâts pourront sembler difficilement réparables : un monde où la puissance hégémonique des Etats-Unis, en place depuis la fin de la « guerre froide », semblera élimée, en voie d’effacement.

Ce sera un monde où les valeurs qu’ont pu incarner les Etats-Unis lorsqu’ils étaient puissance hégémonique seront elles-mêmes très élimées.

Pour soutenir Dreuz financièrement, cliquez sur : Paypal.Dreuz, et choisissez le montant de votre don.

Ce sera un monde où ces valeurs seront partout sur la défensive et où le désordre ne se limitera pas au Proche-Orient, mais touchera l’Asie continentale, l’Europe, d’autres régions du monde. La Chine est alliée à la Russie et à l’Iran. Le régime nord-coréen existe parce que la Chine en tire avantage : la Corée du Nord entretient des tensions régionales dont la Chine ne peut être accusée directement et peut faire règner des menaces dont la Chine ne peut être accusée non plus ; elle dispose de l’arme atomique et entretient des liens de partenariat sur ce plan avec l’Iran. L’Union Européenne n’est pas seulement déstabilisée : l’irruption migratoire née du désordre proche-oriental et l’exacerbation des menaces terroristes islamiques font qu’elle est en train de se déliter et de voir monter en elle des volontés de fermeture et de retour aux frontières nationales.

Le monde que laissera Barack Obama derrière lui sera un monde lacéré par l’islam radical, dominé par des régimes autoritaires, moins sûr, plus délétère. Un monde où le fait que les Etats-Unis se portent mal a des effets secondaires sur toute la planète, qui sont d’autant plus violents que la puissance hégémonique américaine n’est pas là pour les réfréner. L’asthénie économique américaine joue un rôle majeur dans le ralentissement économique mondial, et ce ralentissement joue lui-même un rôle majeur dans la baisse du prix du pétrole et du gaz, qui atteint de plein fouet les pays qui vivent de la vente de matières premières énergétiques.

© Guy Millière pour Dreuz.info. Toute reproduction interdite sans l’autorisation écrite de l’auteur.

* En achetant le livre avec ce lien, vous soutenez Dreuz qui reçoit une commission de 5%. Cette information est fournie pour assurer une parfaite transparence des conséquences de votre action, conformément à la recommandation 16 CFR § 255.5 de la Federal Trade Commission.

cbce4f12-f4ef-41d6-a1d3-4c5c954b2dd3

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz