Quantcast
FLASH
[22/07/2019] Sur CNN, un journaliste demande si les médias conservateurs sont fair play en parlant du socialisme. Non, ils sont bien trop cléments  |  Le ministre des Finances du Kenya Henry Rotich et d’autres fonctionnaires du Trésor arrêtés pour corruption et fraude  |  1 terroriste musulman arrêté, 5 autres blessés après avoir tenté d’envahir Israël depuis Gaza pour égorger des juifs  |  [21/07/2019] 4 terroristes recherchés arrêtés en Judée-Samarie – matériel saisi au Mont du Temple  |  [19/07/2019] Preuve de plus que le Boycott d’Israël est de l’antisémitisme déguisé : c’est Ilhan Omar, antisémite non-repentie, qui demande une loi au Congrès pour boycotter Israël  |  [18/07/2019] On nous prendrait pas pour des cons des fois ? L’ensemble des résultats de datation met en évidence pas moins de dix périodes pendant lesquelles les glaciers étaient moins étendus que maintenant  |  Indécrottables médias ! 8 000 personnes en Caroline du Nord hier pour #Trump, 400 pour Biden dans l’Iowa, et il va « écraser Trump à la présidentielle » !  |  [17/07/2019] Sondage @YouGov: 90 % des Républicains approuvent les tweets de @realDonaldTrump disant aux 4 Démocrates qui n’aiment pas l’Amérique d’aller réparer leur pays de naissance  |  En plein délire TDS (#Trump derangement syndrome) Whoopi Goldberg compare les Démocrates qui attaquent Trump à des « patriotes debout face à la tyrannie » comme dans la guerre d’indépendance  |  Selon l’OMS, le virus Ebola du Congo est maintenant un problème mondial après qu’il ait été détecté dans une ville de 2 millions d’habitants  |  Le GoFundMe d’Andy Ngo (journaliste tabassé par des Antifas) atteint 200 000 dollars  |  [16/07/2019] 10 marins turcs ont été pris en otage au large des côtes du Nigeria  |  [14/07/2019] L’aviation militaire aérienne israélienne serait en opération entre le Liban et la frontière avec la Syrie  |  Paris: violences sur les Champs-Élysées. Les forces de l’ordre semblent en difficulté face aux casseurs – qui sont toujours les mêmes genre de racailles  |  #Trump dépasse Reagan ! 94 % de popularité au sein du Parti républicain, un record historique. Ronald Reagan était de 87 %  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean Vercors le 7 juin 2016

Pride_Gay_Parade_2012_No.132_-_Flickr_-_U.S._Embassy_Tel_Aviv

Lorsque ceux qui prétendent protéger les minorités se déchaînent dans des attaques violentes contre la minorité, lorsqu’ils prétendent lutter pour la diversité, et qu’ils rejettent la diversité d’opinion, que nous révèlent-ils d’eux-mêmes ? Qu’ils pensent, vivent, agissent et sont des fascistes déguisés en antiracistes.

C’est pourquoi nous publions cette prise de position de Jean Vercors, même si elle ne reflète pas l’opinion de la majorité des auteurs de Dreuz.

o=o=o=o=o

L’ancien Grand rabbin de France, le rav Yossef-Haïm Sitruk, malade et affaibli, a tenu à s’exprimer sur la « Gay pride » de Tel-Aviv, vendredi 3 juin sur Radio J).

« La Torah qualifie l’homosexualité d’abomination et d’échec de l’Humanité… La Gay Pride de Tel-Aviv rabaisse au rang le plus vil Israël… Une tentative d’extermination morale du peuple juif. »

Il aura suffit de cette interview de l’ancien grand Rabbin de France pour qu’un tsunami de haine soit déversé contre lui par ceux-là même qui font de la dénonciation de la haine la preuve de leur supériorité morale sur la droite.

Suite à ces paroles de sagesse et de bon sens, la gauche toujours très morale est allée jusqu’à le maudire en lui souhaitant que « la mort abrège sa maladie ».

Le Grand rabbin Sitruk a œuvré toute sa vie pour la communauté juive française, et une phrase qui déplait aux bienpensants, qui s’arrogent le droit de vie et de mort sur les idées, aura suffit pour le condamner suite à un procès en sorcellerie.

La communauté juive est-elle devenue folle ?

Malade de son exil ?

Imbibée par la haine destructrice qui se propage dans le monde comme un virus planétaire et porte le nom de politiquement correct ?

Joseph Sitruk est dans son droit en exprimant son désaccord avec la Gay pride de Tel-Aviv. Les nouveaux fascistes, défenseurs des droits de l’homme sauf du droit d’exercer sa liberté d’expression le contestent.

Que pouvait-on attendre d’autre du grand Rabbin Sitruk ? Qu’il renie sa foi ? Qu’il soutienne cette manifestation contre nature ? Qu’il rejoigne le club des rabbins réformés qui falsifient la Torah ?

 J’ai eu la chance de rencontrer Yossef Haïm Sitruk peut de temps avant de faire mon Alyah. C’est un homme droit, sincère et intègre, fidèle aux valeurs du judaïsme. Un Maître de la Torah.

Un grand nombre de touristes sont arrivés du monde entier en Israël la semaine dernière pour prendre part à la Gay Pride de Tel Aviv. Tel Aviv est la destination préférée des membres de la communauté LGBT (lesbiennes, gays, bisexuels, transgenres) du monde entier – sauf de France qui ont refusé de se déplacer – ils préfèrent Gaza où les homosexuels sont jetés en prison.

La ville la plus libérale d’Israël et peut-être du monde est la destination la plus attractive pour les touristes gays, devant New York.

Beaucoup considèrent l’homosexualité comme un choix personnel, le monde occidental en général refusant d’y voir un quelconque problème moral.

Et pourtant, la Torah est très claire. Elle considère cette pratique comme une « abomination » :

« Et avec un homme tu n’auras pas de rapport comme avec une femme, c’est une abomination. » (Vayikra 18,22). Levitique.

Pourquoi, alors que la légèreté des mœurs tolère cette pratique, la Torah nous enseigne-t-elle qu’il s’agit d’une faute d’une extrême gravité ?

La Torah ne s’arrête pas à la superficialité des choses, elle s’appuie sur des concepts d’une infinie profondeur. Elle nous fait comprendre l’extrême importance ou l’extrême gravité de certains actes et l’homosexualité en fait partie.

Dans le langage biblique, « abomination » désigne une pratique qui sort de l’ordinaire, perçue négativement. Le rôle d’un Rabbin est d’alerter les individus et l’humanité des dangers de pratiques contraires à la morale. Et nous vivons une ère ou le mot morale est devenu indécent.

Toute personne, juive ou non, qui se pose des questions sur le judaïsme, la vie juive, ses valeurs, ses croyances, ses idéaux, les buts enseignés par la Thora, sa place dans la société israélienne, le rapport à la terre d’Israël, peut être amenée à consulter un rabbin.

De tous temps, le peuple juif a maintenu sa tradition par l’enseignement des sages et des rabbins. Partout où ils ont trouvé refuge, les juifs ont su garder leurs traditions, leurs valeurs, leurs idéaux et leur foi.

L’ex grand Rabbin de France maintient cette tradition. Il n’a rien inventé. Il transmet et défend la Torah, donc la volonté de D.ieu.

Il a dit tout haut ce que les autres rabbins et de nombreux fidèles pensent tout bas : « Ils ne sont pas obligés de s’exhiber de manière malsaine, ostentatoire et vulgaire » et qu’on l’approuve ou non, les nombreuses photos montrent qu’ils se sont exhibés de manière malsaine, ostentatoire et vulgaire, en pleine journée, en pleine ville. Des enfants qui passaient par là, ou qui habitent par là ont pu être profondément choqués.

Et pour moi, la Gay pride est une insulte à Israël qui n’a aucune raison valable de ressembler aux autres nations dites progressistes ou réformistes.

Le rôle du rabbin donc, est de diriger sa communauté, il est le guide spirituel d’une communauté.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

La Torah n’est pas un meuble Ikea que l’on peut moduler à sa guise et en fonction de son libéralisme.

Je suis traditionaliste et je crois que l’homme est un tout formé de dimensions spirituelles, physiques, intellectuelles et psychologiques, destinées à faire de lui un homme heureux et sain qui pourra servir son créateur et devenir partenaire de D.ieu tout au long de sa vie (puisque c’est une des raisons pour laquelle l’homme a été créé).

Dire mon opposition à la parade de la Gay Pride sur la terre d’Israël, la trouver obscène, imposée à la vue du public, est un droit que je revendique.

Personne n’est en droit de juger comment chaque être vit sa vie dans l’intimité, seul le créateur peut le faire.

La transgression n’est pas un signe de liberté, c’est uniquement une transgression.

L’homosexualité est-elle un péché ?

La question présuppose une certaine conception du bien et du mal, plus particulièrement ici du mal. Quelque chose serait mal du fait que cette chose affecte une personne négativement. La définition du mal semble se limiter à ce qui nous fait mal ou à ce qui cause du tort aux humains.

Dans la perspective biblique, une chose est bien ou mal avant tout par rapport à Dieu. Le point de référence absolu qui détermine ce qui est bien et ce qui est mal est Dieu lui-même, et non pas nos expériences positives ou négatives.

Le bien est bien en fonction du caractère moral parfaitement juste et bon du créateur. Le mal est mal en fonction de son opposition au caractère moral de Dieu.

L’homosexualité est mal, premièrement et avant tout parce que c’est une désobéissance aux commandements de Dieu.

Pourquoi ? Parce que ce style de vie va à l’encontre de ce que Dieu nous demande dans sa Parole. La pratique de l’homosexualité est une offense à Dieu. Il a créé notre corps, il est l’inventeur de la sexualité et il nous a donné un “livre d’instruction” qui nous dit précisément de quelle manière il veut que nous nous en servions. (Lévitique 18:22).

Mais la Torah ne doit pas conduire les juifs homosexuels à être rejetés, tout comme il ne nous viendrait pas à l’idée d’exclure de la communauté ceux qui ne respectent pas le Chabbat.

Il y a les textes et puis il y a l’humain

  • L’homosexualité est un sujet qui doit être abordé car la problématique existe. Un certain nombre de juifs homosexuels se trouvent dans une situation de porte-à-faux vis-à-vis du judaïsme et de la communauté juive, et cela pose évidemment problème.
  • Des études indiquent que l’homosexualité est décidée par la nature très tôt dans la vie d’un homme ou d’une femme…
  • Il est important de ne pas instrumentaliser la Torah et de ne pas juger les gens uniquement à travers le prisme des textes.

Les homosexuels de la Gay pride de Tel Aviv se sont exprimés à leur façon en paradant. L’ancien grand Rabbin de France s’est exprimé aussi et il n’aurait pas le droit ? Fallait-il condamner avec violence un Maître de la Torah ?

Que les esclaves se soumettent à la pensée unique. Ce ne sera pas mon cas.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean Vercors pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz