FLASH
[18/08/2017] Quand il y a 1 attentat en Israël, Barcelone dit « les islamistes résistent aux crimes d’Israël ». Barcelone a commis quels crimes?  |  On peut supposer que le général Kelly a exigé le départ de Steve Bannon, conseiller de Trump  |  Après les attentats, la Pologne appelle l’UE à «fermer la porte» à l’immigration  |  Steve Bannon évincé de la Maison-Blanche. Pourrait retourner à Breitbart News  |  Venezuela : l’assemblée pro-gouvernement confisque le pouvoir à l’opposition  |  Sur Facebook, la députée du Missouri dit espérer que « Trump sera assassiné ». Le gouverneur demande sa démission  |  #Finland #Turku – bien qu’il ait hurlé Allahu Akbar, la police ne dit pas (encore) « le motif est terroriste »  |  #Finlande #Turku : nouveau bilan 2 morts, 8 blessés  |  #Allemagne, #Wuppertal : selon des témoins, l’attaque au couteau (1 mort 1 blessé) est lié à une dispute, pas à un attentat  |  #Allemagne, #Wuppertal, la police ne sait pas encore s’il s’agit d’un attentat terroriste (1 mort 1 blessé grave)  |  USA : l’Ohio se propose de classer les néo-nazis comme groupes terroristes  |  #Allemagne #Elberfeld : le motif de l’attaque n’est pas connu mais ne semble pas être terroriste  |  #Allemagne #Elberfeld : attaque au couteau – 1 mort, 1 blessé  |  #Turku #Finlande : Sécurité renforcée dans les gares et aéroports, d’autres jihadistes recherchés  |  #Finlande : la police recherche d’autres suspects  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Alain Leger le 7 juin 2016

CkWUbC1WUAA0WI5

 

Joseph Goebbels : « En tant que socialistes, nous sommes opposés aux juifs, car nous voyons dans les Hébreux l’incarnation du capitalisme, et le mauvais usage des biens de la nation. »

Et ceci :

« Nous sommes socialistes, nous sommes ennemis du système économique capitaliste d’aujourd’hui qui exploite les économiquement faibles, avec ses salaires injustes, son évaluation indécente de la valeur d’un être humain en fonction de sa richesse et de ce qu’il possède au lieu de ses responsabilités et de ses performances, et nous sommes tous déterminés à détruire à tout prix ce système”. – Adolf Hitler, le 1er mai 1927 (disputé : cette citation serait d’un autre influent politicien Nazi, Gregor Strasser)

Dans son journal intime, dans les années 20, Goebbels écrit : « si je devais choisir entre le bolchévisme et le capitalisme, en analyse finale, je me sentirais mieux de choisir le bolchévisme que de vivre éternellement esclave dans un régime capitaliste.« (1)

« La bourgeoisie des affaires ne connait rien d’autre que le profit. Pour eux, la ‘mère patrie’ n’est qu’un mot vide. » Hitler (2).

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Les Congés payés, inventés par Hitler, copiés par le Front populaire.

Dans ses mémoires (3), le géneral Léon Degrelle, ancien responsable du contingent belge de la Waffen-SS, explique comment Adolf Hitler a reçu le soutien enthousiaste de la classe ouvrière allemande :

« Une des premières réformes du code du travail dont bénéficièrent les travailleurs allemands fut l’établissement des congés payés. Le parti de gauche français Front populaire, en 1936, a bruyamment revendiqué avoir inventé le concept des congés payés, et chichement, seulement pour une semaine par an. Mais Adolf Hitler a initié l’idée, en deux ou trois fois plus généreuse, dès le premier mois où il est arrivé au pouvoir en 1933″.

Hitler introduit la semaine de 40 heures, copié ensuite dans toute l’Europe, deux heures de pause dans la journée de travail, le paiement des heures supplémentaires à un taux majoré, l’obligation d’un préavis d’un mois pour licencier un salarié, avec pour ce dernier un délai de 2 mois pour contester un licenciement abusif, un représentant du personnel pour les entreprises de plus de 20 salariés.

Le 30 avril de chaque année, la veille de la « Grande fête nationale du travail », les membres du Comité d’entreprise étaient remplacés lors de nouvelles élections.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Alain Leger pour Dreuz.info.

(1) Anthony, The Devil’s Disciples: Hitler’s Inner Circle, 1st American ed. New York, New York: W. W. Norton & Company, 2004. p. 142.

(2) Overy, R.J., The Dictators: Hitler’s Germany and Stalin’s Russia, W. W. Norton & Company, Inc., 2004. p. 230.

(3) Comment Hitler arriva au pouvoir et lança une révolution sociale. ihr.org

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz