FLASH
[15/11/2018] Voici un aperçu de la prudence avec laquelle #Israël évite les pertes civiles à #Gaza: L’armée israélienne a appelé un type et a passé 45 minutes au téléphone avec lui pour qu’il évacue sa maison, avant de bombarder le bâtiment des médias du #Hamas situé à côté  |  Le sebateur Lindsey Graham a déclaré qu’il enquêterait davantage sur la controverse entourant les e-mails d’Hillary Clinton s’il devenait président du Comité judiciaire l’an prochain  |  Un « militaire » se filme et déclare qu’il est « obligé de travailler avec les porcs » en désignant les gendarmes  |  [14/11/2018] Effet trump : L’optimisme économique des petites entreprises se maintient au niveau le plus élevé depuis 45 ans  |  Floride, corruption Démocrate exposée : Les procureurs fédéraux découvrent des documents électoraux modifiés dans le comté de Broward liés aux Démocrates  |  Les Etats-Unis offrent une récompense de 5 millions de dollars pour la capture du dirigeant du Hamas Saleh Al-Arouri  |  [13/11/2018] Un camion vient d’exploser à l’angle rue Crozatier/rue du Faubourg Saint-Antoine à Paris. La façade d’un bureau de tabac attenant a également pris feu.  |  Ce mardi 13 à 20h, conférence de Guy Millière à Tel Aviv, 88 rue Ben Yehuda  |  Au Mali, 3 civils tués dans un attentat-suicide islamiste contre un sous-traitant de l’ONU  |  « Notre objectif est de presser l’#Iran jusqu’à la dernière goutte » déclare John Bolton, conseiller géopolitique de Donald #Trump  |  Arizona : la Républicaine Martha McSally concède la victoire sénatoriale à la Démocrate d’extrême gauche Krysten Sinema  |  Incendies proche de nous en #Californie: bilan : 44 morts, le plus lourd de l’histoire de l’État – politique écologiste et socialiste de « préservation » de la flore mise en cause  |  [12/11/2018] Des parents néo-nazis qui ont nommé leur fils Hitler emprisonnés en Grande-Bretagne  |  Twitter refuse de supprimer les tweets d’incitation contre le journaliste conservateur de Fox News Tucker Carlson  |  La conférence de Guy Millière commence, vous pouvez la suivre sur Facebook : https://m.facebook.com/israelisforeverfrancophone/  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Rosaly le 12 juin 2016

Wolfgang

Wolfgang Schäuble, le puissant ministre allemand des finances – dont l’expression lugubre et menaçante du visage sur la photo préfigure l’avenir radieux qu’il nous concocte avec ses amis européistes – a déclaré au journal « Zeit » :

« Si l’Europe se ferme à l’immigration, ce sera la fin. L’isolement nous fera dégénérer dans la consanguinité. Les migrants islamiques, en Allemagne, par exemple, apportent un enrichissement à notre diversité et un potentiel innovant pour la société allemande ».

Argument fallacieux, car les peuples européens de souche sont suffisamment diversifiés pour éviter des problèmes de consanguinité. Rien n’arrête ces fossoyeurs eurocrates pour imposer aux peuples européens leur folle politique de substitution de population, même le mensonge le plus éhonté, le plus ignoble.

Ce puissant ministre allemand semble ignorer que ce sont les migrants islamiques qui apportent chez nous leurs problèmes de consanguinité.

Les mariages consanguins sont fréquents au sein des populations originaires d’Afrique orientale, du Moyen-Orient, du Pakistan et du Bangladesh.

En Grande-Bretagne, plus de 50% des Britanniques d’origine pakistanaise épousent leurs cousins. A Bradford, la proportion est de 75 %. Les enfants de cousins germains risquent dix fois plus que les autres de naître avec des maladies génétiques. Le tiers des enfants atteints de maladies génétiques récessives rares sont issus de la communauté pakistanaise. Ils ne constituent pourtant que 1,5 % de la population. Pour ces personnes, toute remise en cause de cette pratique est une attaque contre leur communauté ou, pire encore, contre l’islam.

C’est un problème majeur de santé publique, qui a des répercussions énormes sur les autres services et coûte plusieurs millions de livres au NHS (système d’assurance santé public).

Mais la peur d’être accusé de racisme empêche toute prévention !

Ce représentant de l’Eurocratie n’est pas le premier à s’être exprimé en termes « biologiques » en faveur de l’immigration, dévoilant ainsi très clairement le racisme anti-européen qui domine la pensée de l’élite mondialiste.

Le 17 décembre 2008, Nicolas Sarkozy prôna également le “métissage” et la “diversité” pour éviter à la France les risques de consanguinité :

« L’objectif, c’est relever le défi du métissage. Défi du métissage que nous adresse le XXIe siècle. En relevant le défi du métissage, la France est fidèle à son histoire. D’ailleurs, c’est la consanguinité qui a toujours provoqué la fin des civilisations et des sociétés. La France a toujours été, au cours des siècles, métissée.»

Le donneur de leçon s’est métissé avec … une Européenne italienne !

L’Europe et les peuples européens représentent déjà un ensemble de diversités non seulement ethniques, mais aussi culturelles et linguistiques. Diversités qui ont un dénominateur commun, dicté par la mémoire historique et par une identité stratifiée, qui découle de leurs racines judéo-chrétiennes communes, dans le patrimoine de l’héritage gréco-romain et dans le parcours douloureux de la modernité du siècle des lumières.

Par contre, l’islam ne fait pas partie de l’Europe et ce qui est en train de se passer est une expérience de laboratoire social dont l’objectif sacré est de remplacer les peuples européens par des masses de migrants, porteurs d’identités différentes et conflictuelles par rapport à celles des pays hôtes.

Les paroles de Schäuble confirment ce que nous soupçonnons depuis longtemps : l’exode massif des migrants vers l’Europe depuis de nombreuses années n’est pas dû à une conjoncture fortuite, encore moins au hasard. Il est le résultat d’une politique délibérée, planifiée par les européistes des gouvernements et la Commission européenne. Lois et réglementations ont été élaborées afin de transformer l’Europe en une vaste zone d’accueil sans frontières, ouverte à tous les migrants du Tiers-monde, attirés par le plus formidable des aimants : la distribution de généreuses aides sociales à quiconque pose le pied sur le sol européen, au détriment des Européens.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Moins de la moitié ce ceux qui arrivent en Europe illégalement sont de vrais réfugiés. L’immigration de masse est un plan préétabli, voulu par l’élite internationaliste, dans le but de créer une Europe hybride, privée de racines, d’identité, d’histoire, habitée par des masses indifférenciées.

Génocide par substitution des peuples européens

Il s’agit bien d’une migration de remplacement et non d’un fantasme, n’en déplaise aux partisans aveugles d’une Europe sans frontières, soutenus par le maléfique George Soros, un fléau de l’humanité, à l’instar de l’islam.

Ce processus de rapide érosion des populations européennes d’origine et leur remplacement par les populations immigrées n’est pas issu de nulle part. Cette politique, qui va aboutir à la mise en minorité de la population chrétienne ou traditionnelle de l’Europe, fut décidée à New York à l’ONU et à Bruxelles à l’UE.Il suffit de se référer à ce document de l’ONU : « Nouveau rapport sur les migrations de remplacement publié par la Division de la population des Nations Unies » pour le comprendre.

A la fin de la décennie 1990-2000, l’ONU recommandait une « importation » d’immigrés à hauteur de 4,5 millions d’individus par an, sachant que les populations déjà présentes d’origine immigrée aidaient les « Européens de souche » à améliorer leur fécondité. Curieusement, le chiffre est passé au cours de cette décennie à 13,5 millions par an. A ce rythme, les mêmes experts prévoient qu’en 2050, certains pays passeront le cap de la moitié (ou presque) de la population d’origine immigrée. Ce qui signifie que les grandes métropoles européennes n’auront bientôt plus de chrétiens que leurs monuments et leurs cimetières (s’ils ne sont pas détruits d’ici là). Ces derniers étant les seuls endroits où les « blancs » seront majoritaires.

Ce processus de désintégration de l’identité européenne, maintenant lancé, est irréversible.

Ida Magli, dans son livre « Contro l’Europa » l’a clairement expliqué :

« La baisse de la population européenne augmentera et ne diminuera pas avec l’arrivée de personnes dont nous percevons le danger de la domination future ( … ) Les enfants transmettent le nom, la langue, la religion, l’identité des parents, puis celle du groupe . Mais en enlevant tout cela à partir de l’identité européenne, la conclusion est incontournable : Nous n’ avons pas d’avenir et il est donc inutile d’avoir des enfants … »

Un crime contre l’humanité

Les paroles racistes de Schäuble font écho aux déclarations de nombreux représentants de l’Eurocratie. Il suffit de se rappeler celle de Laura Boldrini, la présidente de la Chambre italienne, qui affirma :

« Les migrants représentent l’avant-garde de la globalisation, ils sont l’avant-garde d’un mode de vie, qui bientôt sera notre style de vie. »

Ces mots ne décrivent pas une théorie inconsistante, mais dessinent le cadre d’un projet précis dûment planifié.

La destruction de l’identité des peuples européens doit être considérée comme un crime contre l’humanité. Ces européistes irresponsables, exécuteurs d’une dictature impitoyable, qui sont en train d’effacer tout ce que nous sommes, devraient être traduits devant le tribunal de l’histoire, afin d’y être jugés pour crime contre l’humanité.

Notre Europe, façonnée au cours des siècles par nos ancêtres dans la joie et la souffrance est si belle, ne la laissons pas la détruire par ces utopistes dangereux, dont la vision d’une Europe nouvelle à majorité musulmane entraînera nos peuples vers l’abîme.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Rosaly pour Dreuz.info.

Sources : « Il razzismo degli eurocrati » Giampaolo Rossi – Il Giornale.it ( traduit et adapté par Rosaly)/ “The greatest taboo: One woman lifts the lid on n the tragic genetic consequences of when first cousins marry) par Tazeen AhmadIl

.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz