Publié par Jean-Patrick Grumberg le 21 juin 2016

hc-jlm

Jean-Luc Mélenchon avait une grande admiration pour Hugo Chavez.

  • Est-ce parce qu’il représentait, selon les mots de Mélenchon, « le progressisme latino-américain » ?

Non !

  • Est-ce parce qu’il représentait « la résistance contre les puissances et les puissants » ?

Non !

  • Parce qu’il était « un modèle de socialisme en Amérique du Sud » ?

Pas du tout !

  • Pour « la manière dont il avait redonné sa souveraineté au peuple » ?

Encore moins !

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Mais alors, pourquoi Mélenchon avait-il autant d’admiration pour Chavez, si ce n’est pas pour son progressisme, sa résistance, son modèle de socialisme ?

Mais c’est élémentaire, mon cher Watson :

Jean-Luc Mélenchon admirait Chavez parce que, tandis que le peuple du Vénézuela n’a rien à manger, qu’il fait la queue pendant 9 heures devant les supermarchés pour un quart de paquet de riz rationné, qui est la personne la plus riche du Vénézuela ?

⇒Maria Gabriela Chavez, la fille d’Hugo Chavez, avec une fortune estimée à 4.2 milliards de dollars par le Latin Post.

Les larmes de Jean-Luc Mélenchon, en apprenant la mort de Hugo Chavez, étaient pour ce père si « prévenant » envers sa fille.

Mélenchon avait raison : « ce qu’est Chavez ne meurt jamais », à moins bien sûr que Maria Gabriela dilapide la fortune du peuple vénézuélien détournée par Chavez pour sa fille.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

hugo-chavez-maria-gabriela-chavez

Maria Gabriela and Fidel cropped

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz