Publié par Jean-Patrick Grumberg le 28 juin 2016
Image d'illustration
Image d’illustration

Il est de mon devoir, par souci et respect pour la vérité, de dénoncer un incident répugnant qui s’est produit hier à Jérusalem lors de la célébration de fiançailles d’un couple juif.

Venus dans la salle de réception, située au-dessus d’une synagogue d’un quartier huppé de Jérusalem, dans le but de récolter des dons pour les pauvres auprès des convives, deux orthodoxes ont constaté que les hommes et les femmes dînaient à la même table, ce qui visiblement leur a déplu.

Au point qu’ils sont revenus, peu après 22 h 30, avec une bande d’environ 50 voyous juifs orthodoxes du groupuscule Hapoleg Yerushalmi, vêtus des habits traditionnels qui les font passer pour des religieux.

Munis de haches, ils ont coupé les câbles électriques pour arrêter les lumières et le son et mettre fin à la fête.

Surpris, songeant à une panne électrique, les organisateurs sortirent de la salle pour repérer les compteurs, et se trouvèrent nez à nez avec les tarés activistes.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Après une tentative d’explication qui donnait aux organisateurs l’impression de parler à des murs, le ton est monté, et un coup de poing est parti.

Des invités furieux que la fête ait été perturbée se sont joints à eux, et une énorme bagarre a éclaté, qui n’a pris fin que vers 23 h 15 à l’arrivée tardive de la police, 20 minutes après le début des affrontements.

L’un des témoins nous a rapporté qu’un petit groupe faisant partie de ces répugnants casseurs « religieux » s’est rendu chez le gérant de la salle, et qu’ils ont tout cassé dans sa maison et ont agressé sa femme.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

41
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz