Publié par Azénor le 21 juin 2016

Screen Shot 2016-06-21 at 13.05.39

L’inquiétude grandit devant la montée de l’ultranationalisme turc et ses conséquences sur les droits de l’homme, ainsi que sur la communauté LGBT, dans un pays de tradition laïque.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a reçu, à l’occasion du dîner de l’iftar dimanche, à Istanbul, le musicien turc Bülent Ersoy, dont l’opération de « réassignation sexuelle », en 1981, avait fait grand bruit à travers le monde.

La décision d’Erdogan de rompre le jeûne du Ramadan avec une transexuelle aurait pu être perçue comme un pas en direction de la reconnaissance des droits LGBT.

Mais en Turquie, ça ne marche pas comme ça.

Un peu auparavant, le défilé interdit des LGBT sur la place Taksim à Istanbul venait d’être violemment réprimé. Près de 150 personnes ont été aspergées de gaz lacrymogènes et quelque 300 policiers anti-émeute ont dispersé la foule au moyen de balles de caoutchouc et de canons à eau.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

D’après les autorités, les célébrations de la LGBT Pride ont été annulées pour la première fois cette année, au motif que des « groupes ultranationalistes » (entendre par là des islamistes) pourraient perturber cet événement car il coïncide avec le Ramadan.

Bien qu’Istanbul la libérale ait vu défiler depuis 2009 les parades de la Gay Pride, cette année, comme l’année dernière, a été assombrie par la répression étatique.

Ebru Kiranci, porte-parole de l’Association stambouliote pour la solidarité LGBTI, a fait remarquer, au micro d’ABC News, la différence de traitement entre « les supporters des clubs de foot [qui] peuvent se rassembler dans ce pays quand ils le veulent » et celui des LGBT, « qui voulaient seulement se livrer à une activité pacifique ».

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © traduction et adaptation Azénor pour Dreuz.info.

Source : independent.co.uk

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

5
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz